Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Tâches aisée pour le DHJ, compliquée pour le MAS et délicate pour le Raja

Coupes africaines des clubs




Tâches aisée pour le DHJ, compliquée  pour le MAS et délicate pour le Raja
Place à la compétition africaine pour le Raja, le DHJ et le MAS qui auront à cœur, en cette fin de semaine, de pouvoir baliser leurs chemins pour le prochain tour. Sauf que les missions diffèrent d’un club à un autre.
A commencer donc par le Raja, le seul représentant du football national en Ligue des champions après l’élimination d’entrée de l’AS.FAR. Les Verts, défaits à l’aller (1-0) de ce tour des seizièmes de finale à Conakry par l’équipe guinéenne de Horoya, doivent absolument s’imposer ce samedi à partir de 19 heures au Complexe sportif Mohammed V à Casablanca par deux buts d’écart.
Ça reste jouable, mais la méfiance doit être de mise face à un adversaire qui ne manque point d’expérience sur la scène continentale. Pour ce match, qui sera sifflé par un trio d’arbitrage tchadien, le Raja pourra compter sur tous ses éléments y compris le revenant Hamza Abourazzouk qui ne manque aucune occasion pour tonner qu’il voudrait que son retour soit ponctué par un but.
Il est vrai que la partie est bien loin d’être gagnée d’avance et le coach Fawzi Benzarti est le premier à le savoir. Mais il a plus d’un tour dans son sac, d’autant plus que les Verts seront soutenus par leurs supporteurs qui, sans aucun doute, se déplaceront en nombre pour que le résultat des courses soit une qualification aux huitièmes de finale de la C1, ultime étape avant l’entame de la phase de poules.
En Coupe de la CAF, fortunes diverses pour le DHJ et le MAS, les deux représentants du football national dans ce tournoi qui, de par le passé, a souvent réussi aux clubs du terroir.    
Les Jdidis sont en droit de se targuer de leur bonne opération au match aller, en s’offrant en dehors de leur base l’équipe gambienne de Gamtel sur la marque de 2 à 0. Ce dimanche à partir de 15 heures au stade El Abdi, devant leur public, ils seront appelés à confirmer ce résultat et décrocher par la même une qualification au tour des huitièmes. 
Si la qualification est quasiment dans la poche, l’important pour le DHJ est de terminer ce match sans dégât aucun.  Pas de carton inutile et pas de blessure, car le club doit arriver dans de parfaites dispositions au tour suivant.
Comme précité, le scénario sera tout autre pour le MAS, lauréat de cette C2 en 2011. Exempt du tour préliminaire, le club fassi a entamé la compétition du mauvais pied, après avoir perdu à l’aller par 3 à 0 face à la formation ghanéenne de Medeama.
Samedi à 19 heures au Complexe de Fès, la mission du MAS, sous la conduite de son nouveau coach Abderrahim Taleb, ne sera pas une simple sinécure, d’autant plus que le club sera privé, à cause de blessure, des services de Hicham El Fatihi, un habitué de ce genre de matches.
Le MAS est tenu à jouer à fond ses chances dans l’espoir de renverser la tendance et d’obtenir le ticket des huitièmes, performance susceptible de relancer la machine fassie en championnat national. 

Mohamed Bouarab
Samedi 8 Mars 2014

Lu 188 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs