Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Revue de presse quotidienne du lundi 02 novembre 2015


Voici les principaux titres développés par les quotidiens publiés lundi 02 novembre 2015



 

*Le Matin.:

- L'Amicale Hassania des magistrats a réuni, dans le cadre d'un colloque international, un millier de magistrats et d'experts autour du thème de l'indépendance du pouvoir judiciaire. L'Appel de Casablanca, lancé à l'issue de cette rencontre, critique les dispositions des projets de lois organiques relatifs au Statut des magistrats et au Conseil supérieur du pouvoir judiciaire. Dans ce document, les magistrats ont souligné que les deux textes "comportent encore de nombreuses dispositions allant à l'encontre d'une véritable indépendance du pouvoir judiciaire". Ils soutiennent également que les deux projets de loi ne présentent pas les garanties sociales, matérielles et professionnelles auxquelles aspirent les juges dans leur activité. Au niveau des mesures disciplinaires, ils dénoncent notamment le manque de précision dans la description des fautes graves par le texte. 

- Un nouveau plan national pour la réutilisation des eaux usées épurées est en train d'être ficelé par le ministère délégué chargé de l'Eau. Ce programme, qui sera dévoilé en décembre prochain, vise à porter le volume des eaux réutilisées à 325 millions de m3 en 2030. Un premier pas a été déjà franchi dans ce processus par la signature d'une convention visant la réutilisation des eaux usées pour l'arrosage du Golf royal de Dar Essalam. Actuellement, 8 pc seulement des eaux usées au Maroc sont réutilisées.

*L'Opinion.:

- Le ministre de l'Education nationale et de la formation professionnelle, Rachid Benmokhtar, a présidé vendredi la signature du contrat "Projet d'établissement" entre un nombre d'établissements d'enseignement et de délégations provinciales relevant du ministère, et ce, à la fin des travaux de la session de clôture du Comité national de coordination du Projet d'appui à la gestion des établissements scolaires du Maroc (PAGESM). Le contrat-programme a été signé entre la délégation régionale de Boulmane et l'école Al-Qods, la délégation de Sidi Bennour à El Jadida et le collège Avicenne, la délégation Moulay Rachid à Casablanca et le collège Colonel Allam, la délégation de Rabat et le lycée Omar Al Khayyam, et la délégation de Settat et une école de la région. En vertu de ce contrat-programme, les délégations provinciales s'engagent à prodiguer financement et soutien et assurer le suivi de toutes les étapes de planification et d'application, tandis que les établissements d'enseignement s'engagent à mobiliser tous les moyens nécessaires à la mise en œuvre de ce projet.



- La part des exportations marocaines, devant leur performance à leur compétitivité qualité, a atteint 41,5 pc en 2014, selon la Direction des études et des prévisions financières (DEPF) relevant du ministère de l'Economie et des finances. Les gains en compétitivité qualité peuvent être expliqués par la mise en place d'une série de plans sectoriels qui s'inscrivent dans une double logique de modernisation de secteurs traditionnels à l'instar de l'agriculture, de la pêche et des mines, et de développement de secteurs innovants tels que les énergies renouvelables, la logistique, l'industrie automobile et l'aéronautique, explique la DEPF.

*Aujourd'hui le Maroc.:


- L'Office national de l'électricité et de l'eau potable (ONEE) a reçu, vendredi, les offres techniques et industrielles ainsi que les offres commerciales relatives au développement, à la conception, au financement, à la construction et à l'exploitation et la maintenance du Projet Eolien Intégré 850 MW, indique un communiqué de l'ONEE. L'office a également annoncé avoir procédé par la même occasion à l'ouverture, en séance publique, des offres techniques et industrielles susmentionnées déposées par l'ensemble des 5 groupements qualifiés. Le Projet Eolien Intégré 850 MW se compose de cinq parcs éoliens, à savoir Midelt 150 MW, Tiskrad (Tarfaya) 300 MW, Tanger II 100 MW, Jbel Lahdid (Essaouira) 200 MW et Boujdour 100 MW. Ils seront mis en service au cours de la période 2017-2020.

- Les crédits bancaires ont atteint fin septembre dernier un encours de 764,526 milliards de dirhams en comparaison avec septembre 2014, soit un bond de 7,362 milliards de dirhams, favorisés par une timide reprise des crédits à l'équipement et des crédits à la consommation, mais surtout celle des crédits immobiliers. Selon Bank Al-Maghrib, les crédits bancaires à fin septembre 2015 seraient en hausse de 1 pc par rapport à la même période de l'année dernière.

*Libération.:

- L'indice des prix à la production du secteur des "Industries manufacturières" a enregistré une baisse de 1,4 pc au cours du mois de septembre 2015 par rapport au mois précèdent, selon le Haut-commissariat au plan (HCP). Cette baisse résulte notamment de la baisse des prix de la "Cokéfaction et raffinage" de 13,8 pc, de l'"Industrie chimique" de 1,5 pc, des "Industries alimentaires" de 0,3 pc et de la "Métallurgie" de 0,5 pc, explique le HCP qui vient de publier sa note d'information relative à l'indice des prix à la production industrielle, énergétique et minière du mois de septembre 2015.

- Une visite de terrain à la ville nouvelle de Lakhyayta a été effectuée, récemment, pour s'informer sur son état d'avancement. La ville de Lakhyayta s'inscrit dans le cadre du programme des villes nouvelles, qui vise la création d'une offre variée en logements selon les différentes couches sociales, l'organisation et l'anticipation du développement urbain prévisionnel et la création d'un cadre de vie répondant aux principes du développement durable, a rappelé le ministre de l'Habitat et de la politique de la ville, Nabil Benabdellah.

*Al Bayane.:


- Le comité central du Parti du progrès et du socialisme (PPS), réuni samedi dernier à Rabat, estime qu'"il est temps pour le Maroc de procéder de manière unilatérale à la mise en œuvre du contenu de l'autonomie dans le cadre de la souveraineté marocaine". Concernant le service sanitaire national, le PPS appelle toutes les parties à prendre en considération l'intérêt national et à veiller à la marche normale des établissements d'enseignement supérieur et des autres établissements sanitaires nationaux, tout en donnant la priorité à l'esprit de dialogue et de concertation.

- Le Maroc a commencé très tôt à se préparer aux changements climatiques à travers notamment la politique des barrages qui a commencé depuis les années 1980, la conversion de l'eau vers un système de goutte à goutte et la création de variétés adaptées à la sécheresse, a indiqué Rachid Moussadek, responsable à l'Institut national de la recherche agronomique (INRA), en marge du 6ème Salon international des dattes.

*L'Economiste.:

- Du nouveau dans la réglementation des jouets, gadgets et équipements de sport. En effet, un arrêté du ministère de l'Industrie et du commerce vient verrouiller la sécurité des jouets. "Il s'agit là de la révision d'une révision, basée sur les normes européennes", explique Abderrahim Taibi, directeur de l'Institut marocain de normalisation. Ceci dit, il était temps de revoir les normes sur la qualité des jouets, compte tenu des accidents survenus ces dernières années.


*Assabah.:

- Le président du Conseil économique, social et environnemental (CESE), Nizar Baraka, a affirmé que le Royaume est engagé d'une manière sérieuse et vigoureuse dans les questions associées au changement climatique, comme en témoignent les résultats atteints dans le cadre du plan "Maroc Vert" et en matière d'énergies renouvelables et de réduction des subventions aux énergies les plus polluantes. Baraka a tenu ces propos dans une déclaration à la presse à l'issue de la présentation et l'examen du projet du rapport sur le changement climatique, dans le cadre de la 55ème session ordinaire du Conseil. 

- Les professionnels des laboratoires d'analyses médicales ont levé le voile sur les erreurs que commettent certains laboratoires concernant les résultats obtenus, soulignant qu'il s'agit d'un vrai problème pour les malades et leurs familles. Ces professionnels ont affirmé, lors d'une rencontre vendredi à Casablanca, que la recherche des profits au détriment de la qualité des services fournis est parmi les raisons qui entraînent ces erreurs, soulignant l'impératif d'une intervention du ministère de la Santé pour qu'il mette un terme au désordre qui règne dans le secteur.

*Al Mounaataf.:

- Les prix du gasoil et de l'essence super connaîtront une baisse à partir du 1er novembre, a annoncé samedi le ministère chargé des Affaires générales et de la gouvernance. Ainsi, le prix du gasoil baissera de 28 centimes le litre pour s'établir à 7,79 dirhams/litre, alors que celui de l'essence super connaîtra une baisse de 22 centimes pour atteindre 9,19 dirhams/litre, a indiqué le ministère dans un communiqué sur l'homologation des prix plafonds des carburants pour la période allant du 1er au 15 novembre 2015. 

- Dès janvier 2016, la cotisation à l'Assurance maladie obligatoire (AMO) gérée par la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) augmentera. Cette hausse de plus 0,52 point, passant de 4 à 4,25 pc, sera supportée à part égale par l'employeur et le salarié. La mesure fait suite à l'extension de l'AMO aux soins dentaires.

*Al Ahdath Al Maghribia.:


- SM le Roi Mohammed VI a souligné l'importance de tirer les enseignements de l'affaire Ben Barka et s'en servir dans l'intérêt de la Nation dans une optique constructive et non destructive. ''Les pays se construisent sur le socle de leur histoire, avec son actif et son passif. Et un peuple sans histoire est un peuple sans identité, qui n'a pas d'avenir. Aussi, il faut tirer les enseignements de l'affaire Ben Barka et s'en servir dans l'intérêt de la Nation, pour nous aider à construire et non à détruire'', a affirmé le Souverain dans un message à l'occasion de la commémoration, vendredi à Rabat, du cinquantenaire de la disparition de Mehdi Ben Barka, dont lecture a été donnée par Abderrahmane Youssoufi. Tout en rappelant que Ben Barka était ''un homme de paix'' et qu'il était ''proche de la Famille Royale'', le Souverain a souligné qu'il ne faut pas perdre de vue que l'affaire Ben Barka a été instrumentalisée par les ennemis du Maroc pour nuire à l'image de notre pays.

- Le conseil de gouvernement a adopté un projet de loi portant sur l'interdiction de la fabrication, l'importation, l'exportation, la commercialisation et l'utilisation des sacs en plastique. Le projet de loi N 77-15, présenté par le ministre de l'Industrie, du Commerce, de l'Investissement et de l'Economie numérique, interdit la production des sacs en plastique, en vue de leur commercialisation dans le marché intérieur, et qui sont offerts gracieusement ou contre paiement aux consommateurs dans les points de vente de marchandises et de produits ou pour les besoins d'emballage, a indiqué le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, lors d'un point de presse à l'issue de la réunion du Conseil de gouvernement.

*Al Massae.:

- Une source informée a indiqué au journal qu'une mobilisation sans précédent a été décrétée parmi les cadres de l'Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) après que des cas de fièvre aphteuse bovine ont été enregistrés à Douar Lmouarid dans la commune rurale Bouhmame, relevant de la province de Sidi Bennour. La même source a fait savoir que l'ONSSA a écrit à l'Organisation mondiale de la santé animale pour l'informer de la situation.

- Le maire de Tanger, Mohamed Bachir Abdellaoui, a souligné vendredi, lors d'une conférence de presse au siège de la commune urbaine, l'impossibilité de résilier le contrat avec la société Amendis à cause d'une close contraignante dans cet engagement qui stipule le versement de l'équivalent de 3 à 4 années du budget de la commune, estimant que le choix judicieux consiste à réviser les factures qui ont poussé les citoyens à protester.

*Al Alam.:


- Le secrétaire général du parti de l'Istiqlal, Hamid Chabat, a indiqué devant les parlementaires de son parti que la discussion du projet de loi de finances pour 2016 vise à l'optimiser de manière à améliorer les indicateurs économiques. Il a d'autre part souligné que l'unité du parti et la clarté de sa vision lui permettront de remporter l'enjeu des échéances électorales prochaines.

*Bayane Al Yaoum.:

- Le comité central du PPS fait part de son soutien sans faille au ministre de la Santé et membre du Bureau politique du parti El Houssaine Louardi. Ce dernier note que le service sanitaire est un droit des Marocains résidant dans les zones reculées, pour qu'ils aient accès aux soins et aux prestations médicales de base.

- Abdelfattah El Fatihi, spécialiste des affaires sahraouies et africaines, a souligné que la régionalisation avancée dans les provinces du Sud vient d'abord pour régler la problématique du développement, une orientation qui, selon lui, vise à rendre ces provinces modèles sur tous les plans. El Fatihi s'exprimait lors d'un colloque sur la régionalisation avancée organisé à l'occasion de la célébration du 40ème anniversaire de la Marche Verte.

*Al Haraka.:

- Le ministre du Tourisme, Lachen Haddad, a indiqué vendredi que l'intégration et la responsabilité commune revêtent une importance particulière du fait qu'elles sont gages de développement et de prospérité. Haddad a relevé que le coût de l'absence d'intégration économique en Afrique du Nord est estimé à 2 pc du PIB, ce qui influe sur le secteur de l'emploi et la création de la valeur ajoutée. Le ministre s'exprimait à la première plénière de la 4-ème édition du "Dialogues Atlantique", un événement d'envergure organisé sous le haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, à l'initiative de OCP policy center et German Marshall fund of United States.

*Assahra Al Maghribia.:

- Tableau sombre sur l'état de la recherche scientifique et l'innovation au Maroc: Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) fait état de l'existence d'écueils institutionnels et humains, et recommande de faire preuve d'une volonté politique claire. Dans son rapport annuel au titre de 2014, le CESE a souligné la nécessité de poursuivre les efforts pour améliorer le niveau du développement humain, notamment dans le volet relatif au développement de la recherche scientifique et à l'innovation.

*Al Ittihad Al Ichtiraki.:


- Le PDG de l'Office chérifien des phosphates (OCP), Mustapha Terrab, a affirmé, samedi à Marrakech, que 60 pc des terres arables du continent africain sont susceptibles de créer une révolution verte et de garantir des solutions efficientes à la problématique de la sécurité alimentaire dans le monde, à condition de l'existence d'une volonté politique des responsables africains. Intervenant dans le cadre de la 4ème édition du "Dialogues Atlantique" organisée à l'initiative de OCP policy center et German Marshall fund of United States sous le thème "la prospérité dans l'avenir", Terrab a appelé à lancer cette révolution en Afrique et œuvrer à mettre en place les programmes adéquats pour exploiter ces terres à travers la promotion des investissements, le financement des agriculteurs et le transfert des expériences concluantes en la matière.

- Le Maroc a été choisi ce lundi meilleure destination de la semaine par le magazine britannique "C&IT" dédié aux voyages et aux activités touristiques. Ce magazine (Conference & Incentive Travel) explique son choix par la facilité de se rendre au Maroc qui offre tout ce que le touriste britannique le plus exigeant peut souhaiter: la diversité des paysages, une ambiance humaine unique, un riche patrimoine artistique et des sites historiques d'une valeur inestimable ainsi qu'une expérience inoubliable. Le Royaume offre aussi aux touristes des destinations de rêve comme Marrakech, la plus populaire auprès des touristes anglais, et Agadir dont les capacités hôtelières se sont renforcées, a souligné la publication, tout en citant les atouts touristiques des villes de Rabat et de Casablanca.

*Rissalate Al Oumma.:

- Un rapport du ministère délégué chargé de l'Eau a indiqué que les ressources hydrauliques sont estimées à environ 22 milliards m3, ce qui est équivaut à 700 m3 par personne en une année. Ces ressources, en particulier de surface, se caractérisent par des disparités entre les régions et se concentrent essentiellement dans les bassins nord-ouest, a précisé le document, notant que les bassins de Loukkous, Sebou et Oum Rbie représentent 70 pc des ressources hydrauliques nationales.

- Un nouveau concept de développement commercial en Afrique, "African Business Connect", a été créé par BMCE Bank et Maroc Export visant l'internationalisation des entreprises marocaines et le développement des exportations. Il s'agit concrètement d'une série de missions BtoB, de voyages d'affaires, de rencontres commerciales et de missions BtoC organisées régulièrement dans différents pays africains, a précisé un communiqué de BMCE Bank.

*Akhbar Al Yaoum.:


- Le ministère de la Santé a estimé que les opérations de sauvetage héliportées sont susceptibles de sauver les citoyens dans des situations de danger malgré leur coût élevé estimé à 5 millions de dirhams annuellement pour chaque hélicoptère, selon le chef de service des urgences et des secours au ministère, Afifi Ikram. Le responsable a précisé que le ministère loue les hélicoptères auprès d'une société spécialisée.

- Les étudiants en médecine tiennent, lundi, des assemblées générales exceptionnelles dans les 7 facultés de médecine et de médecine dentaire pour décider de la suite de leur boycott de la rentrée universitaire qui dure depuis 60 jours, marqué par des sit-in et des marches de protestation pour appeler le ministère de tutelle à répondre à leurs revendications, dont le retrait du projet de loi relatif au service sanitaire national.

*Attajdid.:

- Le ministre chargé des Marocains résidant à l'étranger et des affaires de la migration, Anis Birou, a indiqué que 2.836 Marocains ont été rapatriés de la Libye et du Yémen depuis le déclenchement de la crise dans ces deux pays. Lors de la présentation, jeudi, du budget sectoriel de son département devant la commission des affaires étrangères, de la défense nationale, des affaires islamiques et des MRE à la Chambre des représentants, Anis Birou a indiqué que l'opération "Marhaba 2015" a connu le transit, dans les deux sens, de plus de 4,7 millions de MRE, ajoutant que 2,474 millions d'entrées ont été enregistrées (+4,56 pc par rapport à l'année précédente) contre 2,249 millions de sorties (+9,05 pc).

- Le bureau de la Chambre des représentants a transféré à la commission des secteurs sociaux la nouvelle version du projet de loi du Conseil consultatif de la famille et de l'enfance, après l'avoir reçu du gouvernement et ce dans le cadre de la mise en œuvre des articles 196 et 171 de la Constitution. Ce projet vise à garantir la protection des familles et des enfants contre la violence et la vulnérabilité sociale à travers le renforcement du cadre juridique.
 

Libé
Lundi 2 Novembre 2015

Lu 1199 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs