Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Session ordinaire du Conseil provincial de l’USFP à Guelmim

Sous le thème «Organisation du parti et challenge de l’avenir»




Session ordinaire du Conseil provincial de l’USFP à Guelmim
C’est dans la commune rurale de Timoulaye à une soixantaine de kilomètres au nord-est de Guelmim que plus de 400 militants et militantes ont assisté à la session ordinaire du Conseil provincial de l’USFP sous le thème «Organisation du parti et challenge de l’avenir». La session du député Houcine Oudmine était présidée par le responsable provincial du parti, Abdelwahab Belfkih et a connu la présence de l’ensemble des sections du parti à travers la province ainsi que de nombreuses personnalités du monde des affaires au niveau local.
Etaient présents également, M’Barek Nafaoui, membre de la Chambre des conseillers, président du conseil rural d’Asrir, Fatima Lamrani, membre du même conseil, représentant des femmes ittihadies, ainsi que des représentants de la Jeunesse ittihadie. Au cours de son intevention, Houssine Mansouri a fait l’historique des activités du  parti et des grands sacrifices que ses militantes et militantes ont consentis pour promouvoir les valeurs démocratiques, insistant sur l’importance de la présence d’un membre du Bureau politique du parti, issu de la région. Prenant la parole, le secrétaire provincial a insisté sur le fait que le parti entend resserrer les liens avec ses militants. Pour ce faire, a-t-il dit, il est indispensable de donner la priorité à la création de sections locales dans les différentes communes. Ajoutant que ces efforts et sacrifices doivent être consentis par tous les militants et militantes, au niveau social et  intellectuel. Parmi les priorités citées par le responsable provincial, la mise sur pied de sections de la jeunesse et de la femme pour promouvoir les réalisations du parti et attirer de nouveaux adhérents.
Fatima Lamrani a, quant à elle, insisté sur le rôle prépondérant que joue la femme dans la société et sur le nécessité de lui accorder plus d’intérêt, étant donné sa capacité à assumer de nombreuses responsabilités, citant les  réalisations accomplies par les femmes, au niveau de la province, à travers la création de coopératives.
Le président du conseil municipal de Guelmim, membre du Bureau politique a souhaité la bienvenue aux militantes et militants du parti ainsi qu’aux représentants d’autres organisations, aux hommes d’affaires et aux hôtes du parti, venus assister aux travaux de cette session. Il a mis un accent particulier sur l’initiative Royale pour contrecarrer la position américaine relative à l’élargissement des responsabilités de la MINURSO, aux droits de l’Homme dans les provinces marocaines du Sahara. Belfkih a ensuite souligné le rôle qu’il a  joué dans ce dossier, en sa qualité de membre du Bureau politique de l’USFP, à travers les rencontres avec les représentations diplomatiques accréditées au Maroc, pour l’explication des tenants et aboutissants de ce dossier. S’agissant de ce qu’il a désigné comme conflit avec ses ennemis, le premier responsable local de l’USFP a dénoncé leurs tentatives de dénigrer ses réalisations dans la province indiquant que le PJD travaille dans un cadre illégal, soulignant l’échec du gouvernement conduit par ce parti et son incapacité à réaliser son programme de campagne sur la base duquel il avait été élu, insistant sur le fait qu’aucune amélioration n’a été apportée depuis que ce parti est au pouvoir. Abordant d’autres dossiers dont celui du recrutement direct rejeté par Benkirane, le responsable socialiste a déclaré que la décision du chef du gouvernement est inacceptable, vu la situation particulière des provinces Sahariennes. Précisant que si les régions du Nord ont des industries et d’importantes sources d’emplois, les provinces du Sud ont un statut exceptionnel et l’Etat doit déployer plus d’efforts pour leur développement. Aussi, a-t-il ajouté, la seule possibilité d’emploi demeure le recrutement direct et que le gouvernement doit assumer ses responsabilités dans ce sens.
Sur le plan local, Belfkih a souligné que depuis qu’il est à la tête de la municipalité, Guelmim a connu une dynamique dans tous les secteurs et sur tous les plans. Concernant  la coordination entre les différentes communes de la province, il a indiqué qu’il a pu unifier plus de 20 communes. Ce que personne n’a pu réaliser avant lui, surtout que certaines communes n’avaient aucun programme électoral.
Le membre du Bureau politique de l’USFP a souligné qu’il est disposé à tout contrôle des comptes de la part des militants, des institutions de contrôle des partis concurrents ou des organes de l’Etat. Concluant son intervention, il a précisé que le noyau universitaire était un challenge pour l’aboutissement duquel il a mené une guerre sur différents fronts. Maintenant qu’il est réalisé, tout le monde doit être solidaire pour relever le défi. Pour ce faire, il a ajouté qu’un amphithéâtre sera construit avant le début de la prochaine rentrée universitaire.

Ahmadou El-Katab
Mardi 28 Mai 2013

Lu 353 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs