Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Tripoli bombardée et survolée par des avions non identifiés




Tripoli bombardée et survolée par des avions non identifiés
Des avions non identifiés ont survolé lundi avant l’aube Tripoli où de fortes explosions ont été entendues, ont indiqué des habitants de la capitale libyenne, théâtre d’affrontements armés entre milices rivales. Les premiers survols ont eu lieu lundi vers 02H00 locales, et selon un habitant une forte explosion a été entendue, sans qu’il ne soit possible d’identifier les avions ni le lieu de la déflagration, qui a été suivie par d’autres.
«Les explosions ont été clairement entendues dans les quartiers de l’est de Tripoli», à quelque 15 km du centre de la ville, a indiqué cet habitant à l’AFP. La chaîne de télévision locale «Libya awalan» (La Libye d’abord), proche du général dissident Khalifa Haftar, a indiqué que «l’aviation militaire a bombardé différentes positions» près de Tripoli, sans plus de précisions.
 Le général Haftar conduit une opération contre les «groupes terroristes», qui font la loi à Benghazi (est), depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi en 2011. 
Aucune précision n’a été donnée de source officielle sur ces survols qui interviennent alors que des miliciens de Zenten (ouest), des nationalistes qui auraient les faveurs du général Haftar, et des milices de Misrata (à l’est de Tripoli), proches des islamistes, s’affrontaient pour le contrôle d’un pont, un verrou de l’aéroport, situé dans le sud de Tripoli et aux mains actuellement des milices de Zenten. Les affrontements ont baissé d’intensité dimanche, les miliciens de Misrata ayant affirmé avoir pris le contrôle du pont et d’un QG de l’armée, une information impossible à confirmer de source indépendante. 
La Libye est en proie à des combats meurtriers entre milices rivales depuis la mi-juillet, poussant le Parlement élu le 25 juin à demander mercredi une intervention étrangère pour protéger les civils. Depuis la chute de Kadhafi, les autorités transitoires ne sont pas parvenues à rétablir l’ordre et la sécurité en Libye. 
 
 

AFP
Mardi 19 Août 2014

Lu 266 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs