Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Revue de presse quotidienne du mardi


Voici les principaux titres développés par les quotidiens publiés mardi 11 août 2015



*Le Matin.:

- Le dernier rapport du Fonds international de développement agricole de l'ONU au titre de l'année 2014 vient de classer le Maroc à la troisième position en termes de transferts d'argent de ses ressortissants à l'étranger en 2014. Il est précédé par le Nigeria et l'Egypte. Et ce sont les Marocains de France qui ont occupé la première place en transférant environ 2 milliards de dollars vers le Maroc, suivis des Marocains d'Espagne avec 1,7 milliard de dollars et ceux d'Italie avec 959 millions de dollars. 

- L'année 2014 aura été une année d'amélioration des trésoreries bancaires. Selon l'analyse de Bank Al-Maghrib (BAM) consignée dans son rapport sur la stabilité financière, l'exercice a donc connu un inversement de la tendance baissière observée depuis pratiquement 2007. "La Banque centrale a poursuivi ainsi sa politique monétaire accommodante, injectant la liquidité nécessaire pour maintenir l'équilibre du marché monétaire interbancaire, tout en diminuant l'encours quotidien moyen de ses interventions à 55 milliards en 2014 au lieu de 70 milliards de DH en 2013", indiquent les services d'Abdellatif Jouahri. Sur les marchés monétaire et obligataire, l'exercice aura été marqué, selon BAM, par une décrue des taux. Dès le début de l'année, les conditions d'endettement du Trésor ont enregistré des baisses sur l'ensemble des maturités.

*Libération.:

- Ce qui se passe actuellement sur les réseaux sociaux ressemble à une campagne électorale anticipée. Profitant de l'anonymat qu'offre internet, des affidés du PJD avancent à visages masqués et sous d'incongrus pseudonymes pour squatter la Toile et distiller un poison dont les Marocains ont testé les méfaits depuis l'investiture du gouvernement Benkirane. Faisant le panégyrique de soi-disant réalisations de l'Exécutif, ils n'osent néanmoins pas les assumer, mais ils se trahissent et trahissent l'identité de leurs commanditaires. Si au nom de la liberté de communication, les candidats à l'élection ou les partis politiques peuvent librement créer des sites Internet ou investir les réseaux sociaux pour diffuser leurs messages, ils n'en demeurent pas moins que leurs campagnes électorales doivent être initiées conformément au calendrier fixé par la loi.

- Le Maroc constitue un modèle à suivre dans la région, à la faveur de la dernière génération de réformes d'envergure lancées par le Royaume et l'engagement responsable des citoyens et des institutions dans le processus de développement socio-économique, ont affirmé, samedi, les participants à un colloque tenu en clôture du 37è Moussem culturel international d'Assilah. Intervenant lors de cette rencontre, le secrétaire général du comité exécutif de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP), Yasser Abed Rabbao, a souligné par ailleurs que le Maroc est ''l'espace idoine pour engager un dialogue ouvert et responsable'' autour de la question de "l'existence arabe", vu son expérience en matière de transition vers la démocratie et la pluralité, et sa nouvelle Constitution, considérée actuellement comme un modèle dans le monde arabe.

*L'Opinion.:


- Hamid Chabat, secrétaire général du Parti de l'Istiqlal, a indiqué que le gouvernement Benkirane est celui des scandales par excellence puisqu'il ne se passe pas un jour sans qu'une affaire n'éclate. Chabat a reproché à ce gouvernement d'opter pour les solutions de facilité, en procédant à des augmentations des prix en série, en minant le pouvoir d'achat des citoyens, en décrétant de nouveaux impôts et taxes et en se soumettant aveuglément aux injonctions du Fonds monétaire international et de la Banque mondiale.

- Les résultats définitifs afférents à la campagne céréalière 2014-2015 font état d'une production finale dépassant de 5% les prévisions annoncées au mois d'avril dernier. Un communiqué du département de l'Agriculture évoque une production de 115 millions de quintaux et un niveau de rendement en nette amélioration, soit 21,4qx/ha. La production de céréales au titre de cette campagne est répartie entre 56 millions de quintaux (49%) de blé tendre, 24 millions de quintaux (21%) de blé dur et 35 millions de quintaux (30%) d'orge.

*Al Bayane.:

- Le processus électoral devant aboutir au renouvellement de la Chambre des conseillers est en marche. Juste après le verdict des urnes à propos des élections des membres des Chambres professionnelles, l'autre étape a démarré hier avec le dépôt des candidatures pour les élections communales et régionales du 4 septembre. Les différentes préfectures du Royaume ont commencé lundi à recevoir les dossiers de candidatures des candidats qui désirent être les premiers pour que leur case sur le bulletin de vote soit visible en premier lieu. Cette opération se poursuivra jusqu'au 21 août, alors que la campagne électorale démarrera le 22 courant pour s'achever le 3 septembre à minuit.

- L'importation des reproducteurs de volailles est soumise aujourd'hui à des contrôles rigoureux aux postes frontières depuis l'annonce de l'apparition de la grippe aviaire dans des élevages avicoles en Allemagne et en Grande-Bretagne. Pour le moment, le Maroc reste encore à l'abri du virus. L'importation de volaille se fait uniquement d'Espagne et de France, pays non touchés par l'épidémie. Le Maroc importe 2,5 à 3 millions de reproducteurs (géniques) par an de ces deux pays pour une production nationale annuelle qui tourne autour de 400 millions poussins produits localement.

*Aujourd'hui le Maroc.:


- Les quatre partis de la majorité gouvernementale comptent sur les 14 ministres en lice pour tirer vers le haut leurs listes régionales et communales. Le PJD présentera 5 ministres, à savoir Aziz Rabbah, Lahcen Daoudi, Driss El Azami El Idrissi, Abdelaziz Omari et Bassima Hakkaoui. Le Mouvement populaire engagera trois ministres: Driss Maroune, Khalid Barjaoui et Mohand Laenser. Le RNI présentera trois: Mohamed Abbou, Fatima Marouane et Mbarka Bouaida. Enfin, le PPS comptera sur deux ministres: Abdeslam Seddiki et El Houssaine Louardi.

- L'indice de confiance des ménages maintient à fin juin sa tendance haussière, grimpant ainsi de 2,1 points par rapport au deuxième trimestre de l'année précédente. Les ménages sujets de l'enquête menée par le Haut-Commissariat au plan (HCP) ont attesté d'une amélioration de leur niveau de vie. L'opinion relative à l'évolution passée a atteint au deuxième trimestre son plus haut niveau depuis près de sept ans. Les perceptions restent également positives quant à l'évolution future du niveau de vie des ménages, selon le HCP.

*L'Economiste.:

- Dénouement prochain dans le projet de station de dessalement de Chtouka Ait Baha dans le Souss. Le futur adjudicataire pour la réalisation de ce site sera connu en septembre et déjà 10 sociétés ont été présélectionnées. Ce projet à 2,5 milliards de dirhams s'effectuera dans le cadre d'un partenariat public-privé pour la sauvegarde de l'irrigation dans la région. Un financement garanti par le Fond arabe de développement économique et social, avec comme conseiller principal la Société financière internationale.

- La carte bancaire est de plus en plus utilisée par les Marocains. Ils ont effectué sept milliards de DH de transactions au premier semestre. Cet instrument enregistre chaque année des progressions vertigineuses mais reste loin derrière le cash. La carte bancaire sert à 89,9% à effectuer des retraits d'argent. A fin juin 2015, le montant global de la monnaie en circulation a atteint 193,6 milliards de DH.

*Attajdid.:


- La ministre de la Solidarité, de la femme, de la famille et du développement social, Bassima Hakkaoui, a indiqué qu'il y a un climat positif au profit de la femme marocaine, soulignant que la situation de la femme au Maroc, pays stable, serait plus confortable en comparaison avec plusieurs autres pays arabes et musulmans.

*Al Ahdath Al Maghribia.:

- PLF 2016: des signes d'austérité. Dans sa lettre d'orientation adressée aux départements gouvernementaux pour l'élaboration du projet de loi de finances 2016, le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane a incité les différentes administrations à "rationaliser" les dépenses, les exhortant à soumettre les investissements à la performance et à maîtriser la masse salariale. L'application de ces mesures est de nature à abaisser le déficit budgétaire à 3,5% à fin 2016, selon cette note.

*Al Massae.:

- L'ODT a affirmé dans un communiqué que la politique suivie par le gouvernement en matière de protection des droits des Marocains résidant à l'étranger est conjoncturelle, s'intéresse à la période du transit et du retour et se limite au volume et aux chiffres de leurs transferts financiers au profit de l'économie nationale.

*Rissalat Al Oumma.:

- Suite aux résultats des travaux du Conseil supérieur de la magistrature au titre de la session de mars, le Club des magistrats du Maroc a décidé de recevoir, à partir de lundi, les recours des magistrats qui ne sont pas satisfaits notamment des avancements, des mutations, des responsabilités et des décisions prises sur les demandes du relèvement de l'âge de départ à la retraite.

*Al Alam.:

- Hamid Chabat, secrétaire général du Parti de l'Istiqlal, a indiqué lors d'un meeting à Khouribga, que le gouvernement et l'OCP doivent trouver des solutions à tous les problèmes auxquels font face les populations de la ville, dont le chômage, et accélérer le recrutement de tous les jeunes qui ont reçu des promesses auparavant. Chabat a affirmé que la bonne gestion des richesses du phosphate est susceptible de créer des milliers d'emplois, jugeant inadmissible l'existence d'un Maroc à deux vitesses, un Maroc développé et avancé et un autre arriéré et à la traine, et de Marocains qui s'enrichissent de plus en plus, tandis que d'autres s'appauvrissent de jour en jour.

*Al Mounaataf.:


- Bien que le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane, qui est également secrétaire général du PJD, ait promis de créer toutes les conditions pour garantir des élections transparentes et intègres, les militants du parti de la lampe ont contesté les résultats des élections des Chambres professionnelles. Ils ont accusé les responsables dans la province de Sidi Kacem d'observer une impartialité négative et passive, en fermant les yeux sur des irrégularités. Ces militants ont affirmé avoir également déposé une plainte contre ce qu'ils ont qualifié d'"achat de voix" dans la ville de Laâyoune.

*Al Ittihad Al Ichtiraki.:

- Le ministère des Affaires étrangères et de la coopération met en place un nouveau code de conduite à l'égard des Marocains du monde. La nouvelle note que le ministère a adressée aux consuls sur le traitement à réserver aux Marocains établis à l'étranger ordonne de les servir en toute sincérité, soulignant que le fonctionnaire consulaire doit respecter la dignité des MRE et répondre à leurs besoins.

*Assahra Al Maghribia.:

- Le secrétaire général du PAM, Mustapha Bakkoury, a affirmé lundi que sa formation politique abordera les échéances électorales avec une grande confiance. Lors d'une conférence de presse au QG électoral du parti inauguré ce lundi, Bakkoury a appelé à "oeuvrer à ce que ce scrutin se déroule dans les meilleures conditions", engageant les responsables à tous les niveaux à "prendre la mesure de l'importance stratégique de ces élections et à adopter une conduite susceptible d'assurer leur réussite". Bakkoury a fait état de la candidature de l'ensemble des membres du bureau politique du PAM à l'exception de sa porte-parole, Souhaila Erriki.

*Assabah.:

- Le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane a exprimé son mécontentement au président du RNI Salaheddine Mezouar au sujet des coalitions accomplies par les candidats RNI avec le PAM dans certaines régions, dont Casablanca, selon des sources du journal. Benkirane a appelé Mezouar à exhorter les militants de son parti à s'allier et coordonner plutôt avec les composantes de la majorité, notamment avec le PJD, lors des échéances du 4 septembre.

*Bayane Al Yaoum.

- Les marins de plusieurs ports du Maroc envisagent d'observer une grève générale au cas où le secrétariat général du ministère de l'Agriculture et de la pêche maritime ne présenterait pas un rapport qui ferait la lumière sur les dépenses du programme Ibhar et révélerait les parties qui ont bénéficié du budget européen qui leur était affecté.

*Akhbar Al Yaoum.:

- Au deuxième trimestre de 2015, 86,1% des ménages estiment que les prix des produits alimentaires ont augmenté durant les 12 derniers mois, alors que 83,7% des ménages estiment ne pas pouvoir épargner. Quant à l'évolution du chômage, le pessimisme persiste: 74,9% des ménages s'attendent à une hausse du nombre de chômeurs pour les 12 mois à venir contre 7,8% qui pensent le contraire, indique le Haut-Commissariat au plan.
 

Libé
Mardi 11 Août 2015

Lu 587 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs