Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Satisfaction des parties à l’accord de pêche Maroc-UE

Rachida Dati : les eurodéputés ne doivent pas se laisser aller vers l’instrumentalisation de ce protocole à des fins politiciennes




Satisfaction des parties à l’accord de pêche Maroc-UE
L’accord de pêche conclu, mercredi, entre le Maroc et l’Union européenne pour une durée de quatre ans, après une pénible négociation entre les deux parties, satisfait tout le monde, aussi bien à Rabat qu’à Bruxelles et Madrid vu que les pêcheurs espagnols sont les plus touchés par la décision du Parlement européen prise en décembre 2011.
«Notre valorisation est positive surtout en tenant compte qu’il y a une flotte qui est amarrée depuis décembre 2011. Et si l’accord est approuvé aujourd’hui, il faut que nous mettions en pratique tous les mécanismes pour qu’il entre en vigueur le plus tôt possible», a commenté le ministre espagnol de l’Agriculture, de l’Alimentation et de l’Environnement, Miguel Arias Cañete. Et d’ajouter que ces accords doivent passer par le Parlement européen pour être ratifiés.
Il a tenu, à cet égard, à saluer l'«impulsion» donnée par S.M le Roi Mohammed VI et le Souverain espagnol afin de parvenir à un accord entre le Maroc et l'UE en la matière, exhortant tous les groupes parlementaires européens à soutenir le protocole.
Il s'agit d'un accord «très important» qui s'inscrit dans le cadre de la «politique d'Etat» de l'Espagne, a souligné Cañete, faisant observer que le gouvernement de son pays a beaucoup travaillé pour parvenir à cet engagement «bénéfique pour la flotte espagnole». A noter que le Parlement européen avait rejeté la prorogation pour un an de l'accord de pêche Maroc-UE, qui permettait à 120 navires battant pavillon de 11 pays européens -dont une centaine pour la seule Espagne- de pêcher dans les eaux du Royaume. Le Maroc avait riposté en demandant aux bateaux de pêche européens de quitter ses eaux.
De son côté, Youssef Amrani, ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, a exprimé sa satisfaction de parapher ce nouvel accord, car «il couronne les efforts importants déployés par le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération, le ministère de l'Agriculture et de la Pêche maritime et les équipes de la commissaire européenne», a-t-il précisé lors d’un point de presse à l’issue d’une réunion avec la commissaire européenne chargée de la Pêche et des Affaires maritimes, Maria Damanaki, rapporte la MAP.
Pour M. Amrani, «la réalisation d'un nombre considérable d'actions concrètes à l'instar du nouveau protocole de pêche, concourent à l'édification d'une relation riche et singulière entre les deux parties, faisant du Maroc, aujourd'hui, le pays le plus avancé dans le cadre de la politique européenne de voisinage».
La position de l'eurodéputée française et vice-présidente de l'Union pour un mouvement populaire (UMP), Rachida Dati, était la plus nette et claire quand elle a mis en garde les eurodéputés contre l’instrumentalisation de l’accord de pêche à des fins politiciennes comme l’a fait en décembre 2011.
«Ne provoquons pas tout un pays, a-t-elle insisté, auquel nous avons octroyé le Statut avancé il y a 5 ans et avec lequel nous avons entamé des négociations pour un accord de libre-échange complet et approfondi. Le Maroc est l'un de nos plus proches alliés", ajoutant que le paraphe de ce protocole «juste et équilibré» doit signifier «la fin d'un feuilleton malheureux qui n'a été à l'honneur ni du Parlement européen, ni par ricochet de l'Europe dans son ensemble».
La seule fausse note ne pouvait venir que du Polisario. Et comme par hasard, ça n’a pas raté.
Selon une dépêche de l’agence espagnole «EFE», le représentant du Polisario en Europe, un certain Mohamed Sidati, a «condamné» l’accord conclu entre le Maroc et l’UE.

M.T
Vendredi 26 Juillet 2013

Lu 1103 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs