Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Situation tendue à Jérusalem-Est pour le premier vendredi du Ramadan




Situation tendue à Jérusalem-Est pour le premier vendredi du Ramadan
Tirs de roquettes, 
manifestions, raids
 aériens et affrontements sporadiques laissent 
présager une troisième Intifida 
 
 
 
La police israélienne a déployé d'importants renforts à Jérusalem-Est avant les funérailles du jeune Palestinien tué dans un apparent acte de vengeance après l'enlèvement et le meurtre de trois Israéliens et la prière du premier vendredi du Ramadan. Mohammad Abou Khdeir, 16 ans, avait été kidnappé mardi soir à Chouafat, un quartier de Jérusalem-Est. Son corps -entièrement brûlé, selon l'avocat de la famille- a été retrouvé quelques heures plus tard près d'une forêt dans la partie ouest de la ville. Après une autopsie, ses funérailles devaient avoir lieu à Chouafat, après la prière du vendredi en fin de matinée, dans un climat de fortes tensions.
En effet, la situation restait tendue à Jérusalem-Est, qui attendait des dizaines de milliers de musulmans sur l'esplanade des Mosquées pour le premier vendredi du Ramadan, au lendemain d'une mise en garde d'Israël au Hamas contre toute escalade de violence. 
A Gaza, contrôlée par le Hamas, la branche militaire du mouvement islamiste a répondu en accusant Israël d'"attiser le feu de la confrontation". L'armée israélienne a décidé de déployer autour de l'enclave palestinienne "plusieurs dizaines" d'officiers de réserve, "au niveau du commandement et non sur le terrain".  "Nous sommes prêts pour deux options dans le sud: soit les tirs contre nos communautés cessent et nos opérations cesseront aussi. Soit ils continuent et les renforts en place agiront avec force", a expliqué le Premier ministre Benjamin Netanyahu.
Au total, 34 roquettes se sont abattues jeudi sur le sud d'Israël, selon l'armée. Un soldat a été légèrement blessé par des éclats d'obus et quatre roquettes ont endommagé des infrastructures et des bâtiments civils. En représailles, l'aviation israélienne a lancé un raid aérien dans l'après-midi sur la bande de Gaza après une série de frappes nocturnes qui avaient fait 11 blessés, selon des sources locales et israéliennes.
A Jérusalem-Est, des affrontements sporadiques ont repris dans la journée, des jeunes manifestants masqués tirant des fusées éclairantes directement contre les policiers. Ces heurts avaient débuté mercredi matin dans le quartier de Chouafat, après l'enlèvement et le meurtre du Palestinien de 16 ans.  Au total, 232 personnes ont été blessées dans ces violences, dont six par des tirs à balles réelles, selon le Croissant-Rouge palestinien.
Parallèlement, l'armée israélienne a poursuivi sa traque en Cisjordanie pour retrouver les auteurs -des activistes du Hamas, selon Israël- du meurtre des trois jeunes juifs. 13 Palestiniens ont été appréhendés dans la nuit. Plus de 640 personnes, dont 11 députés, ont été arrêtées en Cisjordanie depuis le début de cette opération qui vise principalement des membres du Hamas.  

AFP
Samedi 5 Juillet 2014

Lu 327 fois


1.Posté par miloude le 08/07/2014 15:55
Silence radio de nos élites politiques ainsi que des associations marocaines,aucune manifestation a l horizon ,Nos élites doivent dénoncés les agissements de l armée de tsahal

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs