Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Revue quotidienne de presse du vendredi 15 janvier 2016


Voici les principaux titres développés par les quotidiens publiés vendredi 15 janvier 2016




*Le Matin.:

- Sa Majesté le Roi Mohammed VI a adressé un message à la cérémonie d'ouverture de la 81e édition de la Semaine Verte internationale de Berlin (14-25 janvier), dont lecture a été donnée, jeudi soir à Berlin, par S.A.R. la princesse Lalla Meryem. Dans ce message, SM le Roi souligne que le Maroc a choisi une stratégie agricole promouvant la durabilité de l'environnement et celle des conditions de vie des populations rurales.

- Le gouvernement a enfin accordé la garantie souveraine au prêt de 200 millions de dollars à consentir par la Banque mondiale à la ville de Casablanca. Après une étude jugée minutieuse du dossier, l'Exécutif a donné son feu vert pour garantir ce prêt qui sera destiné au financement d'une partie du plan sexennal de développement du Grand Casablanca. "Nous n'avons plus d'objections sur le dossier. Le prêt prévu pour Casablanca bénéficiera ainsi de la garantie de l'Etat, notamment du ministère de l'Intérieur", déclare au Matin éco le ministre de l'Economie et des finances, Mohammed Boussaïd. Le dossier est aujourd'hui entre les mains du conseil d'administration de la Banque mondiale à Washington pour examen approfondi et approbation.

*L'Opinion.:

- Le taux d'investissement au Maroc est passé de 24,8% du PIB en 1999 à 35,1% en 2010 et 32% en 2014. Le stock de capital s'accroit de 6,2% par an, au lieu de 4,6% observé dans les années 80-90 pour représenter ainsi trois fois le PIB et 3,4% sur les cinq dernières années de cette phase. C'est ce qui ressort d'une étude présentée mercredi par le haut-commissaire au plan, Ahmed Lahlimi, qui a soulevé que l'investissement constitue 30% de la demande intérieure.

- Des chercheurs de l'université Cadi Ayyad de Marrakech ont synthétisé, avec le soutien de l'Institut de recherche en énergie solaire et énergies nouvelles (IRESEN), une nouvelle batterie marocaine Lithium-ion à moindre coût. Dans le cadre de l'appel à projets InnoTherm I, l'IRESEN a financé le projet "InnoBatteries" porté par l'Université Cadi Ayyad et le Groupe Managem qui a résulté en la conception d'une batterie Lithium-ion avec un matériau énergétique à base de métaux produits au Maroc, ce qui en fait la première batterie Lithium-ion 100 pc marocaine, selon l'Institut.

*Aujourd'hui le Maroc.:

- Les plaintes portées contre l'Etat représentent 29,5% de l'ensemble des nouveaux contentieux ouverts en 2014 par l'Agence judiciaire du Royaume. Comparée à l'exercice précédent, cette proportion s'inscrirait en régression, puisque cette part se situait autour de 31,4% des litiges en 2013. L'exercice 2014 a été marqué par la hausse du volume des affaires traitées. L'agence a ainsi connu le traitement de 25.251 contre 22.383 dossiers en 2013. L'agence aurait tranché 2.862 dossiers supplémentaires en une année.

- Quelque 4,37 milliards de dirhams (MMDH) ont été débloqués pour la réalisation de projets d'équipements hydro-agricoles dans la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, selon un rapport de la Direction régionale de l'agriculture (DRA). Ainsi cinq projets seront réalisés au niveau des provinces et des préfectures de Larache, Tanger, Asilah, Tétouan, Chefchaouen et Ouezzane, qui profiteront à 27.900 agriculteurs et porteront sur plus de 47.000 hectares de terres agricoles, et ce, dans le cadre du plan Maroc vert, du programme national d'économie d'eau en irrigation et du plan agricole régional.

*Libération.:

- Le président de la Chambre des conseillers, Hakim Benchamach, a indiqué à l'occasion d'un débat public organisé par la deuxième chambre sur la retraite des conseillers que "c'est un sujet épineux car il coïncide avec le débat sur la réforme des caisses de retraite, mais le bureau de la Chambre des conseillers a pris la décision d'ouvrir un débat sur ce sujet en présence des parlementaires, des experts et des médias, car beaucoup de choses qui ont été dites à propos de la retraite des parlementaires sont imprécises et nous estimons que le Parlement doit être à l'écoute de la société".

- En décortiquant les faiblesses et les forces de l'économie marocaine, le Haut-Commissariat au plan (HCP) a pu apporter du baume au cœur après la dernière note du Centre marocain de conjoncture (CMC), alarmiste, à juste titre, et qui augure d'une croissance économique nationale qui se perd à 1,2 pc. La rencontre qui était organisée récemment à Rabat par le HCP et destinée à la présentation d'une étude sur "Le rendement du capital physique au Maroc" était donc propice de concéder que la croissance économique du Maroc est en deçà de son potentiel.

*Al Bayane.:

- Le projet de loi n 12-107 relatif à la vente d'immeubles en état futur d'achèvement (VEFA) entame son circuit final. La dernière mouture du projet de loi a été adoptée par la commission de la justice à la Chambre des conseillers mardi soir. Le projet modifiant et complétant la loi n 44-00, déjà validé par la première chambre, offre toutes les garanties possibles pour une meilleure protection des clients par rapport aux retards dans l'achèvement des travaux de construction des projets immobiliers. C'est la dernière ligne droite pour le tant attendu projet de loi sur la VEFA.

- La ministre déléguée chargée de l'Eau, Charafat Afailal, a annoncé, mardi à Fès, la réalisation prochaine de deux barrages d'une capacité de stockage de 1210 millions m3 dans les provinces de Sefrou et Khémisset. Il s'agit des barrages M'dez sur oued Sebou (province de Sefrou), d'une capacité de 700 millions m3 et d'Ouljet Soltane (510 millions m3) sur Oued Baht (province Khémisset), a-t-elle précisé lors du conseil d'administration de l'agence du bassin hydraulique de Sebou (ABH). Elle a ajouté que ces nouvelles infrastructures hydriques à fort impact socio-environnemental devront assurer l'approvisionnement en eau potable des zones rurales et accompagner les activités agricoles au niveau de la plaine de Saiss.

*L'Economiste.:

- L'espoir porté sur les pluies lors de la deuxième quinzaine du mois de décembre dernier s'est évaporé. Au fur et à mesure de l'avancement de la campagne agricole, l'inquiétude des agriculteurs s'intensifie. Surtout, ceux dont l'activité porte essentiellement sur les céréales. A titre d'exemple, Fès-Saïss, cette grande région céréalière se considère déjà sinistrée. Pareil dans l'Oriental où la chambre d'agriculture réunie hier jeudi 14 janvier a appelé au déploiement d'urgence des mesures anti-sécheresse. Dans cette région, la pluviométrie (114 mm enregistrés) a surtout profité aux parcours. Ce qui est positif pour cette région à fort potentiel d'élevage ovin.

- C'est aujourd'hui vendredi 15 janvier que démarre la semaine verte de Berlin. Durant 10 jours (jusqu'au 25 janvier), le Maroc sera sans conteste la vedette de l'une des plus anciennes foires allemandes, vieille de plus de 90 ans. Le Royaume est en effet à l'honneur pour sa 5ème participation à la semaine verte internationale. Une première pour un pays hors UE. "L'objectif de notre participation est de présenter les différentes facettes de l'agriculture du Maroc qui a une longue tradition agricole", soutient Aziz Akhannouch, ministre de l'Agriculture lors d'une rencontre avec son homologue allemand à la veille de l'évènement.

*Akhir Saâ.:

- Le Maroc est le seul pays sûr pour les ressortissants français dans le sud du bassin méditerranéen, selon la carte de vigilance du Quai d'Orsay, mise à jour suite à l'attentat-suicide de mardi à Istanbul. Sur cette carte destinée aux ressortissants français à l'étranger, sur 191 pays du monde, seuls 40 sont dits sûrs dont le Maroc, précise le ministère français des Affaires étrangères.

- Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Salaheddine Mezouar a présidé mardi la cérémonie d'inauguration officielle de l'ambassade du Royaume du Maroc dans la République du Panama. Intervenant à cette occasion, Mezouar a déclaré que l'ouverture de l'ambassade du Maroc au Panama constitue "un gage de confiance envers l'autre, et un message qui confirme la détermination du Maroc à bâtir un partenariat tourné vers l'avenir, à même d'assurer plus de prospérité pour les deux pays et les deux peuples".

*Assabah.:

- La ministre déléguée auprès du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Mbarka Bouaida, a affirmé mardi que les négociations au sujet du dossier du Sahara marocain n'avanceraient pas sans la reconnaissance du rôle direct de l'Algérie.

- Le Conseil national des droits de l'Homme a donné feu vert à ses commissions régionales pour qu'elles mettent en application le plan visant la promotion de l'éducation civique et les droits de l'Homme dans le milieu scolaire, en soutenant des clubs des droits de l'Homme qui seraient fondés par les élèves. La commission régionale du Nord a été pionnière dans la mise en œuvre de cette entreprise. Mercredi, elle a tenu une rencontre de coordination et d'information avec la délégation du ministère de l'Education nationale d'Ouezzane dans laquelle un guide de l'Education civique et des droits humains a été présenté devant les coordinatrices et les coordonnateurs des clubs de l'éducation civique et des droits de l'Homme actifs dans les établissements scolaires de la province.

*Al Haraka.:

- Son altesse royale la princesse Lalla Meryem a été reçue, jeudi au palais présidentiel de Bellevue à Berlin, par la première dame d'Allemagne, Daniela Schadt, qui est la présidente d'honneur de la section allemande de l'UNICEF. Son altesse royale effectue une visite en Allemagne pour assister à la 81è édition de la Semaine Verte internationale de Berlin à laquelle le Maroc participe en tant qu'invité d'honneur et premier pays non européen partenaire dans l'histoire de cet évènement.



- Le ministre délégué auprès du ministre de l'Education nationale et de la formation professionnelle, Khalid Berjaoui, a déclaré que 97.000 stagiaires dans les instituts de la formation professionnelle vont bénéficier de la couverture médicale. S'exprimant à l'occasion du lancement officiel du régime de l'Assurance maladie obligatoire de base (AMO) au profit des étudiants, mercredi, Berjaoui s'est dit pleinement satisfait de l'élargissement de la couverture médicale de base.

*Al Mounaataf.:

- Khadija Arib, députée du parti travailliste, est devenue mercredi la première femme d'origine marocaine élue présidente de la chambre basse du parlement des Pays-Bas. Mme Arib a été élue à la majorité (83 voix sur 134) lors d'un vote à la chambre basse qui compte 150 députés.

- Les deux Chambres du Parlement s'apprêtent à se pencher sur la révision de leurs règlements intérieurs, quatre ans après la révision de la Constitution et les progrès qu'elle a induit dans les différents aspects du travail parlementaire.

*Al Alam.:

- Le Maroc connaitrait cette année une faible campagne agricole à cause d'une pluviométrie insuffisante qui n'a pas dépassé 47% par rapport la même période de l'année précédente. Cette situation risque d'affecter la croissance économique, dont le taux prévu par le HCP et la Banque mondiale n'excéderait pas 2,7% au lieu de 4% réalisé en 2015.

- Lors d'une cérémonie organisée à l'occasion du nouvel an amazigh par les cadres istiqlaliens dans la région de Fès-Meknès, le secrétaire général du parti de l'Istiqlal, Hamid Chabat, a indiqué que la célébration du nouvel an amazigh par le parti de l'Istiqlal est le témoignage de la fierté du parti pour l'histoire marocaine et des Amazighs.

*Bayane Al Yaoum.:

- Le ministre de la Santé, El Houssaine Louardi a déclaré, lors du lancement de l'assurance maladie obligatoire de base au profit des étudiants, que ce nouveau régime a nécessité une enveloppe de 110 millions de dirhams et qu'il constitue un pas en avant vers la consécration du droit aux soins et à la protection sociale en faveur de 288.000 étudiants durant l'année universitaire 2015-2016.

- L'Afrique et la coopération Sud-Sud sera la question brulante qui, comme il y a près d'un an, dominera à Dakhla les débats entre décideurs et experts le temps de la grand-messe annuelle du Forum Crans-Montana. Un an après une session similaire où s'est retrouvé le gotha mondial de la politique, de l'économie et des finances, la perle du sud marocain s'apprête à créer l'évènement africain du 17 au 22 mars prochain. "Alors que le Maroc montre à l'Afrique la voie du développement et que le Forum se bat pour ce continent depuis longtemps, le moment de la jonction est venu", a affirmé le nouveau président de l'organisation, Pierre Emmanuel Quirin en présentant la session de Dakhla.

*Al Ahdath Al Maghribia.:

- Le président de la Chambre des conseillers, Hakim Benchamach a annoncé qu'il ne briguerait pas le poste de secrétaire général du PAM lors de son congrès national prévu le 22 janvier courant. Intervenant lors d'une rencontre organisée mercredi par la Fondation Fkih Tétouani pour la science et les lettres à Salé, il a indiqué qu'il préférait une figure féminine pour diriger le parti.

- L'Institut Royal de la culture amazighe (IRCAM) a organisé, mercredi soir à Rabat, une cérémonie commémorant le nouvel an amazigh 2966 "Idh Yennayer", qui correspond au 13 Janvier de chaque année grégorienne. Dans une allocution prononcée à cette occasion, en présence d'acteurs amazighs actifs dans les domaines de la culture, de l'art et des médias, le comité d'organisation a souligné que la célébration de cette tradition établie dans la culture marocaine est associée à plusieurs rituels qui varient selon les coutumes et les traditions propres à chaque région.

*Akhbar Al Yaoum.:

- Une étude présentée, mercredi à Rabat, par le haut-commissaire au plan, Ahmed Lahlimi Alami a montré que malgré les investissements du Maroc entre 1999 et 2014, estimés à des milliards de dirhams, leur impact sur l'emploi et la croissance reste faible. L'étude élaborée par le HCP sur "le rendement du capital physique au Maroc" a pointé du doigt la perte d'emplois dans les secteurs de l'agriculture et de l'industrie au cours des 15 dernières années.

- Quelque 140 conseillers parlementaires dont l'âge ne dépasse pas les 60 ans bénéficient d'une retraite leur permettant d'avoir 1.000 dirhams pour chaque année passée dans l'hémicycle. Cette information a été dévoilée par le secrétaire général de la Chambre des conseillers à l'ouverture d'une journée d'étude sur les pensions de retraite des conseillers. De son côté, le président de la deuxième Chambre, Hakim Benchamach a défendu cette pension. Le président de la Chambre des représentants était absent à cause du "manque de coordination".

*Al Massae.:

- Une source informée a indiqué au journal que le ministère de l'Intérieur se dirige vers la dissolution des associations qui ont reçu des subventions de la part de parties étrangères. La source a dévoilé que 17 associations reconnues d'utilité publique n'ont pas présenté leurs rapports financiers annuels malgré une correspondance adressée dans ce sens par le Secrétariat général du gouvernement, ce qui a poussé le ministère de l'Intérieur à appliquer les procédures légales pour dissoudre ces associations et retirer leurs autorisations.

- Des sources médicales ont tiré la sonnette d'alarme concernant le recours abusif par certains commerçants de poissons au "sulfite" utilisé pour maintenir la couleur rosée des crustacés, en particulier les crevettes, et ce, en dehors de tout contrôle. Ces sources ont affirmé que l'utilisation de ce produit chimique, considéré comme un additif alimentaire, par des quantités importantes de la part des commerçants de poissons, menace la santé des consommateurs sur le moyen et le long terme.

*Al Ittihad Al Ichtiraki.:

- L'enveloppe financière annuelle allouée aux primes des préposés religieux est passée de 60 millions de dirhams en 2004 à 1,128 milliards de dirhams en 2016, soit une hausse de 1.880 pc, a indiqué, mardi à Rabat, le ministre des Habous et des affaires islamiques, Ahmed Taoufik. Répondant à une question orale sur le statut des imams et des préposés religieux posée par le groupe du Parti de la justice et du développement (PJD) à la Chambre des conseillers, le ministre a souligné que ces primes sont réparties sur 47.772 imams, 9.339 prêcheurs et 41.753 muezzins, relevant que cette enveloppe financière a permis d'augmenter progressivement les primes minimales destinées aux préposés religieux tout en maintenant celles dépassant le seuil minimal.

*Rissalate Al Oumma.:

- Le président de la Chambre des conseillers a tiré à boulet rouge sur les parlementaires qui ont exprimé leur volonté de renoncer à leurs pensions après leur mandat. Lors d'une journée d'étude organisée jeudi par la deuxième chambre sur "la retraite des conseillers et les scénarios de sa réforme", Benchamach a qualifié leurs déclarations de surenchère.

- L'économiste Omar Kettani a affirmé que la mise en place des banques islamiques contribuera à accroître l'activité commerciale au niveau des services et de la construction, au moment où le secteur agricole connaît une récession à cause de la baisse des précipitations.

*Attajdid.:

- Le chef de gouvernement, Abdelilah Benkirane a indiqué que le Ramed, lancé depuis des années pour bénéficier à environ 9 millions de Marocains, constitue une révolution et une victoire pour le Maroc. S'exprimant mercredi à l'occasion du lancement de l'AMO pour les étudiants, Benkirane a mis en avant le droit des catégories vulnérables de bénéficier des services de santé et d'accéder aux soins.

- Le paiement des frais du pèlerinage au titre de l'année 1437 de l'Hégire se fera en un seul versement, du 1er au 12 février 2016 tant pour le circuit officiel que pour les agences de voyages, a annoncé mercredi la Commission royale chargée du pèlerinage. Lors d'une réunion présidée par le ministre des Habous et des Affaires islamiques, Ahmed Toufiq, la Commission a également fixé le montant des frais de l'opération officielle du pèlerinage à 46.922 DH, argent de poche non inclus, pour le circuit du ministère.

Libé
Vendredi 15 Janvier 2016

Lu 608 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs