Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Test sanguin pour détecter tôt un cancer du pancréas




Un nouveau test sanguin pourrait détecter un cancer du pancréas aux premiers stades de développement, offrant un espoir de traiter plus efficacement cette tumeur agressive diagnostiquée le plus souvent trop tard, selon une étude publiée mercredi dans la revue Science Translational Medicine.
"Avoir un biomarqueur pour cette maladie peut radicalement changer les perspectives pour ces patients", souligne le Dr Ken Zaret, directeur du Penn Institute for Regenerative Medicine.
"Une détection précoce des tumeurs a eu un impact majeur pour réduire la mortalité de nombreux types de cancers dont celui du colon, du sein et du col de l'utérus", pointe-t-il.
"Mais malheureusement les personnes atteintes d'un cancer pancréatique sont souvent diagnostiquées trop tardivement pour être opérées et traitées efficacement", ajoute le chercheur.
Actuellement, quatre patients sur cinq décèdent dans les douze mois après le diagnostic et seulement 5% sont en vie après cinq ans.
Aux Etats-Unis, chaque année, plus de 53.000 personnes sont diagnostiquées d'un cancer du pancréas. Cette tumeur est la quatrième cause de mortalité par cancer.
Pour trouver ces biomarqueurs sanguins, les chercheurs ont utilisé la technologie des cellules souches avec des cellules pancréatiques d'un malade atteint d'un cancer avancé de cet organe.
Ils ont tenté de recréer des cellules cancéreuses précoces. Et ont pu ainsi détecter des biomarqueurs sanguins associés aux différents stades de progression de la maladie.
L'un de ses marqueurs biologiques --la thrombospondine-2 (THBS2)-- combiné à un autre biomarqueur sanguin (CA19-9) présent au dernier stade du cancer du pancréas, "a permis d'identifier systématiquement et correctement tous les stades du cancer", précise le Dr Zaret.
L'association de ces deux biomarqueurs a "identifié les phases précoces de développement de la tumeur plus efficacement que toutes les autres méthodes connues à ce jour", ajoute-t-il.
Ce nouveau test sanguin vise surtout des personnes ayant des antécédents familiaux de cancer pancréatique, prédisposées génétiquement à cette maladie ou développant un diabète adulte (type2) après 50 ans.

Libé
Vendredi 21 Juillet 2017

Lu 494 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs