Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Secteur du cuir : 4 MMDHd'exportations en 2014




Les exportations du secteur du cuir ont atteint 4 milliards de dirhams (MMDH) en 2014, soit une hausse de 2,5 % par rapport à 2013, a relevé, jeudi à Rabat, le ministre de l'Industrie, du Commerce, de l'Investissement et de l'Economie numérique, Moulay Hafid ElAlamy.
Ce secteur, qui compte environ 295 unités industrielles, emploie un effectif estimé à près de 21.000 personnes, avec un chiffre d'affaires de 4,7 MMDH et une valeur ajoutée d'environ 1 MMDH, a précisé M. ElAlamy, dans un exposé à l'occasion du lancement des écosystèmes du secteur du cuir.
Il a noté que plus de la moitié des activités recensées sont dédiées à l'export, avec un très fort potentiel d'intégration d'activités informelles et auto-entrepreneurs et d'importantes opportunités de substitution aux importations.
Concernant les opportunités à saisir, M. ElAlamy a relevé que les exportations mondiales du secteur du cuir dépassent 160 milliards d'euros, déplorant que l'Afrique ne représente que 1 % de ces exportations.
Il a relevé une croissance annuelle des importations de 22 % sur les 5 dernières années au Maroc et un taux de couverture toujours favorable.
Le ministre a mis l'accent sur les enjeux clés pour la structuration en écosystèmes performants, à savoir l'intégration des entités informelles et migration pérenne vers le secteur formel, l'amélioration de la compétitivité structurelle des entreprises pour faciliter la substitution aux importations, la mise aux standards des PME nationales pour accompagner leur internationalisation, la valorisation des matières locales dans le respect des exigences du développement durable et la densification du secteur par le développement d'investissements structurants.
Ces écosystèmes lancés visent la création de 35.000 nouveaux emplois stables et la réalisation de 5,5 MMDH de chiffres d'affaires à l'export à l'horizon 2020.
Les filières concernées sont la chaussure, la maroquinerie et les vêtements en cuir, ainsi que la tannerie, permettant de générer 7,5 MMDH de chiffre d'affaires et une valeur ajoutée additionnelle de l'ordre de 2,7 MMDH.
L'industrie marocaine du cuir couvre des activités diversifiées. Elle est composée d'une branche tannerie de base exportatrice en partie mais travaillant surtout pour les besoins du marché local, une branche maroquinerie et vêtements en cuir, ainsi qu'une filière chaussure orientée presque exclusivement vers l'export.

 

Libé
Samedi 13 Février 2016

Lu 1944 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs