Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Revue de presse quotidienne du jeudi 26 novembre 2015


Voici les principaux titres développés par les quotidiens publiés jeudi 26 novembre 2015




*Le Matin.:

- Le ministère de la Santé vient d'annoncer la mise à la disposition des citoyens atteints d'hépatite virale de type "C" d'un nouveau médicament d'une efficacité élevée et avec moins d'effets secondaires à partir du 10 décembre 2015. Ce nouveau médicament dont le prix devient très accessible le prix de vente étant fixé à 3.000 DH par boite contre un coût global du traitement estimé à 800.000 dirhams dans d'autres pays profitera à plus de 625.000 personnes atteintes de cette maladie au niveau national. Ce médicament générique, qui sera produit localement par un laboratoire marocain, permet un taux de guérison dépassant les 90%, selon le ministre de la Santé, El Houssaine Louardi, lors d'une conférence de presse organisée mercredi à Rabat pour annoncer sa commercialisation.

- Le ministre de l'Energie, des mines, de l'eau et de l'environnement, Abdelkader Amara, a affirmé mardi que son département avait pris toutes les mesures nécessaires, en coordination avec les intervenants dans le secteur des hydrocarbures, pour assurer l'approvisionnement du marché national en produits pétroliers raffinés. Le ministre a ajouté qu'en plus de ces mesures, plusieurs initiatives ont été prises au cours des dernières années dans l'objectif de renforcer les capacités d'accueil et de stockage au niveau des ports, ce qui a permis au Royaume de couvrir ses besoins malgré l'arrêt de production de la raffinerie la Samir, et ce, grâce aux capacités d'importation et de stockage des sociétés qui s'élèvent à 931.000 m3 pour le gasoil (52 jours de consommation), 152.000 m3 pour l'essence super (75 jours de consommation), 60.000 m3 pour le kérosène (27 jours de consommation) et 79.000 tonnes pour le fioul (19 jours de consommation).

*Aujourd'hui le Maroc.:

- Poulpe: la pêche reportée au 1er décembre. Le stock va très bien. Le ministère de l'Agriculture et de la pêche maritime annonce une amélioration de 50% de la biomasse du poulpe pour la saison d'automne en comparaison avec les données de la saison passée. "C'est la meilleure augmentation de stock enregistrée en 10 ans", relèvent les responsables du ministère.

- Le ministre de l'Intérieur, Mohamed Hassad, a déclaré devant les députés que les crimes de sang sont en recul de 4%, soit un crime par jour, les coups et blessures de 10% et les entrées par effraction dans les maisons de 18%. Le ministre a salué les efforts des forces publiques qui veillent, jour et nuit, à garantir la sécurité et la quiétude dans le Royaume, faisant savoir que la ville de Fès a connu des interventions de brigades spécialisées ayant abouti à l'arrestation et la traduction en justice de plus de 3.000 personnes en l'espace de 15 jours.

*L'Opinion.:


- Les transferts des Marocains résidant à l'étranger (MRE), destinés à l'investissement, ont atteint 52,5 milliards de dirhams (MMDH) à fin octobre 2015, contre 50,6 MMDH au cours de la même période l'année précédente, soit une hausse de 3,8 pc, a indiqué mardi le ministre chargé des MRE et des affaires de la migration, Anis Birou. Il a été procédé à la mise en place de plusieurs mécanismes visant l'encouragement des MRE à investir dans leur pays d'origine, notamment l'accompagnement des projets d'investissement, l'utilisation des nouvelles technologies pour informer les MRE concernés des procédures et des incitations disponibles, a souligné Birou devant les députés lors de la séance hebdomadaire des questions.

- Le ministre de l'Intérieur, Mohamed Hassad, a déclaré qu'il n'y aurait aucun nouveau découpage électoral avant les élections législatives prévues en 2016. Il a rappelé que l'actuel découpage a été opéré de manière transparente et avec l'approbation de tous.



*Libération.:

- El Houcine Louardi dit non à l'augmentation du salaire exigé par les médecins internes et résidents. D'après lui, cette mesure coûtera cher au budget de l'Etat. "Le chef du gouvernement ainsi que le ministre des Finances refusent eux aussi toute augmentation", a indiqué le ministre lors d'une conférence de presse organisée hier à Rabat. Chiffres à l'appui, il a affirmé que les 702 médecins internes qui touchent aujourd'hui un salaire de 3.500 DH vont coûter près de 2,4 millions de DH au ministère et ceux résidents qui touchent 8.400 DH près de 25,87 millions de DH.

- Le gouvernement fait fi de l'institution parlementaire comme en attestent les statistiques alarmantes publiées sur le portail de la Chambre des représentants: près de la moitié des questions écrites émanant des membres de cette Chambre, soit 9.540 questions, est restée sans réponse. Sur 23.782 questions écrites qui lui ont été adressées, le gouvernement n'a répondu qu'à 14.242. Pourtant, l'article 100 de la Constitution de 2011 exige du gouvernement de répondre dans un délai de vingt jours suivant la date à laquelle il a été saisi de la question.

*Al Bayane.:


- Le mémorandum d'entente pour l'ouverture du capital de la Bourse de Casablanca à de nouveaux actionnaires autres que les sociétés de bourse a été signé, hier mercredi au siège de la bourse à Casablanca. Cette ouverture du capital marque ainsi le lancement d'une réforme importante pour le développement de la place et l'amélioration de son efficacité opérationnelle. La réforme tant attendue pour permettre à la bourse de Casablanca d'enclencher une nouvelle étape de son développement et de renforcer son attractivité pour les investisseurs étrangers est aujourd'hui en marche.

- Le Maroc a réalisé un saut qualitatif dans le secteur des Technologies de l'Information et de la Communication (TIC), grâce à des politiques nationales de généralisation des desdites technologies, s'est félicité, mercredi à Skhirat, le Directeur de l'Economie numérique au sein du ministère de l'Industrie, du commerce, de l'investissement et de l'économie numérique, Badr Boubker. S'exprimant à l'ouverture du 7ème Salon International des Technologies de l'Information (MED-IT), initié sous le thème "4G, Cloud, Big data...Défi et perspectives de la mobilité", Badr Boubker, a fait savoir que le marché des TIC a connu une croissance notable devenant le premier contributeur fiscal avec un apport de 7 pc au PIB national, conformément aux données de l'Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT).

*L'Economiste.:

- Le prix des produits pétroliers sera libre dès mardi 1er décembre. L'Etat qui a accordé une période transitoire de 11 mois au secteur se retirera donc de la fixation des prix des hydrocarbures. La structure des prix réglementaires qui détermine les marges de distribution, le coût du transport ainsi que la rémunération du stockage disparaîtra à compter de cette date. Cette liberté est effective dans la loi depuis juin dernier, date à laquelle les hydrocarbures ont disparu de la liste des produits dont le prix est réglementé.

- L'intervention de la CGEM à la commission des finances de la Chambre des conseillers, très attendue, a été concrétisée avec une première prise de parole sur le projet de budget. En fait, le représentant de la CGEM, Mehdi Abdelkrim a souligné que "certaines stratégies sectorielles ont enregistré des ralentissements puisqu'elles étaient lancées sans s'entourer des conditions de réussite. Ces stratégies se caractérisent par des défaillances structurelles liées à l'absence de cohérence et d'un manque de convergence, limitant ainsi leur efficience".

*Akhbar Al Yaoum.:


- Le ministre de l'Energie, des mines, de l'eau et de l'environnement, Abdelkader Amara a souligné que la dernière forme du chantage de la Samir a consisté au refus du propriétaire de la société, Houssine Al Amoudi, d'augmenter le capital de la raffinerie et à adresser un courrier au chef du gouvernement, le 16 novembre, qui a indiqué qu'à la lumière "des dysfonctionnements dont la responsabilité incombe au gouvernement marocain", la société sera obligée de recourir à l'arbitrage du Centre international pour le règlement des différends relatifs aux investissements.

- Le président de la Cour des comptes, Driss Jettou a souligné que les bénéfices des sociétés de gestion déléguée dépassent 1.200 milliards de centimes, dont seulement 104 milliards bénéficient à l'Etat, précisant mercredi devant la commission du contrôle des finances publiques à la Chambre des représentants que la révision du contrat de la société Amendis devrait se faire il y'a 13 ans. Jettou a affirmé que l'Etat et les collectivités ne doivent pas faire fi du contrôle de la gestion déléguée après l'établissement du contrat.

*Rissalate Al Oumma.:

- L'influent magazine américain, National Interest, spécialisé dans les questions géostratégiques internationales et de défense, a mis en avant, dans sa dernière livraison, l'aide précieuse fournie par le Maroc à la France et au peuple français, au lendemain des attentats terroristes ayant pris pour cible la ville de Paris et fait quelque 130 morts et des centaines de blessés. "Comme cela a été reconnu par la voix la plus autorisée en France, les services de renseignements marocains ont fourni à leurs vis-à-vis dans l'Hexagone les informations qui ont mis les enquêteurs sur la piste du cerveau de ces attaques meurtrières", souligne la publication US dans une analyse signée Ahmed Charai, éditeur et membre du conseil d'administration de plusieurs think tanks américains.

- Le président de l'Association marocaine de protection et d'orientation du consommateur, Bouaza Kharati, a fait savoir que la libéralisation des prix des hydrocarbures impactera négativement le pouvoir d'achat des citoyens, empêchera l'Etat de bénéficier des recettes fiscales issues des transactions du secteur et ouvrira les vannes aux lobbies du monopole, ajoutant dans une déclaration au journal que la décision est opaque vue que le gouvernement n'a pas défini le montage de cette libéralisation.

*Al Massae.:


- L'attaque terroriste qui a frappé Tunis a poussé les autorités sécuritaires marocaines à augmenter le niveau de vigilance dans les rangs de tous les services et l'annulation des congés des responsables de sécurité pour faire face à d'éventuelles menaces après les attaques de Paris et de Tunis.

- Le ministre de l'Intérieur, Mohamed Hassad a innocenté les forces de l'ordre de l'accusation de la répression des manifestations pacifiques au Maroc, estimant, lors de la séance des questions orales tenue mardi à la Chambre des représentants, que les forces de sécurité interviennent avec "un très grand professionnalisme" lors des manifestations et mouvements de protestation pacifiques observés quotidiennement au Maroc. Le ministre a relevé que les cas des abus lors des interventions des forces de l'ordre au cours des manifestations sont "rares et exceptionnels" , sachant que près de 50 mouvements de protestation sont organisés quotidiennement.

*Al Ahdath Al Maghribia.:

- Le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi a indiqué, mardi à Rabat, que l'élaboration du projet du Code de la presse et de l'édition se fait dans le cadre d'une réforme globale et intégrée du code actuel, à travers une approche participative, une vision progressiste et un référentiel prônant l'ouverture. Intervenant mardi lors de la séance des questions orales à la Chambre des conseillers, le ministre a indiqué que l'adhésion à cette approche s'est faite depuis l'entame des travaux de la commission scientifique sur ce projet sous la présidence de feu Larbi Messari, faisant savoir que plusieurs amendements ont été introduits à ce projet par les professionnels, les établissements concernés, les organisations œuvrant dans les droits de l'Homme et le Syndicat national de la presse marocaine (SNPM).

*Al Ittihad Al Ichtiraki.:


- La composition du nouveau tour de table de la Bourse de Casablanca comprend les banques qui s'accaparent 39 pc du capital et 25 pc pour la CDG. Les sociétés de bourse demeurent actionnaires à hauteur de 20 pc, les compagnies d'assurance sont représentées au capital de la bourse à hauteur de 11 pc et Casablanca Finance City Authority à hauteur de 5 pc.

- La 13ème campagne nationale de lutte contre la violence à l'égard des femmes a été lancée mercredi à Rabat en célébration de la journée mondiale de lutte contre la violence à l'égard des femmes. La ministre de la Femme, de la famille, de la solidarité et du développement social avait déposé un projet de loi dont les dispositions prévoient des peines relatives au harcèlement passible jusqu'à 5 ans de prison, mais ce projet n'a pas plu au chef du gouvernement qui a appelé à la mise en place d'une commission pour revoir ce projet de loi.  

*Assabah.:

- Le ministre de l'Economie et des Finances, Mohamed Boussaid, a présidé, mercredi à Casablanca, la cérémonie de signature d'un mémorandum d'entente sur l'ouverture du capital de la Bourse Casablanca. Les futurs actionnaires sont les banques, les sociétés d'assurance, la Caisse de dépôt et de gestion (CDG) et Casablanca Finance City Authority. Boussaid a expliqué que cette opération ne se limite pas à la restructuration du capital, mais s'inscrit dans le cadre d'une nouvelle étape lors de laquelle les acteurs principaux du marché parviennent à accéder à la société de la bourse pour apporter un nouveau souffle.

- Le président de la Fédération marocaine des éditeurs de journaux, Noureddine Miftah, déclare dans un entretien que la réforme de la presse est un chantier effrayant. Selon lui, les régressions constatées dans le nouveau projet de loi relatif à la presse et à l'édition sont plus lourdes que ses avantages, notant que cette situation n'honore pas le Maroc, au regard des gains qu'il a acquis en matière de liberté de presse, notamment après l'adoption de la Constitution 2011.

*Al Alam.:


- La présidente de la CGEM, Meryem Bensalah Chaqroun, a appelé mardi les investisseurs étrangers et les diplomates accrédités dans le Royaume à se rendre dans les provinces du Sud pour s'informer des progrès réalisés dans cette région et s'arrêter sur leur situation réelle. Cette région recèle d'importantes ressources naturelles mais aussi un capital humain très important, a souligné la présidente de la CGEM, qui était l'invitée du 26e Carrefour diplomatique, organisé par la Fondation diplomatique en présence d'une cinquantaine d'ambassadeurs étrangers accrédités dans le Royaume et de représentants d'institutions internationales dont l'Union européenne et la Banque Mondiale.



- Les services de sécurité ont arrêté 3.000 personnes en l'espace de 15 jours dans la ville de Fès, a révélé le ministre de l'Intérieur Mohamed Hassad, mardi à la Chambre des représentants. Il a expliqué que les agents de la force publique interviennent d'un moment à l'autre dans des zones et des villes où ils pressentent le début d'un dérapage. Ainsi la ville de Fès a connu des interventions de brigades spécialisées pour arrêter des délinquants, a-t-il expliqué.

*Al Haraka.:

- Le Maroc condamne fermement l'attentat terroriste ignoble qui a visé, mardi soir à Tunis, un bus de la garde présidentielle, causant la mort de militaires innocents, indique le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération. Le Royaume a réitéré sa solidarité et son soutien constant à la Tunisie dans sa lutte contre l'extrémisme et le terrorisme, des phénomènes étrangers à la société tunisienne imbibée des valeurs de modération et de tolérance, ainsi que sa solidarité avec ce pays frère dans ses efforts visant à préserver sa sécurité et sa stabilité.

- Le ministre délégué chargé de la Fonction publique et de la modernisation de l'administration, Mohamed Moubdi, a déclaré mardi que son département s'efforcerait d'appliquer correctement le décret de mobilité des fonctionnaires, de ne pas l'utiliser de manière arbitraire ou à des fins autres que celles visées et d'accompagner les administrations publiques et les collectivités locales dans la mise en œuvre des dispositions de ce texte. Pour garantir les droits des fonctionnaires et assurer l'efficacité de la mobilité d'office, plusieurs garanties et mesures incitatives ont été arrêtées en faveur du fonctionnaire, dont l'indépendance de la commission de la mobilité d'office et la nécessité de consulter les commissions administratives paritaires, a-t-il ajouté.

*Al Mounaataf.:

- Ali Lotfi, président du Réseau marocain de défense du droit à la santé a déclaré que la mise sur le marché marocain d'un médicament contre l'hépatite "C" est une démarche positive en attendant la satisfaction des autres revendications du Réseau, qui réclame des médicaments gratuits aux malades. Lotfi a ajouté que la mobilisation de la société civile et du Réseau marocain de défense du droit à la santé a poussé le gouvernement et le ministre de la Santé à baisser le prix de ce nouveau médicament par la production de son générique afin de sauver les vies de plusieurs personnes en état de mort lente.

*Bayane Al Yaoum.:

- Le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, a mis l'accent mardi sur la nécessité de prendre des mesures de nature à garantir les droits des personnes en situation de handicap. Présidant une réunion de la commission interministérielle chargée de la mise en œuvre des stratégies et programmes en matière de promotion des droits des personnes handicapées, Benkirane a précisé que ces mesures concrètes permettront à cette catégorie de s'intégrer dans la vie sociale en bénéficiant des droits et libertés reconnues à tous.

Libé
Jeudi 26 Novembre 2015

Lu 791 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs