Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Tableau relevé pour l’édition 2014

Trophée Hassan II et Coupe Lalla Meryem de golf




Tableau relevé pour l’édition 2014
Le 41ème Trophée Hassan II et la 20ème Coupe SAR la Princesse Lalla Meryem, qui se tiennent au golf du Palais Royal à Agadir du 11 au 16 mars, promettent un rendez-vous golfique mondial auquel des joueurs et joueuses de renom aux cartes de visites bien étoffées se livreront à une concurrence de très haut niveau.
Organisés sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, le Trophée Hassan, dont la 1ère édition date de 1971 et la Coupe Lalla Meryem qui fête en 2014 son 20e anniversaire, ne font que confirmer la place privilégiée qu’occupe le Royaume à l’échelle internationale, en tant que destination golfique de choix dotée de parcours de haut niveau.
Le Trophée Hassan II a contribué, grâce notamment à la couverture médiatique dont il bénéficie, à donner un nouveau souffle au tourisme national du fait que le golf, dont le nombre d’amateurs est en augmentation, et le tourisme, l’un des moteurs de croissance et de développement de l’économie marocaine, sont deux secteurs indissociables. 
Si la pratique du golf au Maroc remonte à plus de 90 ans, seules les villes de Marrakech, Tanger et Mohammedia disposaient de clubs de golf au lendemain de la Seconde Guerre mondiale. Deux links, à Casablanca-Anfa et à Kénitra, construits par les soldats américains stationnés à l’époque au Royaume, sont venus enrichir cette infrastructure. Mais le golf n’a connu son véritable essor que sous le règne de Feu SM Hassan II. 
Après le succès de la première édition, les parcours de Mohammedia et de Marrakech ont été soumis à des travaux de réfection, celui de Tanger a été élargi portant à 18 le nombre de ses trous, tandis que de nouveaux clubs ont vu le jour dans les deux villes impériales Fès et Meknès. Cette dynamique s’est poursuivie avec la création de nouveaux clubs dans plusieurs villes, notamment à Casablanca, Agadir, Settat et Benslimane. Des espaces splendides qui ont permis aux férus de la petite balle blanche, marocains et étrangers, de donner libre-cours à leur talent dans un cadre des plus agréables.
Le Trophée Hassan II a été ponctué, au fil des années, par la participation de golfeurs professionnels marocains de taille tels que Moussa Fatmi, qui a brillé dans les années 70 en raflant plusieurs titres nationaux, Mohamed Makroune, professionnel depuis 1982, en plus des joueurs Mohamed Sayeh, Youness El Hassani, Abdelhak Sabi et Fayçal Serghini.
La gent féminine marocaine a également débarqué dans l’aventure à partir des années 1980. Parmi les pionnières de cette époque figurent Malika Demnati et Zoubida Hillali, ayant remporté le championnat national amateurs (catégorie A) en 1986. 
Le flambeau est ensuite passé à d’autres joueuses comme Lalla Soumia Ouazzani, Mounia Amalou Sayah, la professionnelle Maha Haddioui et la prometteuse Nadia Tebaâ.
La distinction des sportifs marocains dans les manifestations européennes et arabes a été rendue possible grâce au soutien de l’Association du Trophée Hassan II (ATH), créée en 2001 et placée sous la présidence de SAR le Prince Moulay Rachid, et à la politique de formation des jeunes menée par la Fédération Royale marocaine de golf (FRMG).
Ainsi, il a été procédé à la mise en place de formations liées aux métiers du golf ainsi qu’à la création de la filière “Golf-Etude” dont l’objectif est de permettre aux bénéficiaires, issus en majorité de milieux défavorisés, de concilier entraînements et études. 
Assurer la pérennité du Trophée Hassan II et mettre à niveau le golf national ont été également des challenges brillamment relevés par l’ATH, qui, soucieuse de professionnaliser l’organisation de cette compétition, a scellé moult partenariats avec des sociétés nationales et internationales. 
De son côté, la FRMG a mis en œuvre, lors des dernières années, une stratégie visant la promotion du golf au Maroc à travers l’augmentation du nombre des pratiquants licenciés et la formation des jeunes joueurs et des encadrants, en vue de préparer une sélection nationale à même de concourir au niveau mondial.
Quelque 126 joueurs, dont le tenant du titre et vainqueur à trois reprises de l’European Tour l’Allemand Marcel Siem, prendront part à cette 41ème édition Trophée Hassan II, doté de 1,5 million d’euros et inscrit sur le calendrier européen depuis 2010.
Face à Siem, les candidats au palmarès de ce Trophée seront légion avec notamment l’Anglais David Howell, qui avait signé cinq victoires sur l’European Tour, les Français Raphaël Jacquelin (45è du race to Dubai et 4 fois vainqueur sur l’European Tour), Grégory Bourdy, également quatre fois vainqueur du circuit européen, et le Finlandais Mikko Llonen (N 14 du race to Dubai et 3 fois vainqueur sur l’European Tour).
L’édition, qui enregistre la participation de trois professionnels marocains, à savoir Amine Joudar, Fayçal Serghini et Younes El Hassani en plus de l’amateur Ayoub Lguirati, met également aux prises l’Irlandais Paul Mc Ginley, capitaine d’équipe de la Ryder Cup 2014 et 4 fois vainqueur sur l’European Tour, les Sud-Africains Richard Sterne (6 fois vainqueur sur l’European Tour) et George Coetzee (N 8 du race to Dubai et une victoire sur l’European Tour), les Espagnols José Maria Olazabal, 22 fois vainqueur sur l’European Tour, Rafael Cabrera-Bello (deux fois vainqueur du même circuit européen).
Quant à la Coupe SAR Lalla Meryem, elle verra l’engagement des meilleures joueuses du circuit européen avec à l’affiche la Thaïlandaise Ariya Jutanugarn, qui revient pour défendre son titre acquis en 2013 mais qui aura fort à faire pour rééditer son exploit et conserver son nom au palmarès.
Jutanugarn aura une concurrence de très haut niveau menée, entre autres, par les Anglaises Laura Davies, N 33 européen et vainqueur de 45 tournois dont 4 majeurs, Holly Clyburn, N 7 européen et vainqueur en 2013 du Deloitte Ladies Open d’Amsterdam, et Trish Johnson, vainqueur de 21 tournois sur le Ladies European Tour (LET) et la Sud-Africaine Lee Anne Pace, N 5 européen en 2012 et 8 victoires sur le LET.
Le Maroc sera représenté à cette Coupe Lalla Meryem, dont la dotation a été augmentée de 35% pour atteindre 450.000 euros contre 325.000 euros l’année dernière, par la joueuse professionnelle Maha Haddioui, élue meilleure sportive et personnalité sportive de 2013.
Le Trophée Hassan II est retransmis sur cent chaînes avec un total de 1.500 heures de retransmission dont 730 heures de diffusion directe, touchant ainsi 386 millions de foyers dans les cinq continents alors que la Coupe Lalla Meryem bénéficie de 152 heures de diffusion dans le monde.

MAP
Mercredi 12 Mars 2014

Lu 776 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs