Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Revue de presse quotidienne


Voici les principaux titres développés par les quotidiens publiés mercredi 05 août 2015



Revue de presse quotidienne


*Libération.:

- "Benkirane a l'habitude de faire des discours-fleuves et improvisés. Il s'est lancé aujourd'hui dans une campagne électorale anticipée", a souligné Mohamed Darif, politologue. Abdelilah Benkirane "n'exerce pas sa mission en tant que chef du gouvernement et partant ne communique pas en tant que tel", a-t-il noté. Il a par ailleurs indiqué que le PJD manque jusqu'à aujourd'hui d'ancrage social et géographique fort et d'une élite éclairée porteuse d'un projet sociétal. 

- Mohammed El Hark, chef d'entreprise et membre de la Commission administrative de l'USFP, a indiqué dans un entretien au journal que l'ensemble de la classe politique accorde aux élections des Chambres professionnelles beaucoup d'intérêt. Il a noté que pour réussir le projet national de la régionalisation avancée, il est impératif d'avoir des chambres capables de constituer un vrai levier de développement.

*Le Matin.:

- Le gouvernement vient d'adopter une Stratégie nationale de la formation professionnelle à l'horizon 2021. Sa mise en œuvre va être menée dans le cadre d'un contrat programme entre l'Etat et les différents partenaires et opérateurs publics et privés de formation. "Ce Contrat programme déterminera les objectifs, les moyens à mobiliser, les méthodes d'évaluation et les mécanismes de planification, de suivi et de contrôle", indique un communiqué du ministère de l'Education nationale. Il est présenté comme un outil de gouvernance et d'harmonisation de la politique de la formation professionnelle. Objectif : l'allégement du coût, la simplification et la rationalisation de l'allocation des ressources mobilisées et l'utilisation optimale de la capacité d'accueil des établissements de formation.



- Le RNI lance une nouvelle stratégie de communication numérique. A la recherche de plus d'interactivité avec les citoyens, le parti a mis en place une nouvelle plateforme numérique pour diffuser les activités de ses leaders, mais aussi pour connaître les attentes des citoyens afin de pouvoir y répondre. Présidant une conférence de presse, mardi à Casablanca, le président du parti, Salaheddine Mezouar, a affirmé que cette démarche visait les quelque 17 millions de Marocains actifs sur Internet sans pour autant négliger le reste de la population, à qui le parti continuera de s'adresser par le biais des moyens de communication classiques. Revenant sur les prochaines élections communales et régionales, Mezouar a annoncé que son parti a pu couvrir jusqu'à aujourd'hui plus de 80% des circonscriptions électorales. 


*Aujourd'hui le Maroc.:


- Dans un courrier adressé au ministère des finances, le ministre de l'Emploi et des affaires sociales demande un audit de la gestion administrative, financière et comptable de la Mutuelle générale du personnel des administrations publiques (MGPAP) entre 2012 et 2015. Abdeslam Seddiki évoque un rapport précédent (2008-2011) ayant relevé plusieurs dysfonctionnements, notamment au niveau de l'émission des appels d'offres, de la gestion comptable et des ressources humaines. Le président de la MGPAP, Abdelmoula Abdelmoumni, se dit prêt à accueillir les inspecteurs des finances. Selon lui, ces dysfonctionnements datent de la période avant 2009.

- Le bras de fer entre le ministre de la Santé El Houssaine Louardi et les médecins universitaires sur la gestion du temps plein aménagé (TPA) prend fin. Un accord a été signé lundi entre le ministère de la Santé, le ministère de l'Enseignement supérieur, l'Ordre national des médecins et le syndicat national de l'enseignement supérieur. Au terme de cet accord, il a été décidé que les professeurs des facultés de médecine, de pharmacie et de médecine dentaire pourront désormais exercer dans les cliniques privées à raison de deux après-midi par semaine.

*L'Opinion.:

- Depuis le lancement en 2005 de l'Initiative nationale pour le développement humain (INDH), les secteurs sociaux auxquels l'Etat consacre quelque 50% de son budget se sont renforcés et s'inscrivent désormais au rang de leviers forts dans la stratégie nationale de lutte contre la pauvreté et la précarité. Les réalisations notoires accomplies par notre pays, sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI, en font de nos jours "un pays qui a su édifier un modèle de développement pour une croissance économique forte et soutenue par une politique de développement humain et réduire dans la durée le phénomène de la pauvreté, de la vulnérabilité et des inégalités sociales et territoriales, à des niveaux qui sont aujourd'hui parmi les plus bas enregistrés dans les pays émergents". Ces propos ont été contenus dans l'allocution du haut-commissariat au plan Ahmed Lahlimi Alami, lue en son nom à la séance de clôture des travaux du 60ème congrès mondial de la statistique, tenu récemment au brésil.

- L'administration des douanes et impôts indirects considère nécessaire de procéder à la réorganisation de la profession de transitaire en douane, et ce, pour répondre aux défis et enjeux de la nouvelle dynamique du commerce extérieur. A cette fin, cette administration a préparé un projet de loi visant à réformer cette profession. Ce texte vise notamment à redéfinir les droits et les obligations du commissionnaire en douane, aligner la pratique marocaine sur les standards internationaux dans ce domaine, rehausser la compétence et le professionnalisme du commissionnaire en douane et promouvoir l'éthique au sein de la profession. 


* Al Bayane.:

- Les voix s'élèvent contre l'achat des voix et les médias attirent l'attention des autorités compétentes pour veiller à ce que ce fléau n'entache pas le processus électoral. Les lois cadrant les comportements des candidats et leurs dépenses lors des campagnes électorales sont mises au point. Le décret adopté dans ce registre fixe les plafonds des dépenses relatives aux campagnes électorales à 300.000 dirhams pour les candidats des élections à la Chambre des conseillers.

- La Royal Air Maroc (RAM) a annoncé lundi avoir enregistré un flux de trafic record durant le week-end du 1-er et 2 août courant, avec un peu plus de 55.000 passagers transportés sur 418 vols (aller et retour). La RAM a indiqué dans un communiqué que "cette affluence a connu un record exceptionnel au niveau de l'aéroport Mohammed V où près de 40.000 personnes ont emprunté les 326 vols de Royal Air Maroc (aller et retour). A lui seul, le hub de Casablanca a réalisé 73 pc du trafic de la compagnie". 

* L'Economiste.:

- Pour Mohamed Nabil Benabdallah, ministre de l'Habitat, il n'y a pas lieu de parler de crise dans l'immobilier, mais de ralentissement du rythme de commercialisation. C'est ce qui alarme, selon lui, la plupart des opérateurs qui ont l'habitude de vendre très rapidement leurs logements. Aujourd'hui, la tutelle se penche sur un projet de stratégie de dynamisation du locatif. Objectif: réguler et rééquilibrer le marché du logement (entretien).

- L'Office national de l'électricité et de l'eau potable (ONEE) se penche sur les pistes d'harmonisation stratégique et opérationnelle entre ses deux pôles d'activité. Deux grands chantiers stratégiques seront lancés à cet effet. Le premier porte sur un important programme d'inventaire des immobilisations de la Branche Electricité. Quant au second, il s'agit de la conception et mise en œuvre des synergies entre les Branches Eau et Electricité.



Al Alam.:


- Quelle réforme le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane veut-il pour les pensions civiles? Abdallah Khamlich, secrétaire général du syndicat de la CMR, affilié à l'UGTM, estime que cette réforme va affecter les salaires de 656.000 affiliés actifs. Cette tranche représente une grande partie de la classe moyenne, qui joue un rôle majeur dans l'économie nationale. Pour Khamlich, ce sont les hauts responsables qui vont bénéficier le plus de cette réforme, puisqu'ils vont maintenir leurs salaires élevés, leurs indemnités et les privilèges qui leur garantissent leurs postes.

*Al Mounaataf.:

- Le programme électoral du Front des forces démocratiques consolide les valeurs de la démocratie participative locale. Le parti du Rameau d'olivier a présenté mardi son programme relatif aux élections communales et régionales prévues le 4 septembre prochain. La promotion du fonctionnement administratif et de la gestion financière, la démocratie et la création d'un comité de communication et de concertation qui maintiendrait la proximité du citoyen de la commune et garantirait sa participation à la gestion des affaires publiques, en sont les grands axes déclinés par le secrétaire général du parti, Mustapha Benali.

*Assabah.:

- Elections: Le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane dévoile les plans des grandes villes. La majorité veut que les conseils communaux de Casablanca, Fès, Rabat, Tanger et Marrakech soient une "coalition gouvernementale en miniature". Lors d'une réunion entre les partis de majorité, Abdelilah Benkirane a appelé ses alliés à s'employer à circonscrire les mobilisations des partis de l'opposions dans ces villes, selon des sources gouvernementales.

- Le ministre délégué chargé de la fonction publique et de la modernisation de l'administration, Mohamed Moubdii, a affirmé que le gouvernement veut protéger les Marocains des surenchères . Moubdii a accusé l'opposition de recourir à des surenchères populistes qui risquent de plonger le pays dans la crise, louant les mesures que le gouvernement tente de mettre en œuvre afin de réformer le système de la retraite.


*Al Haraka.:


- Le discours adressé par SM le Roi Mohammed VI à la Nation à l'occasion de la célébration de la Fête du Trône a traduit le souci constant du Souverain d'être à l'écoute des doléances et préoccupations des Marocains résidant à l'étranger (MRE) et Sa ferme volonté de veiller à la protection de leurs intérêts et de leurs droits, a affirmé le président de l'Association marocaine de Toronto (AMDT), Faouzi Metouilli.

*Bayane Al Yaoum.:

- Le PPS va participer aux élections des chambres professionnelles, prévues vendredi, avec plus de 640 candidats. Le parti du livre compte réaliser des résultats positifs qui conviennent à son poids politique.

- La compagnie aérienne canarienne, Binter Canarias, a annoncé le lancement cette semaine de nouvelles lignes aériennes directes entre l'île canarienne de Tenerife et les villes de Marrakech et Agadir. Le lancement de ces lignes intervient après la visite effectuée la semaine dernière à Tenerife par une délégation représentant les agences de voyages et des journalistes de la région d'Agadir, à l'invitation du Cabildo (conseil municipal) de cette île.



* Al Ahdath Al Maghribia.:

- Des acteurs associatifs marocains à l'étranger ont décidé de tenir, samedi à Rabat, une réunion pour défendre les droits des Marocains du monde. Les acteurs associatifs ambitionnent que cette réunion constitue un vrai départ pour obtenir les droits liés à la citoyenneté et la mise en œuvre des dispositions de la Constitution. 

* Al Ittihad Al Ichtiraki.:

- Le secrétaire général du Conseil de la Communauté Marocaine à l'Etranger (CCME), Abdellah Boussouf, a appelé lundi au renforcement de la coordination et de l'action commune entre les différents intervenants pour promouvoir la situation des Marocains résidant à l'étranger (MRE). S'exprimant lors d'une rencontre avec la presse suite au discours prononcé par SM le Roi Mohammed VI à l'occasion du 16è anniversaire de l'accession du Souverain au Trône, Boussouf a indiqué que "tout intervenant ou acteur ne peut travailler séparément et que toutes les institutions sont appelées à œuvrer conjointement et en complémentarité pour servir les causes de la communauté marocaine". 



*Al Massae.:

- Des cargaisons de pesticides agricoles dangereux en provenance d'Espagne rentrent clandestinement au Maroc par le port de Tanger. Ces pesticides sont suspectés d'être cancérigènes et comportant des bactéries nuisibles.

- La commission nationale de coordination des professionnels et des chauffeurs du transport routier au Maroc a décidé d'entamer des formes de protestation en réaction à la situation du secteur à cause "des mesures unilatérales prises par le gouvernement en l'absence des professionnels concernés".

* Rissalate Al Oumma.:

- Des sources au sein des associations et des syndicats des commerçants de poissons de détail et de gros ont relevé des dysfonctionnements en matière de commercialisation et de lutte contre la contrebande de la richesse halieutique, malgré les promesses données par les responsables du secteur de la pêche maritime. Lors d'une réunion qu'ils ont tenue avec le directeur de l'Office national des pêches, ces professionnels ont présenté des propositions et des recommandations pour résoudre la problématique de la contrebande.

- Le vice-président de l'Association marocaine des sciences infirmières et techniques sanitaires, Zouhair Maazi, a indiqué que le bilan du ministère de tutelle concernant la gestion des ressources humaines est quasi vide, appelant à améliorer les conditions qui affectent la santé et les conditions de travail des cadres de santé. Il a ajouté que plusieurs provinces ne disposent pas de cadres formés en administration de santé. 

* Akhbar Al Yaoum.:

- L'analyste économique, Abdelkhalek Touhami, a indiqué au journal que le gouvernement est en mesure de trouver les ressources financières nécessaires au montant de 50 milliards de DH, dans le budget de l'Etat et des collectivités locales et par le biais de la coopération internationale, ajoutant que cette somme ne peut être inscrite dans une seule loi de finances, mais sera répartie sur plusieurs années, à l'horizon de 2020. De son côté, le professeur universitaire, Omar El Kettani a souligné que le gouvernement doit déployer plus d'efforts pour garantir cette enveloppe, notamment par une politique de rigueur positive, consistant par exemple à la rationalisation des dépenses de certains départements ministériels.

- Le ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Salaheddine Mezouar, a fait savoir que son département a décidé, vendredi dernier, de suspendre les congés annuels de l'ensemble du personnel des missions consulaires marocaines à l'étranger, en attendant de prochaines décisions. Mezouar a indiqué lors d'une rencontre tenue mardi à Casablanca que son département a tenu plusieurs réunions, affirmant qu'une réunion élargie est prévue mercredi avec les autres départements concernés.

Libé
Mercredi 5 Août 2015

Lu 966 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs