Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Sajid s’en prend aux morts de Sidi Belyout

Le maire de Casablanca prive les habitants du plus grand arrondissement du Maroc du seul médecin chargé de la délivrance des certificats de décès




Sajid s’en prend aux morts de Sidi Belyout
Mohammed Sajid, maire de Casablanca, vient de prendre une curieuse décision qui s'ajoute à son palmarès déjà éloquent. En signant la mutation à Marrakech de l’unique médecin du Bureau  municipal d’hygiène (BMH),  de l’Arrondissement  de Sidi Belyout, et sans pourvoir au poste rendu vacant, il a mis la population de cet arrondissement dans une situation aussi étrange qu’inacceptable. 
On imagine mal, en effet, comment Sidi Belyout qui est le plus grand arrondissement du Royaume pourrait se passer des services dudit médecin. Ceci d’autant plus que  toutes les familles éplorées ne pourront enterrer leurs morts rapidement, faute d’obtenir un certificat de décès dans l'immédiat.
Cette décision typiquement "sajidienne" n’est d’ailleurs pas la première du genre. D'autres médecins du BMH, relevant de Sidi Belyout, ont également  été mutés dans d'autres communes, par ce même maire. Il va sans dire que ces mutations «inspirées» par d'influents conseillers arborant les mêmes couleurs politiques que le maire et prises parfois au terme de discussions de couloirs sont contraires à la réglementation en vigueur et tout porte à croire qu’elles auront des retombées catastrophiques.
Malgré tout cela, certains de ces conseillers sans scrupules laissent entendre que la responsabilité de cette situation incombe aux dirigeants de l’Arrondissement  de Sidi Belyout. Néanmoins, l’écrasante majorité des habitants de cet arrondissement est convaincue du contraire. «J’ai tenu, précise Kamal Daissaoui, président de cet Arrondissement, à saisir par écrit le président du Conseil de la ville et le gouverneur de la préfecture des arrondissements de Casablanca-Anfa, ainsi que le wali du Grand Casablanca, au sujet de cette malencontreuse décision de Sajid de muter  le seul et unique médecin du BMH dans une autre commune. Et il faut dire que les autorités locales ont assumé leurs responsabilités, puisque la délégation du ministère de la Santé nous a affecté l'un de ses médecins pour combler provisoirement ce vide.
Un autre point névralgique de la gestion de l'ancienne Médina est lié aux habitations délabrées. Et c'est au président du Conseil de la ville, bien évidemment, de lui trouver les solutions adéquates. Or rien n’a été fait jusqu'à présent pour faire face à cette situation préoccupante. La seule décision prise par le président du Conseil de la ville a consisté en la mise en place d’une commission chargée de ces habitations au sein du Conseil de la ville, avec à sa tête un certain  Saïd Sbiti, membre du même parti politique que Mohammed Sajid, en plus d'un rapporteur du même parti, bénéficiant ainsi de différents avantages en nature (voiture, gasoil, téléphone portable…). Mais en dépit de ces avantages, ladite commission n'a pas encore tenu la moindre réunion ! Ses membres se contentent de faire croire à certaines associations que c’est à l’Arrondissement de  Sidi Belyout d'apporter les véritables solutions à ce problème alors que c’est le Conseil, présidé par Sajid, qui est habilité à agir dans ce sens. Quant aux dirigeants de l’Arrondissement, ils ont, depuis leur élection, programmé cette question au cours de cinq sessions successives. Ils ont également prévu une session extraordinaire, entièrement consacrée à ce sujet, avec plusieurs recommandations, dont l’une relative au financement des travaux de restauration par le Fonds social de logement. 
L’Arrondissement de Sidi Belyout a également recommandé la création d‘une Agence de renouvellement du tissu urbain, chargée de trouver des solutions adéquates. Cette recommandation reste bien entendu tributaire des décisions de l’Exécutif.
Dans l’attente, Sajid et ses conseillers deviennent de plus en plus fébriles et indécis à l’approche des élections communales. 

Mehdi Ouassat
Mardi 27 Janvier 2015

Lu 987 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs