Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Signature à Bruxelles de l’accord de pêche Maroc-UE

Le protocole sera soumis à la commission idoine le 27 novembre et au Parlement européen en décembre




Signature à Bruxelles de l’accord de pêche Maroc-UE
Les longues et difficiles négociations pour le renouvellement de l’accord de pêche entre le Maroc et l’Union européenne ont finalement abouti. En effet, lundi à Bruxelles, les deux parties se sont mises d’accord sur un protocole d’accord jugé, après sa signature, de juste et d’équitable.
Pour  Aziz Akhannouch, ministre de l’Agriculture et de la Pêche maritime, “ce nouveau protocole va contribuer à fructifier les échanges aussi bien sur le plan commercial qu’au niveau de la recherche et du développement ».  « Il ne manquera pas également d’ouvrir de larges perspectives et de possibilités, non seulement de pêche, mais aussi pour le développement de l’ensemble de la filière des produits de la mer du Royaume », a-t-il poursuivi
Avant son entrée en vigueur, ce protocole paraphé en juillet dernier, devrait être approuvé  par les Parlements marocain et européen. Il sera ainsi soumis au vote le 27 novembre courant en commission de la pêche du Parlement européen à Bruxelles, puis en séance plénière en décembre prochain à Strasbourg.
Pour sa part, Vinciunas Arunas, président du comité des représentants permanents des Etats membres de l’UE (COREPER I) et ambassadeur représentant permanent adjoint de la Lituanie, qui assure actuellement la présidence du Conseil de l’UE, a qualifié ce nouveau protocole de « pas important » sur la voie du renforcement du partenariat entre les deux parties.
Tout en soulignant que ce protocole  vient à confirmer les liens entre le Maroc et l’UE, M. Arunas, s’est dit “optimiste” quant à l’issue du vote final de l’accord par le Parlement européen à Strasbourg ; lequel accord contribuera à asseoir tous les éléments scientifiques permettant d’assurer une pêche durable, à développer la politique sectorielle du Maroc dans le domaine et à élargir les possibilités de pêche pour les navires de l’UE, a-t-il ajouté.
Conclu pour une durée de quatre ans, le nouveau protocole, dont la contrepartie financière totale annuelle estimée se chiffre à 40 millions d’euros, a pour objectif principal d’offrir des possibilités de pêche pour les navires de l’UE dans les eaux du Maroc dans les limites du reliquat disponible. Le nouveau protocole prévoit 6 catégories de pêche avec une réduction des possibilités de pêche par rapport à l’ancien protocole, en autorisant 126 navires européens à opérer dans les eaux marocaines contre 137 auparavant.
 Le protocole vise aussi à renforcer la coopération entre Rabat et Bruxelles en vue de l’instauration d’un cadre de partenariat pour le développement d’une politique de pêche durable qui bénéficie aux deux parties.

L.B avec MAP
Mercredi 20 Novembre 2013

Lu 814 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs