Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Taza : Le dialogue des cultures passe par les jeunes




Taza  : Le dialogue des cultures passe par les jeunes
Bettina Schabus et Monika Spoettl sont deux jeunes Autrichiennes qui ont séjourné pendant six mois à Matmata, petit village à l’intersection de Taza et de Fès. Elles viennent de retourner chez elles début avril, après avoir appris à vivre avec les gens modestes du hameau. Ce n’est pas tout, comme elles savent pertinemment que la vie communautaire est bâtie sur la base de deux verbes : donner et recevoir, ces deux volontaires ont assuré gratuitement du lundi au jeudi des cours d’informatique et de soutien en langue anglaise en faveur des jeunes filles de Matmata. La majorité de leur week-end a été réservée à la créativité : peinture, cours de guitare et sessions de discussion autour des différents thèmes qui intéressent les jeunes.
Ce volontariat individuel, hors de toute organisation et de toute association, a permis aux deux Autrichiennes et aux 18 filles marocaines qui ont profité de leurs cours de se connaître et de mener un dialogue qui ne finira certainement pas avec leur départ. Par leur sérieux et leur esprit ouvert, les villageois de Matmata les ont ainsi « adoptées » positivement. La reconnaissance des services qu’elles ont rendus aux filles de ce village s’est manifestée par leur intégration parfaite dans le village et le respect que les familles et les jeunes leur ont témoigné durant leur séjour à Matmata, chez leur famille d’accueil, Lechhab.
De leur côté, Bettina et Monika se sont investies et ont fait montre d’une ouverture d’esprit remarquable pour connaître la culture marocaine dans toutes ses composantes : traditions, coutumes, fêtes, religion, etc.  Sans préjugé ni a priori, elles ont pu se faire une  opinion objective de l’Islam et de ses adeptes, directement et sans médium. Leur présence a aussi permis aux villageois d’avoir une autre vision de la civilisation occidentale. Cet échange humain, sérieux et franc prouve que la coexistence entre les différentes cultures est possible et même souhaitable. 

Rachida Alami
Mercredi 14 Avril 2010

Lu 452 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs