Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Syrie: l'opposition dit avoir réussi à envoyer des renforts à Qousseir

Les combattants ont réussi à ouvrir une brêche du côté de Chamsinne




Syrie: l'opposition dit avoir réussi à envoyer des renforts à Qousseir
L'opposition syrienne a affirmé vendredi avoir réussi à envoyer des renforts, appartenant principalement à un groupe proche des Frères musulmans, dans la ville de Qousseir, assiégée par les troupes gouvernementales et le Hezbollah.
Le chef par intérim de la Coalition de l'opposition, George Sabra, a annoncé à la fin d'une réunion d'une semaine à Istanbul que "quelque 1.000 combattants de toute la Syrie" avaient réussi à pénétrer dans cette place forte de la rébellion, située au centre-ouest du pays.
Vendredi sur sa page Facebook, le groupe armé de Liwa al-Tawhid, proche des Frères musulmans et soutenu par le Qatar, affirme que "ses combattants sont arrivés à Qousseir" et publie la photo de son porte-parole Abou Firas al-Halabi avec le militant de Qousseir Hadi al-Abdallah.
L'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH) a confirmé l'arrivée de "centaines de combattants" qui ont réussi à ouvrir une brêche du côté du village de Chamsinne au nord-est de Qousseir.
"Il y a eu jeudi un affrontement dans ce secteur au cours duquel onze rebelles ont été tués mais les autres ont pu s'infiltrer", a déclaré à l'AFP le directeur de l'OSDH Rami Abdel Rahmane.
"Je ne sais pas si cela peut influer le cours des combats, car le problème crucial ce ne sont pas les combattants mais les armes", a-t-il ajouté. L'Observatoire compte un important réseau d'informateurs parmi les services médicaux et militants à travers le pays. M. Sabra avait appelé mercredi tous les rebelles à prêter main forte aux combattants de Qousseir et appelé la communauté internationale à ouvrir un corridor humanitaire.
"Accourez, bataillons de la révolution et de l'Armée syrienne libre (ASL), pour sauver Qousseir et Homs", avait lancé le dirigeant par intérim de la Coalition de l'opposition et chef du Conseil national syrien (CNS), principale composante de cette Coalition.
Washington a exigé mercredi "le retrait immédiat" du Hezbollah de Syrie, au moment où l'armée syrienne, épaulée par ce mouvement libanais, a annoncé s'être emparée de l'aéroport de Dabaa, prémice d'une offensive tous azimuts contre le dernier carré de rebelles à Qousseir.
Par ailleurs, la Russie pourrait livrer à la Syrie dix avions de combats Mig-29 MM2, a indiqué vendredi le directeur du constructeur, Sergueï Korotkov, cité par les agences russes.
"Une délégation syrienne est actuellement à Moscou, les détails du contrat sont en train d'être définis. Je pense que les avions seront livrés", a dit M. Korotkov.

AFP
Samedi 1 Juin 2013

Lu 339 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs