Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

UMA : Rêve et déception




UMA : Rêve et déception
Nous autres pays du Maghreb aurions, semble-t-il, à célébrer aujourd’hui quelque anniversaire. Cela fait vingt-six ans, en effet, que l’on cherche à donner forme à nos rêves d’union. Nous avons toujours en mémoire cette photo imposante des cinq chefs d’Etat respectifs du Maroc, Algérie, Tunisie, Mauritanie et Libye se tenant par la main et affichant un sourire de circonstance.  Par optimisme ou naïveté, nous nous sommes alors dit que le rêve allait devenir réalité.
Qu’en reste-t-il aujourd’hui ?
Le cadre existe toujours si l’on en a pour preuve le siège du secrétariat général de ladite UMA qui résiste encore aux caprices politiciens, aux susceptibilités des uns et aux humeurs des autres.  Mais les rêves se sont, pour ainsi dire, envolés et les espoirs se sont pratiquement étiolés.
Beaucoup d’eau a coulé sous les ponts depuis la déclaration de Marrakech en ce 17 février 1989. Plus récemment, ce que l’on s’est trop vite empressé de qualifier de « printemps arabe » n’a pas été sans laisser des traces dans la région.  Si, somme toute, la Tunisie est en mesure de s’en réjouir, la Libye, en revanche, en a récolté un chaos inextricable. L’Algérie, quant à elle, s’en est en quelque sorte protégée. Dans le mauvais sens, hélas. Les mêmes mentalités continuent d’y sévir. Au grand dam du peuple algérien et des peuples du Maghreb.  Alger s’emploie à empêcher toute solution à la question du Sahara, tout en cherchant à porter atteinte à l’intégrité territoriale du Maroc. Le comble, c’est quand des dirigeants algériens prétendent  qu’ils n’y sont pour rien. Le Maghreb, plus que jamais, a à relever le défi, la menace terroriste et toujours celui du développement. Ce n’est donc pas pour rien que la part des échanges intermaghrébins dans le commerce total des cinq pays ne dépasse guère les 3%.

Par Mohamed Benarbia
Mardi 17 Février 2015

Lu 625 fois


1.Posté par mohcine le 16/02/2015 23:35
La question serait plutôt ,que reste t il des pays arabes ?le soudan est coupé en deux,la libye est rentré en guerre civile ,la tunisie se reconstruit ,l Algerie a fermé sa frontière avec son voisin libyen pour contrer la circulation des djihadistes ,sans parler de l irak ,la syrie.......ect .La sécurité du territoire et des peuples est devenue la priorité de tout pays ,vu que même en europe l ukraine n a pas échapper au conflit militaire,alors pour de ce qui est de l UMA............on verra la prochaine fois!

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs