Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Tanger abrite les Régionales de la relation clients

Le Maroc, terre de prédilection pour les centres d’appels




Tanger abrite les Régionales de la relation clients
Après Agadir, c’est la capitale du Détroit qui a accueilli, vendredi 9 janvier dernier, les Régionales de la relation clients. Organisées pour la première fois au Maroc par le SICCAM (Salon international des centres de contacts et d’appels au Maroc), ces rencontres feront étape dans sept villes du Royaume afin de promouvoir le développement des centres d’appels, de faire connaître des opportunités de chaque région mais également, selon les organisateurs, d’encourager la culture de la relation clients et du marketing direct. Il est vrai que les centres d’appels implantés au  Royaume se regroupent essentiellement sur l’axe de la capitale économique alors que les autres grandes villes du pays comptent des potentialités et atouts tout autant appréciables. C’est d’ailleurs dans ce sens qu’ont été organisées ces rencontres : inciter les promoteurs à créer davantage de centres d’appels en investissant les différentes régions.
A Tanger, pas moins d’une trentaine de participants représentant le Centre régional d’investissement (principal soutien de l’événement), l’ANAPEC, l’OFPPT et d’autres partenaires publics et privés ont fait le déplacement pour cette deuxième étape des Régionales des centres d’appels. Côté opportunités d’investissement dans la région du Nord du Royaume, les principaux projets économiques ont été présentés par le CRI ; des projets dédiés aux métiers de l’offshoring et qui constituent une véritable plateforme de compétitivité pour les futurs investisseurs et opérateurs des centres d’appels qui souhaiteraient participer au développement d’un pôle Tanger-Tétouan.
Pour ce qui est de la formation, il est à noter que l’ANAPEC a mis en place un dispositif d’appui et d’accompagnement des centres d’appels dans le domaine de la formation et du recrutement ; ce qui permet d’orienter les jeunes vers ces métiers en expansion au Maroc à condition qu’il y ait un réel partenariat entre les centres de formation et les centres d’appels… Car si les villes de Tétouan et Tanger bénéficient d’opportunités encore méconnues, il faudrait qu’elles puissent proposer des opérateurs qualifiés et opérationnels à travers notamment leur formation dans les techniques de communication des centres d’appels.
Il faut dire que les centres d’appels se sont largement développés au Maroc depuis plus de cinq ans puisque 20 nouveaux sites aussi bien francophones qu’hispanophones sont implantés annuellement. Les besoins en ressources humaines sont, quant à eux, de l’ordre de 250 postes par semaine. La création des centres d’appels se fait aussi bien dans le cadre de l’offshore (sachant que plusieurs entreprises étrangères délocalisent leur relation clients dans les pays dits « low cost », dont le Maroc) que pour le marché local à travers le marketing direct, l’assistance et le conseil en informatique, la relation clients, des plateformes d’appels de banques, de grands groupes  et d’administrations.
Après Tanger, direction Marrakech, le 23 janvier prochain, à la découverte d’une autre région et d’autres opportunités d’investissement pour les call centers…


Amel NEJJARI
Mercredi 21 Janvier 2009

Lu 1085 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs