Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

S.O.S insécurité !

Publication d’une avalanche de données statistiques pour rassurer les Marocains




S.O.S insécurité !
Les préfectures de police des principales villes marocaines ont rendu publics ces derniers jours des chiffres édifiants sur le nombre d’affaires traitées par leurs services respectifs au cours des derniers mois et durant l’année 2014, à l’occasion du 59ème anniversaire de la Sûreté nationale.
Variant d’une ville à l’autre, ceux-ci donnent une vision globale sur le niveau de sécurité et les principaux crimes et délits commis dans ces cités. 
Ainsi, selon la préfecture de police de Casablanca, le taux de criminalité touchant la sécurité publique a connu une nette amélioration au cours des dernières années.
D’après le préfet de police de Casablanca, Abdellatif Mouaddib,  le nombre de vols est passé de 24.651 en 2012, à 21.884 en 2013 pour atteindre 20.606 cas l’année dernière. Soit une baisse de l’ordre de 8,57%. Tandis que 17.786 vols ont été enregistrés du 1er mai 2014 au 1er mai de l'année en cours. 
La tendance serait aussi à la baisse en ce qui concerne les crimes avec préméditation. Ces derniers ont baissé de 29,27%, tout comme les cas de vols de voitures avec violence qui ont chuté de 38%, du 1er mai 2014 au 1er mai  2015.
Il est à souligner qu’entre mai 2014 et mai 2015, environ 254.927 procès-verbaux ont été enregistrés dans le domaine de la circulation et que les amendes se sont chiffrées à 135.781.600 DH.
Autres villes, autres tendances. A Meknès, les données fournies par le préfet de police de Meknès, Said El Aloua, évoquent l’interpellation pour différents délits de 70.129 personnes, entre le 16 mai 2014 et le 13 mai 2015 (4.830 personnes étaient activement recherchées).
Environ 30.560 affaires ont été traitées par la police judicaire qui a, par ailleurs, interpellé 26.144 individus et enregistré environ 5.018 affaires en rapport avec les stupéfiants. 6.110 personnes auraient ainsi été déférées devant la justice tandis que 282 kg de stupéfiants ont été détruits.
De son côté, la brigade touristique de Meknès a arrêté, durant la même période, 3.001 faux guides touristiques qu’elle a déférés devant la justice l’année dernière.
Enfin, 21.132 infractions ont été enregistrées sur la route et 7.028 véhicules mis en fourrière. Les amendes ont atteint, quant à eux, 14.013 DH.
A Agadir, les services de la préfecture de police ont indiqué avoir traité plus de 14.000 affaires en 2014, précisant que 5.251 étaient liées à la sécurité des personnes et de leurs biens et que 14.230 prévenus pris en flagrant délit ont été interpellés durant cette même année.
2014 a été aussi marquée par l’arrestation de 3.515 personnes recherchées et le traitement de 1.813 affaires liées aux drogues. 
Dans le domaine de la circulation, le préfet de police, Mustapha Imansar, indique que 64.110 contraventions ont été enregistrées, 25.084 permis de conduire ont été retirés et 20.841 amendes de recouvrement ont été notifiées pour un montant global de 7 millions 400 DH.
A Nador, 11.980 personnes ont été arrêtées pour différents crimes et délits ces douze derniers mois. Durant cette période, 4.086 personnes ont fait l'objet d'un mandat d'arrêt, selon les services de sûreté de cette province qui annoncent également avoir saisi 686 kg de résine de cannabis, 547 g de drogues dures (cocaïne et héroïne) et 336 kg de kif et de ses dérivés.
Le chef du district provincial de la sûreté de Nador, Nabil Aouina, ajoute, par ailleurs, que 4.679 comprimés psychotropes, 26.883 unités d'alcool et 238 voitures en situation illégale ont été saisis et plusieurs bandes de malfaiteurs impliquées dans différents projets criminels ont été démantelées.
Il est à noter que les services de sûreté ont enregistré, dans la même période, 24.668 contraventions, recouvré plus de 5,831 MDH d'amendes à l'amiable, et mis en fourrière municipale 4.807 véhicules.
Les statistiques des services de police de Kénitra indiquent, pour leur part, que 11.468 personnes sont interpellées du 1er mai 2014 au 1er mai 2015, dans la région du Gharb-Cherarda-Ben Hssen et que les 6.771 personnes recherchées ont été interpellées durant cette période.
Les services de police, qui ont procédé également à la vérification de l'identité de 129.032 individus, annoncent aussi avoir établi 45.963 procès-verbaux pour non-respect du Code de la route, mis en fourrière 16.446 véhicules et procédé au recouvrement d'un montant de 16,62 millions de DH d'amendes relatives aux contraventions au Code de la route et de la circulation routière.
 

Alain Bouithy
Mardi 19 Mai 2015

Lu 1079 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs