Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Tirs près de l'aéroport de Donetsk et de Marioupol

Les pourparlers sur un cessez-le-feu en Ukraine se poursuivent




Tirs près de l'aéroport de Donetsk et de Marioupol
Des fusillades et des tirs d'artillerie ont retenti vendredi matin près de l'aéroport de Donetsk, bastion des séparatistes prorusses dans l'est de l'Ukraine, à quelques heures d'une réunion à Minsk (Biélorussie) portant sur un plan de paix et un cessez-le-feu, rapporte un journaliste de Reuters.
Les tirs et les explosions se sont succédé au nord-ouest de la ville, a précisé le journaliste qui se trouve à environ deux kilomètres de l'aéroport.
 A Marioupol, sur les bords de la mer d'Azov, les tirs d'artillerie ont également repris, les rebelles cherchant depuis jeudi à progresser en direction de la ville.
Des tirs d'artillerie ont repris vendredi également à l'est de Marioupol, dans le sud-est de l'Ukraine, sur les bords de la mer d'Azov, à quelques heures d'une réunion à Minsk portant sur la négociation d'un cessez-le-feu, ont constaté des journalistes de Reuters.
Les forces ukrainiennes ont bombardé des positions de rebelles prorusses à l'est du port, cherchant à repousser une vaste offensive lancée par les séparatistes. Marioupol, ville de 500.000 habitants à mi-chemin entre la frontière russe et la Crimée, annexée en mars par Moscou, est un enjeu stratégique majeur en raison notamment de ses exportations d'acier.
 "Notre artillerie est arrivée. Elle est en cours de déploiement contre les rebelles (prorusses)", a déclaré le maire de Marioupol, Iouri Khotloubeï, à la chaîne ukrainienne 112 TV.
"Nous avons subi des tirs toute la nuit mais nous continuons à maintenir les rebelles à distance", a dit quant à lui le chef d'une milice de volontaires pro-ukrainiens. "Ils nous font face avec des chars et de l'artillerie."
Par ailleurs, les nouvelles sanctions économiques prévues contre la Russie pourraient être levées en cas de cessez-le-feu en Ukraine, a déclaré vendredi le ministre britannique des Affaires étrangères au sommet de l'Otan à Newport.
"Le plus raisonnable est d'aller de l'avant dans notre plan d'imposer de nouvelles sanctions. Si ensuite il y a un cessez-le-feu, s'il est signé et s'il entre en vigueur, nous pourrions alors considérer une levée des sanctions", a déclaré Philip Hammond à la BBC.
"Il y a beaucoup de scepticisme quant à la matérialisation, la mise en œuvre du cessez-le-feu. Nous pourrons toujours lever les sanctions dans un deuxième temps. Pour l'instant nous ne voulons pas être distraits dans notre détermination à imposer de nouvelles sanctions pour répondre à l'incursion d'envergure des forces russes en Ukraine", a-t-il ajouté.
Le ministre s'exprimait alors que les Etats-Unis préparent, en étroite coordination avec l'Union européenne, de nouvelles sanctions économiques contre la Russie pour accentuer la pression sur Moscou.
Parallèlement, des pourparlers se tenaient vendredi à Minsk en vue d'un cessez-le-feu dans l'est de l'Ukraine, théâtre d'affrontements meurtriers depuis des mois entre forces ukrainiennes et rebelles séparatistes appuyés par la Russie.
 L'annonce mercredi du cessez-le feu avait été accueillie avec une grande prudence par les Alliés, habitués à ce que Moscou souffle le chaud et le froid depuis des mois dans la crise ukrainienne.
 

AFP
Samedi 6 Septembre 2014

Lu 611 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs