Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Suspension des négociations de paix entre Israël et la Palestine

L'OLP va examiner toutes les options en réaction à la décision de Tel Aviv




Suspension des  négociations de paix entre Israël et la Palestine
La direction palestinienne va examiner "toutes les options" afin de répondre à la décision d'Israël de suspendre les négociations de paix et de sanctionner l'OLP suite à sa réconciliation avec le Mouvement Hamas, a déclaré jeudi le négociateur palestinien Saëb Erakat.
 "La priorité maintenant pour les Palestiniens est la réconciliation et l'unité nationale", a affirmé M. Erakat.
 Les instances dirigeantes de l'OLP qui a signé, mercredi à Gaza, un accord de réconciliation avec le mouvement Hamas, doivent tenir une réunion, samedi et dimanche à Ramallah (Cisjordanie), sous l'autorité du président Mahmoud Abbas, afin de discuter de la crise du processus de paix et du rapprochement inter-palestinien.
 Figurent parmi les options possibles que la direction palestinienne pourrait étudier l'adhésion à de nouveaux traités et organisations internationales.
 Israël a décidé, jeudi, la suspension des négociations de paix avec les Palestiniens et la prise de mesures de rétorsion qui n'ont pas été pour le moment définies.
Auparavant, le gouvernement israélien avait appliqué des sanctions contre l'Autorité palestinienne de M. Abbas, comme le gel de transfert des taxes qu'il perçoit pour son compte, en réaction aux récentes demandes d'adhésion de l'Etat de Palestine à 15 traités et conventions internationaux.
 Dans ce contexte, M. Erakat a estimé qu"Israël n'est pas un pays donateur qui peut priver (les Palestiniens) d'argent. Cet argent nous appartient. La décision de bloquer des fonds palestiniens est du vol et de la piraterie que la communauté internationale doit stopper".
Mercredi, les Palestiniens se sont mis d'accord pour former un gouvernement d'union dans les prochaines semaines, en vue de mettre fin à leur division politique. 
 "Un accord a été conclu sur la formation d'un gouvernement de personnalités indépendantes dirigé par le président Mahmoud Abbas d'ici cinq semaines", a indiqué un communiqué signé, mercredi à Gaza, par le mouvement Hamas et l'Organisation de libération de la Palestine (OLP) et lu par le chef du gouvernement du Hamas à Gaza, Ismaïl Haniyeh, en présence d'une délégation de l'OLP.
Peu de temps après, l'aviation israélienne a lancé un raid sur le nord de la Bande de Gaza, à Beit Lahiya, qui a fait six blessés civils palestiniens, dont un très grièvement, indique le porte-parole du ministère de l'Intérieur du Hamas.
 

MAP
Samedi 26 Avril 2014

Lu 406 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs