Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Tiznit : Réunion des représentants des médias du sud




Avec le soutien du conseil municipal et en coordination avec le club régional de la presse de Laâyoune, l’Association de Tiznit pour la presse et les médias a organisé une conférence sous le thème : «La presse et son rôle dans le développement».
La conférence qui a regroupé autour des membres de l’Association de Tiznit et ceux du club de Laâyoune, des journalistes venus d’Agadir et de Ben Guérir, en plus du  président du Syndicat national de la presse régionale, du président de la Ligue des correspondants de presse dans les provinces sahariennes et le directeur de l’Institut de la presse d’Agadir, Ahmed Talibi, compagnon de feu Omar Ben Jelloun. Il  n’est pas étonnant que Tiznit, berceau de la culture et capitale culturelle du Souss, abrite une telle rencontre, a dit M. Talbi qui, dans une allocution, a fait l’historique de la presse régionale au Maroc, depuis les années 1820 à nos jours. Il a indiqué que la presse est un élément essentiel pour la redynamisation du développement socioculturel et qu’elle contribue à la vulgarisation de la démocratie.
Le projet de régionalisation constitue un grand espoir pour le développement de la presse régionale, a souligné de son côté Driss Elouali, ajoutant que pour garantir la pérennité et la crédibilité de la presse, les hommes du métier doivent avoir une formation qui leur permet de connaître leurs droits, d’une part, mais aussi et surtout leurs devoirs envers la société et le lecteur. Ils doivent veiller au respect de la déontologie.
Il a fait état d’un certain nombre d’intrus qui, par on ne sait quel malheur, exercent ce métier auquel ils ne portent que préjudice. Ces intrus doivent être dénoncés et combattus par les professionnels.
La rencontre a été sanctionnée par un communiqué appelé «Communiqué de Tiznit».
Conçu en 11 points, il comporte des recommandations, entre autres, l’initiative visant le développement des médias, la révision à la hausse des subventions accordées à la presse régionale, la création d’un front national pour sa vulgarisation et affronter toutes les tentatives mensongères qui visent à faire avorter l’initiative Royale relative à la régionalisation élargie à laquelle ils expriment leur adhésion sans condition. Les participants ont remercié la municipalité et les autorités locales pour le soutien qui a permis la réussite de la rencontre.

A.E.K.
Samedi 20 Février 2010

Lu 269 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs