Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Revue quotidienne de presse du vendredi 19 février 2016


Voici les principaux titres développés par les quotidiens publiés vendredi





*L'Economiste.:

- Pour les filiales des multinationales, la baisse du prix du médicament intervenue l'an dernier a été une pilule amère, concède Hubert de Rudy, président des "entreprises du médicament au Maroc", l'association qui regroupe 17 sociétés, filiales de groupes pharmaceutiques mondiaux. Ce groupement revendique 62 pc de part de marché du médicament au Maroc. Pour garder leurs équilibres financiers, la totalité de ces firmes ont déployé des plans sociaux en taillant dans leurs effectifs.

- Les consultations se poursuivent pour redémarrer le rythme du crédit après le coup de mou de 2015 (+0,7 pc hors prêts aux institutions financières). Les banques font un pas en acceptant de transmettre la notation risque aux entreprises afin qu'elles identifient et corrigent leurs points faibles. Elles sont d'accord sur le principe, il reste maintenant à définir les modalités.

*Le Matin.:

- Le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, et les ministres de l'Intérieur et de la Justice ont lancé une première série de consultations avec les partis politiques au sujet des prochaines législatives prévues le 7 octobre 2016. Selon des chefs de partis ayant pris part à ces premières rencontres, les discussions se sont déroulées dans une "excellente ambiance". Le PPS a plaidé pour une rationalisation du champ politique tout en garantissant le pluralisme. Ce faisant, il fait allusion à la problématique du seuil électoral et de la représentativité de toutes les composantes du paysage partisan. Pour le PJD, le seuil électoral doit être relevé. Driss Lachgar, le secrétaire général de l'USFP, qui défendait, il y a quelques années, le taux de 10 pc, appelle aujourd'hui à supprimer carrément tout seuil électoral.

- Zéro achat de pétrole brut en janvier. Les importations ont poursuivi leur trend baissier en janvier 2016, soulageant de nouveau la balance commerciale dont le déficit se réduit. Une évolution due en grande partie à l'absence d'approvisionnement en pétrole brut. Au total, les importations se sont contractées de 8,4 pc sur un an, au moment où les exportations ont quasiment stagné, après tout de même une hausse de 5,8 pc une année plus tôt.

*L'Opinion.:

- La consommation des viandes de volailles, des œufs de consommation et de tout produit alimentaire à base de viande de volaille ne présente aucun risque pour la santé, a affirmé l'Office National de Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires (ONSSA) qui fait état de la mise en place, en concertation avec la Fédération interprofessionnelle du secteur avicole (FISA) et les experts du secteur, d'un plan de lutte contre les effets de l'influenza aviaire faiblement pathogène (IAFP) du sous type H9N2 sur les élevages de volailles. Le plan mis en place vise à court terme, selon la même source, à limiter l'impact de la maladie afin de réduire les mortalités et les baisses de performance, moyennant la généralisation de la vaccination préventive à tous les élevages avicoles (y compris le poulet de chair) contre le virus H9N2.

- Le ministère de l'Equipement, du transport et de la logistique et les établissements publics sous sa tutelle ont consacré, pour l'année 2016, un montant d'investissements de plus de 32 milliards de DH dans le secteur du bâtiment et des travaux publics. Ces programmes sont répartis entre les secteurs des routes et autoroutes, ports et transport maritime, transport ferroviaire, transport aérien, logistique et équipements publics dans le cadre de la maîtrise d'ouvrage déléguée.

*Aujourd'hui le Maroc.:

- Projets de lois relatifs à la retraite: "La réforme prise en otage", selon le PJD. C'est la troisième fois que l'examen des projets de lois se rapportant à la retraite est reporté à la Chambre des conseillers. Faute de quorum, la commission des affaires économiques au sein de la deuxième Chambre a renvoyé l'examen des projets à une date ultérieure. Le président du groupe PJD Nabil Cheikhi dénonce "une volonté" de retarder l'examen de ces projets.

- Le Maroc, sous l'effet conjugué d'une bonne tenue des exportations et d'un recul continu des importations, s'achemine vers la résorption de son déficit, selon les indicateurs préliminaires des échanges extérieurs du mois de janvier 2016. Des chiffres qui témoignent de la stabilisation positive des exportations qui ressortent en légère hausse de 0,7 pc en janvier 2016 par rapport à la même période de 2015. Les exportations de marchandises se sont établies à 18,324 milliards de dirhams contre 18,199 milliards en janvier 2015.

*Libération.:

- Le gouvernement Benkirane ne semble pas se préoccuper outre mesure de la résiliation unilatérale par les Pays-Bas de l'accord de sécurité sociale qui les lie au Maroc. Trois jours après le vote à la majorité de cette décision par le Sénat néerlandais, aucun communiqué ou déclaration officielle des autorités marocaines n'a été publié. "La position du gouvernement marocain concernant ce dossier n'a pas été claire, et ce dès le début", a déclaré au journal Abdou Menebhi, directeur du Centre euro-méditerranéen migration et développement basé à Amesterdam.

- Une quarantaine d'entreprises marocaines s'envoleront prochainement vers Dubaï pour participer au Salon Gulfood qui se tiendra du 21 au 25 février courant. En effet, à en croire le communiqué des organisateurs parvenu au journal, ces opérateurs dans le secteur de l'agro-alimentaire comptent faire le déplacement pour les Emirats arabes unis afin de présenter et promouvoir l'offre marocaine.

*Al Bayane.:

- Après deux mois (décembre et janvier) de forte sécheresse, les dernières pluies sont-elles salvatrices pour la campagne céréalière? Non pas vraiment, estiment les professionnels. Les zones Bour sont quasiment sinistrées, le sol est sec et pas assez de couvert végétal pour les pâturages. Néanmoins, les précipitations enregistrées actuellement sont jugées bénéfiques pour l'alimentation des barrages, des zones irriguées et l'approvisionnement en eau potable.

- Le Maroc émerge en tant que plaque tournante du secteur logistique en Afrique, grâce à une stratégie volontariste qui laisse la porte grande ouverte aux investissements, a indiqué la Fédération internationale des associations de transitaires (FIATA). Dans un rapport, la fédération basée à Zurich souligne que la stratégie logistique marocaine, initiée par SM le Roi Mohammed VI, a bénéficié d'investissements colossaux à la fois publics et privés.

*Al Mounaataf.:

- L'Office National de Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires (ONSSA) a annoncé qu'il a mis en place, en concertation avec la Fédération interprofessionnelle du secteur avicole (FISA) , un plan de lutte contre les effets de l'influenza aviaire faiblement pathogène (IAFP) du sous type H9N2 sur les élevages de volailles. Ce plan vise à court terme à limiter l'impact de la maladie afin de réduire les mortalités et les baisses de performance, moyennant la généralisation de la vaccination préventive à tous les élevages avicoles contre le virus H9N2.

- Le Maroc arrive à la 13e place dans le classement des pays qui déploient le plus de militaires en Afrique, selon des statistiques onusiennes et du Réseau de recherche sur les opérations de paix (ROP) au Canada. Le Royaume participe à de nombreuses missions onusiennes de maintien de la paix à travers le continent africain. Il a déployé alors sur les différents fronts des contingents des FAR de 2.314 soldats.

*Al Haraka.:

- Le Bureau central des investigations judiciaires (BCIJ), relevant de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), a réussi à mettre en échec un "dangereux plan terroriste" suite au démantèlement, jeudi, d'un réseau terroriste composé de 10 membres, dont un ressortissant français et à la saisie d'armes et de munitions. Le démantèlement de ce réseau dont les membres s'activaient à Essaouira, Meknès et Sidi Kacem, a eu lieu sur la base d'"informations précises", indique le ministère de l'Intérieur dans un communiqué.

- La facture pétrolière du Maroc a enregistré une baisse de 23,1 pc à fin janvier 2016, se situant à 3,37 milliards de dirhams (MMDH) au lieu de 4,39 MMDH une année auparavant, selon l'Office des changes. Ce recul est en lien avec la régression des approvisionnements en pétrole brut (-1,01 MMDH), relève-t-on dans les dernières statistiques rendues publiques par l'Office sur les échanges extérieurs du Maroc.

*Al Alam.:

- SM le Roi Mohammed VI et le président français François Hollande ont donné leurs hautes instructions afin de mettre en place une feuille de route conjointe à même de maintenir la mobilisation, renforcer la coordination en vue de la ratification, par tous les Etats membres, de l'accord de Paris et de garantir le succès de la COP 22 qui se tiendra à Marrakech du 7 au 18 novembre 2016. Dans le cadre de la visite de travail et d'amitié qu'effectue Sa Majesté le Roi Mohammed VI en France, le Souverain et le président français ont eu mercredi des entretiens au Palais de l'Elysée.

- Le secrétaire général du parti de l'Istiqlal, Hamid Chabat, a déclaré que son parti est favorable au relèvement du seul électoral à 10 pc afin de réduire la balkanisation du champ partisan. Il a insisté sur la nécessité d'une préparation optimale des prochaines élections afin de pouvoir constituer un gouvernement démocratique, fort et cohérent, plaidant pour la création d'un organisme de gestion électorale indépendant, la révision des listes électorales et le vote par la carte d'identité nationale.

*Assabah.:

- Les dernières précipitations qu'a connues le Royaume ont conduit le gouvernement à revoir son plan anti-sècheresse auquel il avait consacré un montant de près de 500 milliards de centimes. Le ministère de l'Agriculture et de la pêche maritime s'est mis à évaluer l'effet produit par les dernières pluies sur la campagne agricole et à localiser les régions qui n'ont pas bénéficié de ces pluies afin de réviser le montant de soutien décidé et déterminer la valeur des financements à injecter prochainement.

- Chabat à Benkirane: Il faut enterrer le passé ! Le secrétaire général du parti de l'Istiqlal, Hamid Chabat, a appelé les partis de l'opposition à tenir une réunion le plus tôt possible pour discuter des problèmes dans le cadre de ce qu'il a qualifié d'une "sincère fraternité nationale".

*Bayane Al Yaoum.:



- Le ministre délégué chargé du Transport, Mohamed Najib Boulif, a mis l'accent, mercredi à Fès, sur l'importance de la mobilisation permanente et de la sensibilisation pour parer aux conséquences dramatiques des accidents de la route, qui font quelque 3.500 morts par an dans le Royaume. S'exprimant lors de la cérémonie de signature d'une convention-cadre entre le ministère, la wilaya de Fès-Meknès et le conseil de la commune urbaine de la ville de Fès, dédiée à l'amélioration de la sécurité routière au niveau de la ville, Boulif a indiqué que le projet de la Stratégie nationale de sécurité routière 2016-2025 tend à réduire le nombre des décès à 25 pc à l'horizon 2020.

*Al Massae.:

- Les leaders des partis politiques non représentés au Parlement, qui se sont réunis mardi avec le chef de gouvernement, ont réclamé la suppression du seuil électoral et l'égalité entre les formations politiques en matière de soutien financier public au titre des campagnes électorales. Ils ont également fustigé la demande de certaines formations politiques d'obliger les partis ayant "échoué" aux élections à rembourser les subventions qui leur ont été versées.

- L'Office national des chemins de fer (ONCF) a consacré une enveloppe de 7,7 milliards de dirhams (MMDH) pour les investissements en 2016, dont 45 pc sont réservés au projet de Ligne à grande vitesse (LGV) et 55 pc à la poursuite de la mise à niveau du réseau conventionnel, indique un communiqué de l'Office. Quant au budget 2016, il prévoit un chiffre d'affaires en amélioration de l'ordre de 3 pc pour les activités voyageurs et Fret-Logistique, relève le communiqué publié à l'issue du Conseil d'administration de l'Office, tenu mercredi sous la présidence du ministre de l'Equipement, du transport et de la logistique, Aziz Rabbah.

*Al Ahdath Al Maghribia.:

- Devant la pression du temps, le chef de gouvernement, Abdelilah Benkirane, poursuit les rencontres de concertations pour la préparation des élections législatives avec les leaders des partis politiques. Après une réunion avec les partis de la majorité et de l'opposition mardi dernier, il a entamé une deuxième réunion mercredi avec les partis non représentés au Parlement.

*Attajdid.:

- Le Maroc est "énormément étonné" par des déclarations sur une éventuelle intermédiation au nom du Royaume pour relancer les discussions de paix israélo-palestiniennes, a affirmé, mercredi, la ministre déléguée auprès du ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Mbarka Bouaida. Le Maroc a toujours soutenu favorablement toute initiative qui a pour objectif de contribuer au règlement du conflit israélo-palestinien, mais là "nous sommes énormément étonnés par des déclarations sur une éventuelle intermédiation au nom du Royaume pour relancer les discussions de paix israélo-palestiniennes", a-t-elle dit dans une déclaration à la presse.

- Une étude classe le Maroc parmi les pays qui connaissent une pénurie en eau, notant qu'entre 50 et 55 pc de la population du Maroc souffrent du manque d'eau. L'étude, réalisée par "Science Advances", une publication scientifique américaine, a tiré la sonnette d'alarme sur les effets négatifs des méthodes d'irrigation adoptées au Maroc qui affectent les ressources naturelles, relevant que 85 pc des ressources hydrauliques sont destinées au secteur agricole qui gaspille 35 pc de cette quantité à cause des méthodes irrationnelles d'irrigation.

*Al Ittihad Al Ichtiraki.:

- Les délégations de la FDT et de l'UMT se sont réunies lundi à Casablanca pour se concerter sur les moyens de faire face aux atteintes du gouvernement aux acquis sociaux des salariés et mettre en place un front social fort et uni. Le bureau central de la FDT a décidé à l'unanimité de ses membres de prendre part à la grève générale prévue mercredi 24 février pour pousser le gouvernement à retirer son projet relatif à la réforme des retraites.

*Rissalate Al Oumma.:

- Les dernières précipitations ont ravivé l'espoir des agriculteurs quant au sauvetage d'une partie des superficies céréalières. Des données officielles indiquent que la superficie des terres cultivées atteint 3,2 millions ha, dont 60 pc ont été affectées par le manque de pluie. Ces précipitations seront bénéfiques pour l'alimentation du cheptel, le maïs, les légumineuses et les légumes.

*Akhbar Al Yaoum.:

- Le sous-secrétaire d'Etat américain aux Affaires politiques, Thomas Shanon, a souligné que Washington considère le Maroc comme un partenaire. Il a affirmé que "si la question du Sahara est une priorité pour le Maroc, elle l'est aussi pour les Etats-Unis". M. Shanon a indiqué dans un entretien au journal que la proposition marocaine d'autonomie est "réaliste, sérieuse et crédible", soulignant que Rabat adopte une approche "mûre et équilibrée" sur ce dossier .

Libé
Vendredi 19 Février 2016

Lu 543 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs