Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Revue de presse quotidienne


Voici les principaux titres développés par les quotidiens publiés lundi 27 juillet 2015.:





*Le Matin.:

- Les pertes financières annuelles ou déperditions de ressources subies par l'Education nationale demeurent très élevées malgré la baisse des taux d'abandon scolaire, souligne le Conseil supérieur de l'éducation, de la formation et de la recherche scientifique dans son rapport analytique sur la mise en œuvre de la "Charte nationale d'éducation, et de formation 2000-2013". Selon le document qui vient d'être rendu public, ces déperditions représentaient, en 2011, plus de 10 pc du budget de fonctionnement total de l'Education nationale. A ces pertes s'ajoutent les efforts consentis au financement du dispositif de deuxième chance ou école non formelle, dont le budget dédié en 2012 s'élevait à plus de 51 millions de dirhams courants.

- L'opérateur historique planche sur une cinquième convention d'investissement avec le gouvernement. Abdeslam Ahizoune, président du directoire de Maroc Telecom, en a fait l'annonce lors d'un point de presse, vendredi 24 juillet à Rabat, à l'occasion de la présentation des résultats semestriels du groupe. La dernière convention remonte à janvier 2013 et a porté sur 10 milliards de DH, sur la période 2013-2015. La 5e convention porterait sur le renforcement des infrastructures fixe et mobile, Ahizoune n'ayant pas livré de détails. 

*Aujourd'hui le Maroc.:

- Abdelilah Benkirane, secrétaire général du PJD, a annoncé samedi que son parti couvrirait entre 70 et 80 pc des circonscriptions lors des prochaines élections. "Notre défi n'est pas de gagner les élections même si l'arrivée de notre formation aux cours des prochaines échéances électorales reste, en toute modestie, fort possible", a-t-il dit lors de la réunion du conseil national de son parti. Le principal défi de son parti sera d'améliorer son score dans la campagne marocaine. Saad Dine El Otmani, le président du conseil national de ce parti, a promis de "prendre les décisions nécessaires et même des opérations chirurgicales difficiles" au cas où un membre de son parti enfreindrait l'une des valeurs de sa formation.

- La Mutuelle générale du personnel des administrations publiques (MGPAP) vient de dévoiler son bilan du premier semestre 2015. Plus de 765.000 dossiers de maladie ont été traités durant cette période pour un montant global de 40 millions de dirhams. A noter que le nombre de dossiers traités en 2014 s'est chiffré à 1.300.000 pour un coût global excédant les 80 millions de DH, soit un taux de croissance de 111 pc par rapport à 2008. Selon la MGPAP, le montant total des remboursements relatifs aux dossiers de maladie et aux primes de retraite et de décès est passé de 70,8 MDH en 2008 à 140,6 MDH en 2014.

* Libération.:


- Le ministre de la Justice et des libertés, Mustapha Ramid, poursuit sa croisade contre les militants du Syndicat démocratique de la justice (SDJ). La dernière décision en date qu'il a prise dans ce cadre n'est autre que la suspension de Marouane El Moustain, membre du bureau national du SDJ (affilié à la FDT), de ses fonctions en attendant de le déférer au conseil disciplinaire "sans justification acceptable et légale", indique un communiqué rendu public par ledit syndicat suite à la tenue récemment d'une réunion de son bureau national.

- Le Maroc vient de perdre l'un de ses grands serviteurs. Après une vie pleine, Mohamed Larbi Messari, a rendu l'âme samedi à Rabat à l'âge de 79 ans. Homme de plume polyglotte, feu Larbi Messari fut pendant plus d'un demi-siècle un des penseurs et écrivains marocains les plus prolifiques et les plus sollicités, consacrant jusqu'au bout son existence au journalisme et à la recherche, tout en assumant, avec beaucoup de succès, des responsabilités politiques, syndicales, gouvernementales et diplomatiques.

* L'Economiste.:

- Vision stratégique pour le sauvetage de l'école. Cette vision sera déclinée dans une loi-cadre qui devra constituer un contrat national engageant l'ensemble des intervenants dans la mise en œuvre et le suivi régulier de son parcours et de ses réalisations. Elle permettra aussi au gouvernement de se l'approprier et de la traduire en politiques publiques. Au niveau du calendrier, le conseil supérieur de l'enseignement a opté pour une période de 15 ans. D'ailleurs, Omar Azziman considère dans un entretien au journal que "cette période est suffisante pour obtenir des résultats significatifs, faire des évaluations fiables et améliorer durablement la qualité de l'école".

- Tourisme: Grosse cure pour la formation. L'Etat veut relever l'employabilité des ressources humaines du secteur, et atteindre les objectifs de la Vision 2020 en termes de capital humain. Jeudi 23 juillet, des premiers pas ont été franchis dans l'exécution du contrat-programme RH hôtellerie et tourisme 2014-2020, signé entre acteurs institutionnels et opérateurs privés en marge des dernières assises du secteur. Deux décisions opérationnelles ont été annoncées: la création d'un parcours collégial en restauration, d'un baccalauréat professionnel et l'instauration d'un label d'excellence. .

*L'Opinion.:

- La Direction générale des impôts (DGI) vient de réagir contre les pratiques irrégulières dans certains de ses bureaux d'enregistrement et de timbre, en publiant une note circulaire portant uniformisation de l'accomplissement de ces formalités. Ces pratiques revêtent parfois un caractère fantaisiste et nuisent aux relations entre cette administration et les particuliers et professionnels, d'autant plus que celle-ci veille avec une attention particulière à leur amélioration. Les formalités au niveau desquels la DGI remet de l'ordre portent sur les bordereaux récapitulatifs des actes notariés, le nombre des actes à déposer, les droits de timbre exigés, le logement social, l'attestation justifiant le paiement des impôts et taxes grevant l'immeuble, la délivrance de la mainlevée d'hypothèque et l'exonération des opérations de crédits avec caution.

- Le secrétaire général du Parti de l'Istiqlal Hamid Chabat a indiqué samedi que les premières données relatives aux échéances électorales prochaines ne sont pas de bon augure étant donné que les orientations du gouvernement Benkirane consacrent la logique de la falsification et de la non transparence, et ce, sur les plans des lois et du découpage électoral. A ce propos, il a rappelé les dysfonctionnements qui ont entaché les élections des commissions mixtes relatives aux salariés et aux fonctionnaires.

*Al Bayane.:

- La Chambre des représentants a clôturé vendredi la deuxième session de la quatrième année législative de la neuvième législature. Dans une allocution à l'occasion, le président de la Chambre des représentants, Rachid Talbi Alami a souligné que la clôture de cette session intervient dans un contexte particulier lié essentiellement aux préparatifs du Maroc pour un nouvel exercice démocratique qui débutera par une série d'échéances électorales et sera couronné par l'élection des membres de la Chambre des Conseillers. Talbi Alami s'est, par ailleurs, arrêté sur les réalisations accomplies en matière de consécration de la situation des femmes et de renforcement de leur rôle dans les différents domaines, en droite ligne des hautes orientations de SM le Roi Mohammed VI lors de l'ouverture de la session d'octobre de l'an dernier ainsi que de la haute sollicitude dont le Souverain entoure la femme marocaine.

- Deux femmes extrémistes appartenant à la cellule terroriste démantelée récemment, et dont les membres avaient prêté allégeance au soi-disant "Etat islamique", ont été arrêtées jeudi à Tanger, indique vendredi un communiqué du ministère de l'Intérieur. Ces deux femmes avaient séjourné dans les campements d'Al Qaïda en territoires Afghan et Pakistanais, et dont l'implication dans des projets terroristes dans le Royaume de ladite cellule a été clairement établie. 

*Assabah.:

- Le secrétaire général du Parti de l'Istiqlal Hamid Chabat est entré, en compagnie d'un certain nombre d'Istiqlaliens et des membres du Conseil national du Mouvement populaire, dans le siège du bureau local du parti de Laenser à Fès afin d'enlever l'enseigne accrochée sur la façade du siège et qui portait le symbole du parti de l'Epi et le nom du Mouvement populaire. Il a vidé le local de tous les documents et les slogans du MP après l'adhésion à son parti de Hassan Belkdid, membre du conseil national du MP, à qui appartient ce local.

- Un dispositif de mise à niveau de la formation professionnelle en hôtellerie et tourisme a été présenté, jeudi à Rabat, concernant le lancement du "Label Excellence" et du Baccalauréat professionnel en tourisme et hôtellerie à partir de septembre 2015. Présenté lors d'une réunion co-présidée par le ministre du Tourisme, Lahcen Haddad, le Directeur Général de l'OFPPT, Larbi Bencheikh et le Vice-Président Délégué de la Confédération Nationale du Tourisme (CNT), Fouzi Zemrani, le "Label Excellence" sera octroyé aux Etablissements de Formation Hôteliers et Touristiques (privés et publics) répondant aux critères de performance et de qualité prédéfinis dans le référentiel d'excellence.

*Assahra Al Maghribia.:

- Bank Al Maghrib a indiqué dans son rapport annuel sur la stabilité financière de 2014 que les tests de résistance qui ont été effectués pour évaluer les capacités des banques marocaines de résister aux chocs macroéconomiques ont confirmé la solidité du système bancaire et montré que le volume des dettes non encore remboursées se maintient à des niveaux maitrisés.

*Al Haraka.:

- Le ministère de la Jeunesse et des sports accorde une importance capitale au programme national "Vacances pour tous" en raison de sa dimension sociale et éducative, a affirmé, vendredi à Rabat, le ministre de la Jeunesse et des sports, Mohand Laenser. "La stratégie du ministère dans le domaine des colonies de vacances vise à améliorer les conditions dans lesquelles les enfants et les jeunes profitent de ce programme national, notamment au niveau d'hébergement et de transport", a souligné le ministre lors d'une rencontre avec la presse au sujet du programme national des colonies de vacances.

* Attajdid.:

- Le secrétaire général du PJD, Abdelilah Benkirane a indiqué que les candidatures du parti sont susceptibles de couvrir environ 80 pc et que l'obtention de la première position est possible. Lors de son intervention devant la session extraordinaire du conseil national du parti de la lampe, tenue samedi à Salé, Benkirane a affirmé que le défi ambitieux "n'est pas de remporter les élections par le parti, mais la victoire du pays dans ces échéances". 

* Al Massae.:

- Des politiques et intellectuels débattent des développements de la situation arabe et internationale à Assilah. La bibliothèque Prince Bandar Ben Soltane a abrité, vendredi, un colloque sous le thème "le passé en avant: vers une nouvelle guerre froide", à l'occasion de l'ouverture de la 37ème édition du Moussem culturel international d'Assilah, en présence d'une kyrielle de personnalités du monde de la diplomatie, de la politique, de la culture, des arts et des médias.

* Al Ittihad Al Ichtiraki.:

- Le ralentissement du lancement de nouveaux projets immobiliers sous l'ère Benkirane accentue le déficit en matière d'habitat. Les nouveaux appartements construits au cours du premier semestre 2015 n'ont pas dépassé 83.000 unités, enregistrant une baisse de l'ordre de 15 pc par rapport à la même période de l'année précédente. Cette situation s'explique par le recul de la qualité du produit immobilier et la hausse des prix par rapport aux avantages octroyés aux promoteurs immobiliers par le gouvernement en vue d'encourager le logement social.

* Al Ahdath Al Maghribia.:

- Le président de la Chambre des représentants, Rachid Talbi Alami a indiqué que la clôture de cette session intervient dans un contexte national spécifique relatif aux prochaines échéances électorales, notant que l'adoption par la Chambre du protocole facultatif à la Convention sur l'élimination de toutes les formes de discrimination à l'égard des femmes a constitué un moment fort qui affirme l'adhésion du Maroc au système international des droits de l'Homme. Le président de la Chambre des conseillers, Mohamed Cheikh Biadillah a, pour sa part, souligné que "le bilan qualitatif de cette dernière session constitue une étape importante dans le processus législatif et de contrôle".

*Bayane Al Yaoum.:


- Des groupes et des groupements de la majorité ont exprimé leur profond regret de certaines dérives survenues au cours de la session parlementaire sur fond du retrait de l'opposition de la commission de l'intérieur et de la commission de la Justice, de la législation et des droits de l'Homme. Pour consacrer une pratique législative sérieuse et ne pas l'entraver sous quelques raisons ou considérations que ce soit, ces députés ont réaffirmé leur position de principe qui consiste à opter pour une coopération fructueuse et positive avec les groupes de l'opposition dans le cadre d'un dialogue constructif et du respect mutuel, en conformité avec les dispositions de la Constitution et le règlement intérieur de la Chambre des représentants.

*Al Alam.:

- Le résultat net part de l'opérateur des télécommunications, Groupe Maroc Telecom, a accusé une baisse de 8 pc au premier semestre 2015, comparativement à la même période de l'année précédente, a indiqué, vendredi à Rabat, le président du Directoire du Groupe, Abdeslam Ahizoune. Ahizoune s'est dit "content" de ce résultat en l'expliquant par les frais liés à l'acquisition de nouvelles filiales. Ces propos ont été tenus lors d'une conférence de presse consacrée à la présentation des résultats consolidés du groupe, au titre du 1er semestre de l'exercice 2015.

* Rissalate Al Oumma.:

- Les disparités économiques et des services s'accentuent entre les régions du Royaume. Les prix des produits de première nécessité en hausse. Dans un rapport élaboré par une commission thématique sur "la gouvernance territoriale et les exigences du développement régional", la Chambre des conseillers a révélé un ensemble de dysfonctionnements et de lacunes dans plusieurs domaines, notamment en matière de développement économique, humain et d'accès aux services fournis par l'Etat.

* Akhbar Al Yaoum.:

- Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) appelle à mettre en place un soutien direct aux personnes ne bénéficiant pas de retraites. Un rapport de la commission permanente des affaires sociales et de la solidarité du CESE a formulé des recommandations concernant les subventions aux profits des personnes âgées à travers la mise en place d'une caisse de retraites de vieillesse, ainsi que le développement des méthodes de ciblage permettant d'identifier les personnes âgées qui ont besoin d'aide.

Libé
Lundi 27 Juillet 2015

Lu 423 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs