Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Tafraout envahie par des nuées de criquets pèlerins




Tafraout envahie par des nuées de criquets pèlerins
Les habitants de Tafraout ont été réveillés hier matin sur une invasion de criquets pèlerins. Il y en avait partout ! Sur les toits des maisons, dans les rues et sur les végétations des jardins publics...
Le vent du Sud (Chergui) et la température optimale (entre 20 et 22 °C), ont aidé ces orthoptères, implantés dans les régions sahariennes, à franchir les reliefs de la commune d’Ifrane, avant de parvenir à la plaine d’Imjjad, située à une dizaine de kilomètres de Tafraout à vol d’oiseau. Ce qui a facilité du coup, selon les habitants, leur voyage dans le sens du vent pour s’abattre au lever du jour sur la localité. L’examen de l’essaim en question, révèle qu’il est composé d’ailés solitaires. Longs de 6 à 7,5 cm, ces derniers sont de couleur jaune pâle, tachetée de beige et leurs yeux sont striés de traits de couleur paille.
A en croire des témoins interrogés par Libé, certaines zones de la province de Guelimim ont été infestées récemment par ces acridiens ravageurs des cultures. Et c’est de ces aires envahies que l’essaim repéré à Tafraout est parti, poussé par les vents forts en direction du nord-est de la région.
Contacté par nos soins, le Centre de lutte antiacridienne d’Aït Melloul s’est complu dans un silence pour le moins injustifiable. Une véritable ‘‘omerta’’ en quelque sorte. La standardiste a rechigné à nous mettre en liaison avec la direction. Même le responsable du service compétent que nous avons joint via son téléphone portable s’est refusé à nous fournir la moindre explication, arguant que cela lui a été interdit par sa hiérarchie! Le Centre sur le Net est aussi muet sur les invasions de criquets pèlerins dans ces régions. Ceci, alors que la situation acridienne en Mauritanie est de plus en plus inquiétante. Les nouvelles pluies qui se sont abattues sur les zones de reproduction des criquets dans ce pays, constituent un facteur encourageant à la prolifération de ce fléau. Les dernières nouvelles parlent d’un imminent passage des criquets en phase de regroupement qui ont élu domicile au nord de ce pays.

IDRISS OUCHAGOUR
Mardi 17 Novembre 2009

Lu 675 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs