Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Trop peu de lits et de personnel soignant pour les Marocains : La Santé entre les élans ministériels et la réalité du terrain




Trop peu de lits et de personnel soignant pour les Marocains : La Santé entre les élans ministériels et la réalité du terrain
 
«Les établissements hospitaliers ne sont pas à la hauteur des attentes de la population.» C’est une bribe de réponse à une question orale concernant l’état des hôpitaux et destinée  à El Houssaine Louardi, ministre de la Santé devant   la Chambre des conseillers. Et d’ajouter que la santé nécessite beaucoup d’efforts pour atteindre le seuil indispensable et souhaité par les patients.   
Les aspirations et les vœux du ministre de la Santé sont là mais les attentes des citoyens se  font également pressantes. L’idéal serait que les unes parviennent à se mettre au diapason des autres. Dans sa réponse devant les conseillers, le patron du département de la Santé présente un constat et décrit un état des lieux des plus alarmants. Des insuffisances, des dysfonctionnements, une réalité que personne ne peut nier. L’augmentation de la demande à l’accès aux services médicaux et soins a créé un déséquilibre et un manque flagrant au niveau de la qualité des services fournis par ces établissements, si services il y a. On a vu souvent que l’on rentre dans un hôpital rien que pour y rendre l’âme. C’est le cas dernièrement de plusieurs femmes qui se sont présentées à des établissements hospitaliers pour accouchement qui est pourtant une opération des plus normales même dans les pays sous-développés.
Lors de sa réponse à la Chambre des conseillers, le ministre lui-même  a reconnu les insuffisances flagrantes de son département au niveau de l’offre sanitaire, de la qualité des services médicaux qui laissent à désirer ainsi que des déficiences en termes d’accueil et de sécurité des patients. Par ailleurs, El Houssaine Louardi a souligné l’existence d’une mauvaise gouvernance et d’un manque de ressources financières pour les hôpitaux. Certes le ministère qui veille à la santé des Marocains propose un programme de redressement de cette situation inacceptable pour ne pas dire autre chose, il n’en reste pas moins vrai qu’il ne suffit pas d’avoir un projet mais également des moyens humains et financiers pour le réaliser. Plusieurs plans de redressement de ce secteur ont été « appliqués » parfois en fanfare, les services et la qualité des prestations présentés aux citoyens restent médiocres et en deçà des normes de l’OMS à tous les niveaux. Ainsi le ministre de la Santé a émis l’espoir de voir  le taux de fréquentation des hôpitaux remonter de 24% à 30%. Il souhaite, entre autres, l’augmentation du taux d’accueil de 4% environ à 6% et celle des consultations médicales de 7% à 10%. Le plan du professeur Louardi préconise également plusieurs actions pour améliorer le rendement des hôpitaux et leur efficacité et donc jouer le rôle qui leur incombe. Cependant, il y a des années-lumière entre ce que propose le ministre  et la réalité avec ses statistiques et la situation sur l’offre actuel des prestations sanitaires dans les établissements de santé dans le pays.
Imaginez que, selon les statistiques 2011 du ministère que les Marocains ont 102 établissements hospitaliers généraux, 39 spécialisés avec 27326 lits pour se soigner dans le public.  Et si l’on ajoute la politique d’austérité annoncée par le chef du gouvernement, on voit mal monsieur le ministre comment vous allez améliorer la qualité des prestations de santé offertes aux Marocains.
 

KAMAL MOUNTASSIR
Jeudi 26 Juillet 2012

Lu 599 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs