Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Saisie de plus de 143.000 psychotropes en provenance de l’Algérie

Le Maroc dénonce la logique d’accusation systématique d’Alger au sujet de la lutte contre la drogue




Saisie de plus de 143.000 psychotropes en provenance de l’Algérie
Plus de 143.000 comprimés psychotropes ont été saisis depuis début 2014 par les services de sécurité, a indiqué, mercredi à Rabat, le ministre de l’Intérieur, Mohamed Hassad, soulignant que l’Algérie demeure le principal pourvoyeur de ces drogues, qui ont un impact dévastateur sur la santé et la sécurité des populations. 
L’année 2013 a été marquée par la saisie de plus de 450.000 comprimés, ce qui avait amené les autorités marocaines à intensifier les efforts de lutte afin d’endiguer ce fléau venant de l’Algérie, a rappelé le ministre lors d’une conférence de presse conjointe avec le ministre de la Communication porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, et le ministre délégué à l’Intérieur, Cherki Drais, tenue suite aux déclarations des responsables algériens sur la lutte anti-drogue.
Après avoir souligné que les autorités algériennes reconnaissent officiellement le développement de la culture de l’opium en Algérie, le ministre a appelé ce pays voisin à prendre dès à présent les mesures nécessaires afin d’éviter que cette drogue n’atteigne le Maroc comme c’est le cas pour les psychotropes, malheureusement beaucoup plus dangereux.  Il a, en outre, invité les autorités algériennes à s’inscrire dans «une démarche constructive pour lutter contre les crimes transfrontaliers, notamment, les trafics de drogue», soulignant que «dans tous les cas, le Maroc, en tant qu’Etat responsable, restera serein et ouvert dans sa démarche».  Le ministre s’est dit étonné que l’Algérie continue néanmoins de s’inscrire dans une logique d’accusation systématique à l’égard du Maroc au sujet de la lutte contre le trafic de drogue, une attitude d’autant plus incompréhensible que ce pays préside la sous-commission chargée de la lutte antidrogue au sein de l’Union du Maghreb Arabe (UMA). Au lieu de réunir cette structure pour faire converger les efforts collectifs des pays de la région, le gouvernement algérien n’a pris aucune initiative, et opte plutôt, pour le dénigrement, a-t-il fait remarquer. 
M. Hassad a mis l’accent, dans ce cadre, sur les efforts déployés par le Maroc en matière de lutte contre la drogue, qui sont reconnus et loués par les partenaires régionaux et internationaux et ont suscité l’adhésion des pays du voisinage euro-méditerranéen et favorisé la constitution du G4 (Maroc, Espagne, France, Portugal). Le Conseil économique et social de l’ONU a élu le Maroc en avril dernier en tant que membre de l’Organe international de contrôle des stupéfiants (OICS) pour un mandat de cinq ans. 
L’OICS compte treize membres élus pour une période de cinq ans renouvelable. Il a été établi par la Convention unique sur les stupéfiants de 1961 suite à la fusion de deux organes: Le Comité central permanent des stupéfiants créé par la Convention internationale de l’opium de 1925 et de l’Organe de contrôle des stupéfiants créé par la Convention de 1931 pour limiter la fabrication et réglementer la distribution des stupéfiants.

Vendredi 15 Août 2014

Lu 1394 fois


1.Posté par abdelfattah le 17/08/2014 04:31
Le Maroc devra être très vigilant sur la prolifération inquiétante de la fièvre aphteuse qui fait des ravages en Algerie .
Un journal Algérien rapporte« AIN TEMOUCHENT : Mort mystérieuse d’agneaux à Sidi BenaddaHOUCINE BOUNA | Samedi 16 Août 2014
AIN TEMOUCHENT : Mort mystérieuse d’agneaux à Sidi BenaddaG.S. un éleveur de moutons très connu dans la région dont l’étable est située non loin de la Zaouia de Sidi Bouazza à l'ouest de la commune de SIDI BENADDA aurait perdu en l'espace d'une semaine une trentaine de jeunes agneaux morts dans des circonstances qui restent inexpliquées. L’éleveur en question aurait déclaré avoir enterré chaque jour de  un à quatre biquets de son cheptel, et ce  malgré que le bétail était bien nourri et en bonne santé. Ajouter à cela que le cheptel est à jour en matière de vaccins. Le reste du bétail est gardé en enclos dans l'attente des résultats des analyses prélevées  par un vétérinaire mandaté.        »

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs