Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Stamford Bridge, théâtre du suspense




Stamford Bridge, théâtre du suspense
Les deux précédentes confrontations retour de Ligue des champions entre les Blues et le Paris SG à Stamford Bridge auraient plu à Alfred Hitchcock, le maître du suspense qui a vécu une partie de sa vie londonienne dans le quartier de Chelsea.

La main au collet (8 avril 2014)   
Le crime était presque parfait: Paris pensait avoir fait un grand pas vers les demi-finales après sa victoire de l'aller au Parc des Princes (3-1) et ce troisième but venu de nulle part de Javier Pastore. Mais encore fallait-il en faire un deuxième. Qui plus est sans Zlatan Ibrahimovic, blessé.
L'occasion est belle pour Edinson Cavani, qui veut jouer dans l'axe, poste d'Ibra. Mais l'Uruguayen passe à côté du rendez-vous et manque deux occasions franches, aux 72e et 77e minutes, pour égaliser après l'ouverture du score d'André Schürrle (32e).
Bien que mené 1-0, le PSG demeure qualifié. Et le fameux but de Pastore vaut encore de l'or. Mais au fil des minutes, alors que Schürrle a trouvé la transversale (52e), l'ombre d'un doute se dessine et l'étau des Blues se resserre sur les hommes de Laurent Blanc.
Est-ce l'effet José Mourinho, que personne n'est jamais parvenu à battre en quart de finale de la compétition? Certainement, si on mesure l'impact de son coaching: l'oublié Demba Ba, natif de Sèvres, près de Paris, entre en jeu et marque le deuxième but des Blues à trois minutes de la fin du temps réglementaire.
Un but où le ballon a été dévié par César Azpilicueta au départ de l'action, et qui ramène à la réalité l'ambitieux PSG et montre tout le chemin qu'il lui reste à parcourir sur la scène européenne.

Sueurs froides (11 mars 2015)   
Après le nul (1-1) du match aller, Paris ne tient pas vraiment la corde et la revanche avec Chelsea, proposée par le tirage au sort, cette fois dès les 8e de finale, est loin d'être acquise.
D'autant que le match retour s'engage très mal avec l'exclusion d'Ibrahimovic, coupable d'un tacle en retard sur Oscar. Il reste une heure, au moins, à jouer et Paris doit marquer pour se qualifier. Comme la saison précédente, Cavani, replacé dans l'axe, peut faire oublier le Suédois. Comme la saison précédente, il échoue: après avoir éliminé Thibaut Courtois, il croise trop son tir à la 58e minute.
Mais alors que Paris pousse pour forcer son destin, Gary Cahill croit libérer les siens en ouvrant le score après une action confuse. Il reste neuf minutes pour arracher une prolongation, mais il n'en faut que cinq à David Luiz, l'ancien Blues parti fâché avec Mourinho, pour égaliser d'un coup de tête canon.
La demi-heure de rab' vire d'abord à la psychose pour Paris, lorsque l'arbitre siffle un penalty en faveur de Chelsea, après une faute de main de Thiago Silva, que transforme Eden Hazard (96e). Mais de l'enfer au paradis, il n'y a parfois qu'un saut... Géant, que le capitaine brésilien effectue à six minutes de la fin, en lobant Courtois de la tête, sur un corner de Thiago Motta. Pris de folie, Paris tient son exploit. Pas de printemps pour Chelsea.

Programme de la phase retour
Voici le programme des 8èmes de finale retour de Ligue des champions d'Europe de football (en heures GMT):
Mercredi
17h00: Zenit Saint-Pétersbourg (RUS) - Benfica (POR) 0 - 1.
19h45: Chelsea (ENG) - Paris SG (FRA) 1 - 2.

 

Mercredi 9 Mars 2016

Lu 1218 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs