Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Taux des naissances prématurées au plus bas depuis dix ans aux Etats-Unis




Taux des naissances prématurées au plus  bas depuis dix ans aux Etats-Unis
Le taux des naissances prématurées aux Etats-Unis, qui diminue depuis cinq ans, est tombé à son plus bas niveau depuis dix ans en 2011, à 11,7%, selon un rapport publié.
“Ces résultats montrent qu’un grand nombre de naissances avant terme peuvent être évitées avec les bonnes politiques”, souligne dans un communiqué le Dr Jennifer Howse, présidente de l’ONG américaine March of Dimes, auteure du rapport et spécialisée dans la lutte contre les naissances prématurées et la promotion de la santé maternelle.
“Nous devons mettre en oeuvre des actions dont l’efficacité est prouvée et accélérer nos investissements dans de nouvelles recherches pour permettre un jour à tous les nouveau-nés de naître en bonne santé”, ajoute-t-elle.
Tous ces progrès et avancées permettront aussi d’économiser potentiellement quelque trois milliards de dollars par an en soins médicaux et coûts économiques pour la société, estime le Dr Howse. Le taux des naissances prématurées avait plafonné en 2006 aux Etats-Unis pour représenter 12,8% des naissances, après avoir augmenté sans discontinuité durant plus de vingt ans, selon le Centre national des statistiques de santé. Les baisses les plus marquées de ce taux ont concerné surtout les enfants nés entre 34 et 36 semaines de grossesse, mais des améliorations ont été constatées dans l’ensemble des naissances et dans tous les groupes raciaux et ethniques. Malgré une amélioration depuis cinq ans, les Etats-Unis ne se situent qu’au 131ème rang mondial sur 184 pways pour le taux des naissances avant terme, notamment parce que certaines minorités ou Américains pauvres n’ont pas accès aux soins prénataux. Dans le monde, 15 millions d’enfants naissent prématurément chaque année, dont plus d’1 million meurent, rappelle March of Dimes citant un rapport publié en mai 2012. Dans les nations les plus pauvres, 12% des bébés naissent prématurément —moins de 37 semaines de grossesse— comparativement à 9% dans les pays avec des revenus plus élevés. The March of Dimes a fixé comme objectif que chaque Etat américain fasse baisser le taux des naissances prématurées à 9,6% d’ici 2020.

Libé
Mardi 20 Novembre 2012

Lu 183 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs