Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Triste bilan des victimes de la route en juillet et août

141 accidents, 3 morts et 191 blessés dont 9 graves, enregistrés en moyenne par jour




Triste bilan des victimes de la route en juillet et août
Les mois de juillet et d'août se sont avérés particulièrement meurtriers sur les routes marocaines. En 35  jours, 4.957 accidents dans le périmètre urbain ont provoqué 113 morts, 6.714 blessés dont 366 graves, selon les statistiques de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN). Un bilan désastreux d’autant que les chiffres du ministère de l’Equipement, du Transport et de la Logistique parlent plutôt d’un mois de juillet clément (baisse du nombre d’accidents mortels de 13,55%, un recul de 17,24% pour les personnes tuées et de 15,15% pour les blessés graves).
Les statistiques de la DGSN ont révélé que le mois d’août a été particulièrement le plus meurtrier avec 3.048 accidents faisant 70 tués et 4.115 dont 214 graves.  Ainsi, du 28 juillet au 31 août, nos routes ont enregistré, en moyenne, 141 accidents, 3 morts et 191 blessés dont 9 graves par jour. La seule journée du 9 août a été marquée par 82 accidents provoquant 14 morts et 115 blessés dont 42 graves. 
Un bilan qui demeure, néanmoins, provisoire mais appelé à augmenter puisqu’il s’agit uniquement des statistiques de la DGSN chargée d’assurer la collecte des données relatives aux accidents de la circulation en milieu urbain. Il manque, en effet, les chiffres de la Gendarmerie Royale (GR) chargée de la collecte des données en rase campagne.   Les statistiques définitives d’accidents  sont traitées par le ministère de tutelle après traitements des messages de la GR et de la DGSN. 
En effet, tout accident corporel de la circulation doit être déclaré à la Sûreté nationale en agglomération ou à la Gendarmerie en rase campagne. La loi interdit aux conducteurs impliqués de quitter les lieux de la collision ou de déplacer leurs véhicules avant l’arrivée de l’agent-constateur. 
L’ensemble de la procédure fait l’objet d’un procès-verbal qui est finalisé à la suite d’un suivi de 30 jours des victimes hospitalisées. A partir de chaque procès-verbal, un formulaire statistique est rempli. Les formulaires sont ensuite acheminés vers la Direction des routes (DR) du ministère de l’Equipement, du Transport et de la Logistique qui gère le fichier national des accidents de la circulation. 
Ainsi, le nombre de décès est appelé à augmenter notamment avec les  décès tardifs intervenus dans les 30 jours après l'accident et  qui viennent augmenter le décompte des tués connus dès la fin du mois (et réduire, par ricochet, les décomptes de blessés hospitalisés).
En effet, la définition même du tué, de blessé grave diverge entre les fichiers de la GR  et la DGSN et ceux du ministère de l’Equipement et du Transport. Ainsi, si les données brutes des remontées rapides de la GR et de la DGSN définissent un tué, toute personne dont le décès a été constaté au moment du constat de l’accident, le ministère considère un tué toute personne dont le décès survient dans un délai maximum de 30 jours après la date de l’accident. De même pour la signification de blessé grave. Car si les forces de l’ordre qualifient de blessé grave toute personne  acheminée dans une structure médicale par un moyen de transport spécialisé, le ministère attribue cet état à toute personne ayant subi un traumatisme nécessitant une hospitalisation dépassant les six jours.  

Hassan Bentaleb
Vendredi 5 Septembre 2014

Lu 1132 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs