Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Santé mentale et droits de l'Homme au centre d'une rencontre à Oujda

Une journée d’étude organisée par la CRDH




Santé mentale et droits de l'Homme au centre d'une rencontre à Oujda
 
La Commission régionale des droits de l'Homme (CRDH) d’Oujda-Figuig a organisé, samedi, à Oujda, une journée d'étude sous le thème «La santé mentale et les droits de l'homme, pour une nouvelle approche sur les questions de la santé mentale dans la région de l'Oriental».
L'organisation de cette rencontre s'inscrit dans le cadre du programme de la Commission pour l'année 2014 et de l'engagement des commissions régionales dans la mise en œuvre des recommandations du rapport du Conseil national des droits de l'Homme (CNDH) sur «la santé mentale et les droits de l'Homme, besoin urgent d'une nouvelle politique». 
Cette rencontre vise à ouvrir un dialogue responsable et sincère entre les acteurs institutionnels intervenant dans le secteur de la santé mentale, les neurologues, les professionnels, et les acteurs associatifs, en vue d'asseoir une nouvelle approche au niveau de la région tournée vers les questions de la santé mentale qui «relèvent des problématiques diagnostiquées et traitées par le rapport du CNDH».
S'exprimant à cette occasion, le président du CRDH Oujda-Figuig, Mohamed Amarti, a souligné que cette rencontre vise également à sensibiliser la société civile «vu l'existence de nombreux cas de malades qui souffrent de la discrimination, de l'écartement, de l'incompréhension et des mauvais traitements». 
Il a en d'ailleurs souligné la nécessité de multiplier les efforts et la coopération entre les différents acteurs pour mettre en place une nouvelle approche pour les questions de la santé mentale et de prendre en considération les principes des droits de l'homme dans le traitement des différentes problématiques et dysfonctionnements dont souffre le secteur de la santé mentale, aussi bien au niveau des hôpitaux, que des prisons, des maisons de retraite, des centres de protection de l'enfance et au sein de la société de manière générale. 
MAP
Lors de cette rencontre, qui a constitué également une occasion pour le dialogue et l'échange des points de vue sur les moyens adéquats pour résoudre les dysfonctionnements que connait le secteur de la santé mentale dans la région, il a été procédé à la présentation des conclusions du CNDH sur cette question au Maroc, lesquelles préconisent la mise en place d'une politique publique spéciale et claire pour la santé mentale.
Cette rencontre, qui a connu la participation de spécialistes dans le domaine, a été également marquée par l'examen d'une série thématiques portant sur «la prise en charge psychologique dans le secteur privé et la coopération avec le public «, «la prise en charge psychologique, état des lieux et perspectives» et «la santé mentale et la protection légale».
 

MAP
Lundi 29 Septembre 2014

Lu 2995 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs