Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Revue quotidienne de presse du mercredi 13 janvier 2016


Voici les principaux titres développés par les quotidiens publiés mercredi 13 janvier 2016



 
*Le Matin.:

- Selon l'Africa Tourism Monitor 2015, un rapport annuel publié par la Banque africaine de développement (BAD), la performance du tourisme africain a été multipliée par quatre environ en moins de 25 ans, atteignant 65,3 millions d'arrivées en 2014. Le Maroc est la première destination avec 10,28 millions de touristes, devant l'Egypte (9,63 millions), l'Afrique du Sud (9,55 millions) et la Tunisie (6,07 millions). A fin mars 2015, le Maroc accaparait une part de 28% de la demande touristique mondiale adressée à l'Afrique, devant l'Afrique du Sud (24%), l'Egypte (17%). Rappelons, toutefois, que les arrivées au Maroc ont atteint 9,4 millions de touristes sur les 11 premiers mois de 2015, en baisse de 0,9% sur un an, selon les données de l'Observatoire du tourisme.

- Réforme des retraites: la dernière année du mandat du gouvernement s'annonce mouvementée. Au moment où le dialogue social enregistre une rupture depuis plusieurs mois, les centrales syndicales ont opté pour l'escalade afin de faire entendre leur voix. Après le sit-in organisé hier devant le Parlement, le groupement de quatre centrales syndicales, à savoir l'UMT, la CDT, l'UGTM et la FDT (aile Azzouzi), compte enchainer par une grève générale dont la date n'a toujours pas été fixée. "Les centrales préfèrent évaluer l'impact de chaque action avant d'entamer une autre", a déclaré Azzouzi au journal .

*L'Opinion.:

- La reprise du marché boursier ne peut se faire qu'à travers une vraie dynamique économique, notamment des secteurs cotés, estiment des analystes d'Upline Securities. Dans son "Upline Yearly 2015", la société de bourse souligne que cette reprise devrait permettre à la fois de restaurer la confiance des investisseurs, améliorer les performances financières des sociétés cotées pour les rendre plus attractives et encourager les introductions en Bourse (IPO) pour une meilleure atomicité du marché.

- Le Maroc et le Mexique ont signé, lundi à Mexico City, un mémorandum d'entente de coopération dans le domaine de la fonction publique et de la modernisation de l'administration publique. Ce mémorandum vise à définir un cadre de coopération entre les deux pays dans l'objectif de promouvoir et mettre en œuvre des politiques visant à moderniser le secteur public et à assurer une administration publique efficiente dans l'accomplissement de ses fonctions.


*Aujourd'hui le Maroc.:

- L'Université Cadi Ayyad de Marrakech figure dans le top 10 des meilleures universités de la région Mena et au 50e rang sur plus de 700 universités issues des pays BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud), indique son président Abdellatif Miraoui. Cette Université abrite 70.000 étudiants et 1.447 enseignants chercheurs, soit un enseignant pour 48 étudiants, a révélé Miraoui, qui s'exprimait lors du forum de la MAP mardi. - Le secrétaire général du PPS, Mohamed Nabil Benabdallah, a déclaré que la date des élections législatives, prévues en 2016, "doit être le fruit de concertations entre les partis politiques". Benabdallah a expliqué dans un entretien que ce sujet a été soulevé au cours de la dernière réunion des quatre partis politiques de la majorité, mais qu'aucune décision n'a été prise par les secrétaires généraux de ces partis.

*Libération.:

- Le mouvement amazigh annonce la couleur. Réunis à Bouznika ce week-end, les défenseurs de l'amazighité ont surtout souligné l'importance de l'action collective. Une coalition civile a vu le jour et sera ainsi le réceptacle de cette volonté de faire face aux tergiversations gouvernementales. "Pour une équité juste et réelle en faveur de l'Amazigh", tel est le thème qui a pu drainer autant de monde. Des centaines de personnes, mais surtout une majorité de formations civiles du mouvement amazigh.

- Jamais le congrès de parti n'a tenu autant en haleine le microcosme politique. Depuis plusieurs semaines, le PAM prépare la convocation de son instance suprême. Près de 3.000 congressistes sont attendus à Bouznika, du 22 au 24 janvier. La commission préparatoire que préside celui qui a été le premier leader du PAM, Mohamed Cheikh Biadillah, a pratiquement bouclé son travail. Et les toutes dernières retouches sont apportées aux différents documents qui seront soumis au débat des militants en congrès.

*Al Bayane.:

- On parle de moins en moins du fameux dossier de la Samir. Le blackout total entoure cette affaire depuis l'annonce de la cessation d'activités de la raffinerie de Mohammedia. D'aucuns estiment que ce silence risque d'être douloureux pour l'avenir de la société et pour son personnel. Al Amoudi, son principal actionnaire, est aujourd'hui accusé de tous les délits financiers. De dettes fiscales aux échéances bancaires en passant par les nombreuses factures impayées, l'homme d'affaires cherche par tous les moyens à trouver une faille ou une bourde juridique ou autres pour échapper à l'impératif d'honorer ses dettes.

- Le ministre de l'Emploi et des affaires sociales, Abdeslam Seddiki, qui s'exprimait lors d'une journée d'étude organisée hier par les partis de la majorité sur le projet de loi portant code de la mutualité, n'y est pas allé par quatre chemins. Les problématiques dont souffrent certaines mutuelles "ne pourront être résolues que si le Code de la mutualité est adopté", a-t-il prévenu. D'autant plus que "le système des mutuelles ne peut plus être réglementé par une loi qui remonte à 1963". Il faut dire qu'une première étape a été franchie avec l'adoption du projet de loi par la Chambre des conseillers.

*L'Economiste.:

- OCP group vient d'injecter 400 millions de DH dans sa filiale Jorf Fertilizers Compagny V. Suite à cette opération, le capital de l'entreprise s'est établi à 1,3 milliard de DH. "L'augmentation de capital concernant JFC I et II sert à garantir une structure bilancielle solide aux deux premières unités issues du programme d'investissement du Groupe OCP", confie le management de l'OCP. JFC I est opérationnelle depuis le troisième trimestre 2015. Quant à JFC II, elle est prévue au courant du premier semestre 2016.

- Dans le secteur du tourisme, l'éclaircie tarde à se manifester dans la station balnéaire d'Agadir, censée être la première au niveau national. Au lieu de cela, elle continue à perdre du terrain. Indépendamment de la conjoncture, si l'attractivité n'est plus aussi intense, c'est aussi et surtout à cause du manque d'animation, de renouveau et d'actions réelles pour changer la donne. Les hôtels délabrés sont toujours aussi délabrés, les hôtels fermés ne montrent pas non plus de signe de réouverture.

*Akhir Saâ.:

- Le parti de l'Istiqlal a tourné lundi la page de ses différends internes après la réconciliation entre la direction et le mouvement "Bila Hawada". La direction du parti et ses militants ont souligné la nécessité de maintenir l'unité de la formation politique. Le leader politique du parti de la Balance, Mohamed Boucetta a critiqué les positions de Hamid Chabat quant à la sortie du gouvernement, notant que Chabat a commis une erreur dont les retombées se font encore ressentir au sein du parti.

- L'ODT décide d'organiser une marche de protestation dimanche 7 février à Rabat, contre ce qu'elle a qualifié de décisions unilatérales prises par le gouvernement au sujet des régimes de retraite et le défaut d'insertion des professeurs-stagiaires et des hauts cadres au chômage. L'ODT a déclaré que sa marche serait effectuée en coordination avec les autres mouvements de protestation qui revendiquent l'annulation du projet gouvernemental sur la réforme des retraites et des deux décrets concernant les professeurs stagiaires.

*Assabah.:

- Le conseil déontologique des valeurs mobilières a décidé de déférer deux affaires aux tribunaux suite aux anomalies majeurs qui peuvent être assimilées à des infractions exigeant une enquête judiciaire. Le ministre de l'Economie et des finances, Mohamed Boussaid, a affirmé que le conseil a relevé effectivement de graves infractions, sans fournir des précisions sur les personnes impliquées. Toutefois des sources ont expliqué qu'il s'agit d'informations particulières offertes à certains pour réaliser des profits de leurs transactions sur le marché.

- Le ministre de l'Habitat et de la politique de la ville, Mohamed Nabil Benabdallah, a révélé les principales attributions de l'Agence nationale du renouvellement urbain et de la mise à niveau des édifices menaçant ruine, créée par la loi n 94-12 relative aux habitations menaçant ruine et à l'organisation des opérations du renouvellement urbain. Il a souligné que cette Agence devrait assurer des unités de logement ou des centres d'hébergement temporaire et participer aux programmes d'accompagnement social des habitants concernés, avec des programmes de renouvellement urbain et des opérations d'intervention dans les édifices menaçant ruine.

*Al Alam.:

- Le parti de l'Istiqlal crée l'évènement à l'occasion de la commémoration du 72ème anniversaire de la présentation du Manifeste de l'indépendance: les leaders historiques du parti plaident pour la réconciliation istiqlalienne nationale. Mohamed Boucetta a déclaré que l'unité constitue la base et la force du parti sur la scène politique depuis des décennies. Abdelkrim Ghellab a souligné, de son côté, que l'unité à laquelle appelle le parti de l'Istiqlal est l'essence de la continuité et de l'acheminement vers de nouvelles ambitions et perspectives. Abbas El Fassi a noté que la célébration de la présentation du Manifeste de l'indépendance est l'occasion de régénérer l'unité et la cohésion entre toutes les institutions du parti. Abdelouahed El Fassi a estimé que le retour de tous les membres du parti au travail constitue un témoignage de force dans l'équation politique. Pour Hamid Chabat, les positions politiques des parti de la balance sont définitivement tranchées. Celui-ci a décidé de défendre les intérêts du peuple, ses ambitions et ses revendications légitimes.

*Bayane Al Yaoum.:

- Le Bureau politique du PPS a réitéré sa position constante concernant la nécessité d'adopter une approche paramétrique dans la réformes des retraites, afin d'assurer la pérennité du système et le protéger contre la crise et la faillite qui risqueraient de le menacer à moyen terme. Il a appelé le gouvernement et les partenaires sociaux à retourner sans délai à la table du dialogue, exhortant l'exécutif à répondre aux revendications légitimes des travailleurs.

- L'Instance de la présidence de la coalition de la majorité a tenu vendredi une réunion ordinaire, en présence des secrétaires généraux des quatre partis politiques formant la majorité gouvernementale, consacrée à l'examen des questions relatives à l'action gouvernementale. L'instance a souligné dans un communiqué que cette réunion a porté aussi sur la présentation du chantier législatif pour la mise en œuvre des dispositions de la Constitution et les projets de réformes restant dans le cadre des engagements contenus dans le programme gouvernemental.

*Al Mounaataf.:

- Le ministère de l'Intérieur annoncé que dans le cadre de l'opération de révision ordinaire des listes électorales générales au titre de 2016, les tableaux rectificatifs provisoires élaborés par les commissions administratives et les listes de 2015 sont mis à la disposition du public pour consultation du 10 au 17 janvier. Au cours de cette période, les intéressés peuvent consulter le contenu de ces documents durant les horaires de travail officiels aux bureaux des autorités administratives locales, des services communaux et d'arrondissements, a-t-il précisé dans un communiqué relatif au dépôt des tableaux rectificatifs provisoires et leur consultation.



- Le Centre marocain de conjoncture a indiqué que le taux de croissance prévu pour 2016 ne dépasserait pas 1,2%, expliquant que l'économie marocaine perdrait ainsi 3,7 points par rapport au taux enregistré durant 2015.

*Al Haraka.:

- La présidente des relations extérieures à l'Assemblée nationale du Panama, Dana Castaneda a affirmé, lundi à Panama City, que le plan d'autonomie, proposé par le Maroc pour un règlement définitif de la question du Sahara, garantira la stabilité et contribuera à la prospérité de la région. A l'issue de ses entretiens avec le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Salaheddine Mezouar, Castaneda a souligné que la mise en œuvre du plan d'autonomie, qu'elle a qualifié d'"important", permettra au Maroc d'exercer sa souveraineté sur ses provinces du Sud, ce qui contribuera à créer une dynamique qui garantit le développement économique et la stabilité pour les populations de la région.

- Les services de la police judiciaire relevant de la préfecture de police d'Agadir ont procédé lundi au démantèlement d'un réseau criminel de trafic international de drogue et à l'arrestation de cinq suspects, dont un repris de justice, et ce dans le cadre des efforts consentis par les services de la sûreté nationale dans la lutte contre le trafic international des stupéfiants. L'arrestation des mis en cause est intervenue suite à l'interception d'un véhicule de transport international en provenance de Tanger et se dirigeant vers un pays étranger avec à son bord une quantité de produits de conserve destinée à l'export, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

*Al Ittihad Al Ichtiraki.:

- A quelques mois des élections législatives et la fin du mandat du gouvernement actuel, le ministre de la Santé, El Houssaine Louardi a décidé de lancer une initiative visant à contrôler les services de santé dans les hôpitaux publics à travers des visites de terrain des services centraux du ministère. Louardi a affirmé que ces visites ont un caractère technique, notant que c'est une nouvelle mesure pour améliorer l'accueil et les services de santé.

- Le Centre marocain de conjoncture a prévu une contraction de la croissance économique au cours de 2016, ce qui impactera négativement la situation sociale, en particulier l'emploi et la consommation des ménages, relevant que la politique d'austérité menée par le gouvernement accentue l'impact de la crise sur la création d'emplois et la consommation des ménages marocains.

*Al Massae.:

- Le ministre de l'Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la formation des cadres, Lahcen Daoudi, a indiqué, mardi au Forum de la MAP, que les enseignants universitaires peuvent, s'ils le souhaitent, continuer à donner des cours dans les universités pour une période de 6 ans, notant que la loi en vigueur aujourd'hui fixe à 65 ans l'âge de départ à la retraite des enseignants universitaires.

- Le Secrétariat général du gouvernement a indiqué que le volume des aides étrangères obtenues par des associations marocaines a atteint 26 milliards de centimes à fin septembre dernier, notant que ces financements ont fait l'objet de 881 autorisations dans plusieurs domaines, notamment les infrastructures dans le monde rural, le développement social, la protection des femmes contre la violence et les activités culturelles.

*Al Ahdath Al Maghribia.:

- Le ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Salaheddine Mezouar, qui effectue une visite officielle au Panama, s'est entretenu, lundi à Panama-City, avec des responsables gouvernementaux et des acteurs économiques. Les entretiens ont porté sur le raffermissement des relations d'amitié et de coopération entre le Maroc et le Panama selon une vision stratégique du partenariat Sud-Sud.

- La présidente chilienne, Michelle Bachelet, a exprimé, lundi à Santiago, son admiration pour les avancées réalisées par le Royaume dans divers domaines, dont celui de la promotion de la situation de la femme, notant que sa visite effectuée au Maroc en 2014, en sa qualité de Directrice exécutive d'ONU-Femmes lui a offert l'occasion de connaître de près ces réalisations. Les propos de la présidente chilienne intervenaient dans le cadre d'une audience accordée à la deuxième vice-présidente de la Chambre des représentants, Kenza El Ghali, en visite de travail au Chili depuis vendredi.

Akhbar Al Yaoum.:

- Le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane a demandé aux ministres chargés de l'enseignement et de la formation professionnelle de préparer un nouveau décret relatif à l'octroi d'une bourse aux stagiaires inscrits dans les établissements de la formation professionnelle. Cette décision concernera plus de 420.000 jeunes qui poursuivent leur formation.

- Pour la première fois, les Marocains pourront bientôt demander l'examen de la constitutionnalité des lois qui concernent leurs dossiers déférés à la justice. Le projet, préparé par le ministère de la Justice et des libertés intervient en application de l'article 133 de la Constitution. Il vise la réglementation de ce domaine à travers la définition des règles et des conditions de ce recours ainsi que ses effets.

*Attajdid.:

- Les sages du parti de l'Istiqlal ont critiqué les trois années du mandat du secrétaire général Hamid Chabat, estimant que le parti a commis des fautes et a dévié de ses principes. Ils ont appelé, lundi à l'occasion de la célébration du 72ème anniversaire de la présentation du Manifeste de l'indépendance, à adhérer au côté des partis nationaux au processus de réforme.

- Un décret visant le regroupement des spécialités techniques et scientifiques est en cours de préparation, pour atteindre le seuil critique nécessaire permettant le développement de la recherche scientifique, a révélé le ministre de l'Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la formation des cadres, Lahcen Daoudi, qui était l'invité du Forum de la MAP organisé autour de la thématique: ''Défis de l'excellence dans la recherche scientifique marocaine''. Daoudi a présenté les grandes lignes de son plan pour atteindre l'excellence de l'université marocaine et l'adoption de la promotion sur la base de la production scientifique et non l'ancienneté.

*Rissalate Al Oumma.:

- Le Wali, directeur de la migration et de la surveillance des frontières au ministère de l'Intérieur, Khalid Zerouali a précisé, dans le cadre d'une journée d'étude sur "la violence dans les stades", organisée par le groupe Authenticité et Modernité à la Chambre des conseillers, qu'entre 2013 et 2015, que plus de 100 agents de sécurité et 170 supporters ont été blessés à différents degrés à cause de la violence qui sévit dans les matches de football et qui a également causé la mort d'un supporter et des pertes matérielles.

- La galerie de l'Institut français de Rabat a abrité une exposition intitulée "Dessiner contre la corruption", dont le vernissage a eu lieu jeudi à l'occasion de la Journée nationale de lutte contre la corruption (6 janvier). Les œuvres exposées sont des dessins humoristiques réalisés par de jeunes artistes autour du thème de la lutte contre la corruption.
 

Libé
Mercredi 13 Janvier 2016

Lu 602 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs