Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Septième édition réussie du meeting international Mohammed VI d’athlétisme

5 records de la réunion et une meilleure performance mondiale de l’année




Septième édition réussie du meeting  international Mohammed VI d’athlétisme
Challenge réussi pour les organisateurs du 7ème meeting international Mohammed VI d’athlétisme, tenu cette année au Grand stade de Marrakech et rehaussé par la présence de SAR le Prince Moulay Rachid.
Pour cette édition 2014, 7ème étape de l’IAAF World Challenge, pas moins de 200 athlètes de renom représentant une quarantaine de pays ont été de la partie. Un rendez-vous officiel où les champions sont allés à fond pour qu’enfin de compte ce meeting soit ponctué par de bons chronos et des performances remarquables.
A ce propos, il y a lieu de citer en premier la meilleure performance mondiale de l’année enregistrée dans le concours du saut en longueur dames par l’Américaine Tianna Bartoletta avec un jump de 6,93 m. Elle a devancé sa compatriote Funmilayo Jimoh (6,74 m) et la Russe Olga Kucherenko (6,70).
Toujours chez les dames, la Jamaïcaine Simone Faicey a pu pulvériser le record du meeting sur 200 m, le ramenant à 22 sec 70. Elle a été suivie par une autre Jamaïcaine Aleen Bailey et la Canadienne Crystal Emmanuel qui ont couru respectivement en 22 sec 89 et 23 sec 20, alors que la Marocaine Lamiae Lhabaze a terminé bon dernière en 25 sec 39.
Dans l’épreuve du 800 m, la spécialiste marocaine de l’épreuve, Malika Akkaoui, qui a assuré la relève après le départ de Hasna Benhassi, s’en est tirée à bon compte en occupant la troisième marche du podium en 2mn 01 sec 13. Quant à la victoire, elle est revenue à la Biélorusse Mariana Arzamasova (2 mn 00 sec 71), suivie de l’Américaine Molly Beckwith-Ludlow (2 mn 00 sec 91).
Tout comme l’épreuve du double tour de piste, le 3000 m steeple a vu la Marocaine Salima El Ouali El Alami terminer à la 3ème place, couvrant la distance en 9 mn 32 sec 23, tandis que sa compatriote Fadwa Sidi Madane a fermé la marche (11 mn 05 sec 74). 
La victoire, comme prévue, a été l’œuvre de l’Ethiopienne Hiwot Ayalew (9 mn 24 sec 11) qui a eu le dernier mot sur la Kényane Ruth Chebet (9 mn 27 sec 90).
Pas de podium aux couleurs nationales, par contre, dans la course du 1500 m. La meilleure des engagées a été Rababe Arafi qui s’est classée 4ème avec un chrono de 4 mn 06 sec 10, derrière l’Ethiopienne Dawit Seyaum, vainqueur en 3 mn 59 sec 53, la Russe Anna Shchagina, deuxième en 4 mn 05 sec 58 et l’Ukrainienne Anna Mishchenko, troisième en 4 mn 06 sec 101.
Siham El Hilali, Sanae El Otmani et Ibtissam Aït El Batoul se sont contentées respectivement des 5ème (4 mn 06 sec 55), 7ème (4 mn 12 sec 37) et 9ème (4 mn 24 sec 44) places.
L’Américaine Lolo Jones a dominé le 100 m, franchissant la ligne d’arrivée en 12 sec 74 et prenant le meilleur sur sa compatriote Kristi Castlin (12 sec 81) et sur la Panaméenne Yvette Lewis (13 sec 14).
Toujours dans le sprint, modeste 7ème place pour Hayat Lambarki sur 400 m haies après avoir bouclé son tour de piste en un temps de 58 sec 46. Et c’est la Sud-Africaine Wenda Theron Nel qui s’est imposée avec un chrono de 54 sec 82, devant l’Américaine Tiffany Ross-Williams (54 sec 82) et l’Ukrainienne Hanna Titimets (55 sec 49). 
Pour ce qui est des épreuves techniques, la logique a été pleinement respectée avec la victoire de la Néo-Zélandaise Valerie Adams dans le concours du lancer de poids. La championne olympique et quadruple championne du monde a terminé en pole position avec un jet de 19,69 m, suivie de l’Ukrainienne Galyna Obleschchuk (18,82 m) et de la Hongroise Anita Marton (18,11 m).
Au lancer du marteau, les trois premières marches du podium ont été foulées, dans l’ordre, par l’Allemande Kathrin Klass (73,30 m), la Canadienne Sultana Frizell (73,21 m) et la Roumaine Blanca Perie (70,57 m). La Marocaine Soukaina Zakkour s’est classée 9ème avec un lancer ne dépassant pas les 51,74 m.
Dans le tableau messieurs, le public s’attendait à voir Abdelaâti Iguider dominer le 1500 m, mais c’était sans compter sur le Marrakchi Sadik Mikhou qui tenait à s’imposer à la maison. Il a attendu le dernier virage pour déclencher un sprint qui lui a permis de doubler ses concurrents et gagner haut la main en 3 mn 34 sec 36, soit un nouveau record du meeting.
La deuxième place a été occupée par le Turc Ilham Tanui Ôzbilen (3 mn 34 sec 76), alors que la troisième est revenue au Marocain Yassine Bensghir (3 mn 34 sec 80). Abdelaâti Iguider n’a pu faire mieux que 9ème (3 mn 38 sec 26), alors que les autres athlètes du terroir engagés dans cette course se sont classés 7ème pour Younès Essalhi (3 mn 37 sec 51), 8ème pour Abdelhadi Labali (3 mn 37 sec 52), 11ème pour Zakaria Maazouzi (3 mn 39 sec 15) et 13ème pour Fouad Elkaam (3 mn 42 sec 63).
La course du 800 m a tenu toutes ses promesses vu le plateau relevé des athlètes engagés. Ainsi, l’Ethiopien Mohamed Aman, champion du monde et vainqueur lors de la précédente édition, a défendu son titre après avoir couvert le double tour de piste en 1 mn 45 sec 58. Il a surclassé un gros calibre, le Soudanais Abubaker Kaki (1 mn 45 sec 61) et le Marocain Amine El Manaoui (1 mn 46 sec 27).
Les deux autres athlètes marocains qui ont pris part à cette course, Samir Jamma et Nader Belhanbel, se sont contentés respectivement des 6ème (1 mn 47 sec 17) et 8ème (1 mn 47 sec 90) postes.
Le Marocain Ilias Fifa est en droit lui aussi de se targuer de sa performance sur 5000 m, en terminant 2ème en 13 mn 14 sec 89 derrière le Bahreini Albert Rop (13 mn 14 sec 45) et devant le Kényan Vincent Rono (13 mn 16 sec 42).
Hicham Bellaini, un habitué du circuit et des manifestations majeures de l’IAAF, a occupé le 4ème rang (13 mn 22 sec 72), alors qu’El Hassan Elabassi s’est classé 9ème avec un chrono de 13 mn 33 sec 95.
Au 3000 m steeple, l’athlète marocain Brahim Taleb est parvenu à franchir la ligne d’arrivée en deuxième position en 8 mn 20 sec 20, au moment où la première et la  troisième places ont été kényanes grâce à Clement Kemboi Kimutai (8 mn 18 sec 73) et Haron Lagat (8 mn 22 sec 46).
Jaouad Chemlal s’est contenté, lui, du 7ème rang avec un chrono de 8 mn 29 sec 42.
Dans les épreuves techniques, le saut en hauteur a été une explication entre le champion du monde, l’Ukrainien Bohdan Bondarenko, et le champion olympique, le Russe Ivan Ulkhov. Et c’est le premier athlète cité qui a eu le dernier mot, après avoir franchi une barre dressée à 2,39 m, soit un nouveau record du meeting. Ukhor a terminé 2ème (2,33 m) suivi du Roumain Mihai Donisan (2,25 m).
L’autre record du meeting a été enregistré dans le concours du javelot par l’intermédiaire du Russe Dimitri Tarabin avec un lancer de 81,27 m. Il a surlassé les Estoniens Risto Matas (79,03 m) et Tanel Laanmäe (78,64 m).
Victoire africaine au triple saut grâce au Nigérian Tosin Oke (16,62 m) qui a devancé le Portugais Nelson Evora (16,62) et le Brésilien Jonathan Silva (16,58 m).
Enfin, au sprint, le Qatari Femi Seun Ogunode a pulvérisé le record du meeting sur 200 m, désormais établi à 20 sec 16. Il a été suivi par Jason Livemore de la Jamaïque (20 sec 28) et Mosito Lehata du Lesotho (20 sec 44). Alors qu’au 100 m, le lauréat des Mondiaux de Paris, Kim Collins de Saint-Christophe-et-Niévès, a remporté l’épreuve en 10 sec 13, devant Femi Seun Ogunode (10 sec 14) et le Jamaïcain Kemar Bailey-Cole (10 sec 16).
A signaler que le sprinteur marocain Aziz Ouhaddi a terminé 9ème sur 100 m (10 sec 31) et 6ème sur 200 m (20 sec 69).
Pour rappel, lors de la précédente édition au Complexe Moulay Abdellah à Rabat, deux records du meeting (800 m et 1500 m dames) ont été pulvérisés. Au Grand stade de Marrakech et devant un public nombreux, les athlètes ont fait mieux sous les regards du président de l’IAAF, Lamine Diack, qui de tout temps avait soutenu ce meeting prédestiné à intégrer le circuit huppé de la Diamond League. 

Mohamed Bouarab
Mardi 10 Juin 2014

Lu 1233 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs