Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Tentative de trafic de 21 kg de chira : L’affaire de nouveau devant la justice à Marrakech




Tentative de trafic de 21 kg de chira : L’affaire de nouveau devant la justice à Marrakech
Le tribunal de première instance de Marrakech devra statuer ce jeudi 3 septembre, sur l’affaire de la tentative de trafic de 21 kg de résine de cannabis (chira), dont les héros ne sont autres que deux ressortissants français, un homme et une femme, âgés d’une vingtaine d’années.
Les principaux accusés, actuellement   incarcérés à la prison Boulemharez à Marrakech, devraient se présenter, encore une fois, devant le tribunal ce jeudi, d’autant que celui-ci avait reporté l’examen de ce dossier à plusieurs reprises.
Cette affaire datait du 29 juillet dernier, lorsque les ressortissants français ont été interpellés par les services de police des frontières à l’aéroport international de Marrakech-Ménara au moment où ils allaient embarquer à bord d’un avion à destination  de Lyon, au terme d’un séjour au Maroc.
Selon les enquêteurs, la drogue emballée sous forme de plaquettes, était soigneusement dissimulée dans un sac de voyage, avant d’être détectée par le scanner, lors de l’enregistrement des bagages.
Le jeune couple, présumé avoir des relations avec un réseau international de trafic de drogue, a pu acheter la drogue lors d’un séjour à Fès. C’est au cours de ce voyage que les deux ressortissants français ont fait la connaissance d’un dealer qui aurait réussi à les convaincre qu’il serait facile de déjouer la vigilance des limiers de police et donc d’acheminer, en toute tranquillité, la drogue à partir de l’aéroport international de Marrakech, au motif qu’il y a peu de contrôle et de rigueur.  Dans une affaire similaire, la même juridiction avait condamné le 7 août dernier un ressortissant canadien d’origine marocaine, à 8 ans de prison ferme, et à une amende de 10.000 DH, pour « trafic de drogue » et « tentative de son acheminement vers l’étranger ».
Le narcotrafiquant a été interpellé, au mois de juillet, par la police des frontières à l’aéroport de Marrakech-Ménara, au moment où il tentait d’acheminer une quantité de chira estimée à 59 kg, soigneusement dissimulée, dans ses bagages, à destination du Canada après une escale à l’aéroport international Mohammed V de Casablanca.
Les tentatives d’acheminement de drogue à partir de l’aéroport international de Marrakech-Ménara se sont multipliées ces derniers mois. Le 28 juin dernier, les services de police de la même station aéroportuaire ont réussi à mettre la main sur une ressortissante roumaine en possession de 7 kg de chira, qu’elle s’apprêtait à faire passer.  La drogue qui devrait transiter via l’Espagne à destination de l’Angleterre, a été dissimulée dans des babouches traditionnelles.

Mohamed RAMI
Jeudi 3 Septembre 2009

Lu 485 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs