Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Sérénité et harmonie au Printemps musical des alizés

Essaouira accueille les musiciens classiques les plus talentueux




Sérénité et harmonie au Printemps musical des alizés
Le Printemps musical des Alizés, qui s’est tenu à Essaouira du 24 au 27 avril s’est révélé être un festival d’exception. La musique classique a transporté sous le vent des Alizés les mélomanes qui se sont délectés de la présence de  grands artistes. Au programme, les traditionnels concerts en famille, illuminés par la présence des frères Benabdallah, du trio Michel ainsi que du quatuor Girard. Des moments de complicité et d’émotion partagés avec le public, très ému par ces représentations d’exception.
Egalement au programme, des périodes et des styles musicaux contrastés, qui ont permis à l’auditoire de se complaire à l’écoute d’un large répertoire. Amateurs et professionnels y ont trouvé leur compte, car les œuvres ont été minutieusement sélectionnées pour être accessibles à tous. Une démocratisation de la musique classique, permettant d’apprécier des chefs-d’œuvre plus ou moins notoires.
L’événement a également permis d’apprécier la beauté des lieux. La magnifique «Dar Souiri » a offert, de part sa taille réduite, une proximité avec les artistes. Les sièges étaient situés à quelques mètres des musiciens et les spectateurs, fascinés par la proximité et la gestuelle des artistes, étaient subjugués.
L’Eglise d’Essaouira, deuxième site du Festival, offrait un espace particulier où l’acoustique et la sonorité  étaient grandioses. Le Trio Musica Humana, composé de Yann Rolland, Martial Pauliat et Igor Bouin, a sensibilisé le public à la musique de la Renaissance, avec des œuvres de Thomas Morley ou de Clément Janequin. L’osmose avec le public y était totale et le Trio accentuait le caractère  divin et serein propre à l’Eglise. 
La salle Omnisports, dernier site du Festival, a accueilli le concert d’ouverture mais également les représentations musicales autour du thème «  Maître et élève ». Claire Désert, Dina Bensaïd ou encore Patrice Fontanarosa et Da-Min Kim se sont réunis pour rendre hommage à la thématique de ce Festival. Une manifestation musicale qui a pu réunir des œuvres et des artistes d’une très grande qualité.

DNES : Danaé Pol
Lundi 28 Avril 2014

Lu 397 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs