Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Revue de presse du mercredi 02 septembre 2015


Voici les principaux titres développés par les quotidiens publiés mercredi 02 septembre 2015



*Le Matin.:

- Le Maroc et l'Espagne se sont félicités, mardi à Rabat, de la qualité de leur coopération technique et opérationnelle en matière de sécurité et de défense nationale, comme en témoigne le nombre d'actions de formation, d'échange de visites et les exercices combinés, menés régulièrement pour renforcer l'interopérabilité des forces. Dans un communiqué conjoint publié au terme de la réunion mixte des ministres de l'Intérieur et de la Défense du Maroc et de l'Espagne, les deux pays ont souligné les progrès accomplis depuis la signature de l'Accord de coopération en matière de défense, lequel a permis d'approfondir davantage leur étroite collaboration dans le domaine de la défense et d'améliorer leurs capacités face aux menaces pesant sur leur sécurité.

- Le ministre délégué chargé du Transport, Mohamed Najib Boulif, a inauguré le 1er septembre le Salon de l'aviation privée et de l'aviation d'affaires, le "Mebaa Show Morocco 2015". Cet événement est organisé par l'Association de l'aviation d'affaires au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, "Mebaa". Sur une superficie de 45.000 m², 57 exposants, des opérateurs internationaux dans les domaines de l'aviation privée et d'affaires, de l'industrie aéronautique et des secteurs connexes présentent leurs offres.

*L'Opinion.:

- L'Instance nationale des droits de l'Homme, section de Laâyoune, a appelé le Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l'homme (HCDH) à ouvrir une enquête sur la situation de prisonniers dans les camps de Tindouf, sur le sol algérien. Dans une lettre adressée au haut-commissaire aux droits de l'Homme, l'Instance indique qu'après avoir pris connaissance de témoignages audiovisuels et de récits relayés par les médias sur des cas d'oppression, de torture et de confiscation de la liberté d'opinion contre des prisonniers de "Dhibia", dans les camps de Tindouf au sud algérien, elle exprime sa profonde inquiétude et sa grande préoccupation face à ces pratiques flagrantes de violation des droits humains.

- Les éléments de la douane au poste frontière de Bab Sebta ont mis en échec, dans la nuit de dimanche à lundi, une tentative de sortie illégale de 121.350 euros, indique une source douanière. Cette opération a permis l'arrestation d'un Espagnol d'origine marocaine qui tentait de faire passer cette somme d'argent de manière illégale vers le préside occupé de Sebta, sans respecter les procédures juridiques en vigueur ni disposer d'une autorisation préalable des institutions financières nationales compétentes. La devise saisie a été dissimulée dans le coffre d'une voiture immatriculée en Espagne, précise la même source.

*Aujourd'hui le Maroc.:


- Quelque 1.232 candidats sans appartenance politique sont en lice pour les prochaines élections communales, selon les statistiques publiées par le ministère de l'Intérieur. Les candidats sans étiquette jouent un rôle important selon les observateurs lors de la formation des alliances politiques et des bureaux dans les communes et les régions. Ces candidats ne sont pas toujours sans engagements politiques puisque d'autres paramètres peuvent pousser un candidat à se présenter comme "sans étiquette".

- Le Parti de l'Istiqlal vient de lancer une alerte concernant les listes électorales. Selon les responsables du PI, il y aurait une non-conformité entre les listes électorales reçues par les partis politiques et les listes disponibles sur le site du ministère de l'Intérieur ainsi que l'application MonBV. Le parti de la balance a appelé le chef du gouvernement à assumer toutes ses responsabilités et prendre les mesures nécessaires.

*Libération.:

- Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) a plaidé pour l'élaboration d'une politique publique intégrée de protection des personnes âgées, dotée de moyens d'accompagnement et d'évaluation, laquelle politique prend en considération leurs droits en termes de dignité, de participation et d'inclusion sociale. Réuni récemment dans le cadre de sa 53ème session ordinaire, le CESE a appelé à généraliser la retraite dans le cadre de la réforme globale des régimes de retraite, à assurer l'extension de la sécurité sociale et de la couverture médicale aux personnes âgées, notamment au profit de celles aux revenus modestes, proposant pour ces dernières la création d'un "minimum vieillesse" dans le cadre du fonds de cohésion sociale.

- La filière marocaine "chaussure et maroquinerie" compte, bel et bien, trouver chaussure à son pied en Italie. C'est, ainsi, l'objectif de la 13ème participation marocaine au Salon international de la chaussure ""MICAM SHOEVENT" qui se tient actuellement à Fiera Milano (Milan-nord de l'Italie). Organisée jusqu'au 4 septembre courant par Maroc Export et en partenariat avec la Fédération marocaine des industries du cuir (FEDIC), cette manifestation permettra donc aux entreprises marocaines d'exposer, au sein d'un pavillon du Maroc qui s'étend cette année sur une superficie de 112 m2, leurs collections pour la saison automne-hiver.

*Al Bayane.:


- La maison d'édition "Le Seuil" a annoncé lundi avoir renoncé à la publication du livre sur le Maroc des deux journalistes français, Eric Laurent et Catherine Graciet, mis en examen pour "chantage" et "extorsion de fonds" du Royaume. Dans un communiqué, la maison d'édition a précisé que "la relation de confiance" entre l'éditeur et les auteurs était "de facto dissoute", soulignant que "dans ces conditions, la publication envisagée ne saurait avoir lieu". Le journaliste français Eric Laurent avait contacté le Cabinet Royal pour annoncer qu'il se préparait à publier, avec Catherine Graciet, un livre sur le Maroc, mais qu'il était prêt à y renoncer si on lui remettait trois millions d'euros. 

- Le professionnalisme se dévoile, de prime abord, à travers l'image du parti, son choix des candidats et le temps réservé aux préparatifs des pré-élections. Il va sans dire que cette année, certains partis, semble-t-il, n'ont pas eu assez de temps pour choisir certains de leurs candidates et candidats, afin de présenter des profils dignes d'assumer les responsabilités de la commune et la région de demain, ainsi qu'à assurer une bonne gestion de la chose publique de ces institutions. Ils sont tombés dans le vite fait. 

*L'Economiste.:

- Plus de peur que de mal lors du dernier week-end du mois d'août au port de Tanger Med. Lors de ces derniers jours d'août, la fluidité était au rendez-vous. La dernière semaine d'août, le port a affiché des moyennes d'environ 20.000 MRE par jour, avec des pointes à 32.000, selon des chiffres de l'autorité portuaire sans que les délais d'attente n'aient dépassé les deux heures. A l'origine de cette fluidité, la taille de la flotte. En effet, cette année, ce sont douze bateaux de différents armateurs dont deux marocains qui ont participé à l'opération Transit, soit une augmentation de 50 % par rapport à l'année dernière où seuls huit bateaux avaient répondu à l'appel.

- Très attendue par l'industrie pharmaceutique, la loi sur les autorisations de mise sur le marché de médicaments (AMM) est censée mettre de l'ordre dans les délais d'instruction des dossiers. Le texte qui vient d'être publié entrera en vigueur en février 2016. Il encadre toute la procédure avec des délais pour chaque étape. Une avancée importante face à la situation qui prévaut actuellement. Sauf que ce texte est accueilli avec beaucoup de "scepticisme" par les opérateurs qui soulignent que "le problème des retards dans l'octroi des autorisations est surtout lié aux ressources humaines de la direction de la pharmacie et du médicament qui connaît un manque important de ressources".

*Assahra Al Maghribia.:


- Le nombre des Marocains résidant à l'étranger qui ont transité par les différents points de passage dans le nord-est du Royaume depuis le début de l'opération "Marhaba 2015" le 5 juin jusqu'au 30 août, a atteint un total de 568.974 arrivées contre 497.748 arrivées durant la même période l'année précédente, ce qui correspond à une hausse de 14 %. Selon des statistiques des services de la Douane du nord-est (Nador, Oujda et Al Hoceima) qui concernent la période allant du 5 juin au 30 août, le poste frontière de Bab Melilia a connu quelque 204.445 arrivées, alors que les ports de Nador et d'Al Hoceima ont enregistré respectivement 138.753 et 18.682 arrivées. L'aéroport de Nador-Al Aroui a enregistré 102.882 personnes, celui d'Oujda-Angad un total de 88.781 arrivées et l'aéroport Al Hoceima Al Charif Al Idrissi a enregistré le transit de 15.431 personnes.

* Akhbar Al Yaoum.:

- Bank Al-Maghrib s'en va en guerre contre les chèques impayés qui polluent la vie des entreprises et qui ont miné la confiance dans ce moyen de paiement. En appui au dispositif de répression du chèque sans provision (amende, peine d'emprisonnement), les autorités monétaires émettent des directives de plus en plus dissuasives afin de sécuriser ce moyen de paiement. 

* Al Massae.:

- Les échanges extérieurs du Maroc ont été marqués à fin juillet 2015 par une amélioration du solde commercial de 23,9 milliards de dirhams (MMDH), soit un allégement du déficit commercial de 20,5 % par rapport à la même période de l'année précédente, selon l'Office des changes. Le déficit commercial recule à 92,4 MMDH à fin juillet 2015, contre 116,2 MMDH un an auparavant, explique l'Office des changes qui vient de publier les indicateurs préliminaires des échanges extérieurs pour juillet 2015.

* Al Ahdath Al Maghribia.:

- Maroc Export organise, en partenariat avec la Fédération marocaine des industries du cuir (FEDIC) la 13ème participation marocaine au salon international de la chaussure "MICAM SHOEVENT" qui se tient à Fiera Milano (Milan-nord de l'Italie) jusqu'au 4 septembre. Le pavillon du Maroc s'étend sur une superficie de 112 m², où les entreprises marocaines exposeront leurs collections pour femmes, hommes et enfants pour la saison de l'automne-hiver 2015-2016, a indiqué le Centre marocain de promotion des exportations dans un communiqué. "A travers cette participation, le Maroc vise à positionner le savoir-faire des entreprises nationales en matière d'offre globale et de collections de produits finis de haute gamme de la filière chaussure et maroquinerie", a-t-on souligné.

* Attajdid.:

- Les prix du gasoil et de l'essence super vont connaître une baisse de l'ordre respectivement de 30 et de 75 centimes à partir du mardi 1er septembre, a annoncé lundi le ministère chargé des Affaires générales et de la Gouvernance. Ainsi, le prix du gasoil reculera de 30 centimes le litre pour s'établir à 7,90 dirhams/litre et celui de l'essence super baissera de 75 centimes pour s'établir à 9,78 dirhams/litre, indique le ministère dans un communiqué sur l'homologation des prix plafonds des carburants pour la période allant du 1er au 15 septembre 2015. 

* Al Ittihad Al Ichtiraki.:.

- Le rythme de progression de l'agrégat de monnaie M3 s'est inscrit en décélération à 5,3 % en juillet 2015, après 6,3 % en juin 2015, en glissement annuel, selon Bank Al-Maghrib (BAM). Cette évolution reflète principalement la baisse de 6,5 % des détentions des agents économiques en titres d'OPCVM monétaires, après une hausse de 3,6 % le mois précédent et le ralentissement de l'accroissement des comptes d'épargne de 7,3 % à 6,8%, explique la Banque centrale qui vient de publier ses indicateurs clés des statistiques monétaires pour le mois de juillet 2015. En revanche, le rythme de progression de la circulation fiduciaire s'est inscrit en accélération de 4,8 % à 5,2% et celui des dépôts à vue auprès des banques de 5 % à 5,2%, les dépôts à terme ayant enregistré le même taux de progression que le mois précédent, soit 8,3 %, souligne BAM.


*Al Haraka.:


- Le ministre de l'Intérieur a indiqué que la carte d'électeur a été annulée en vertu de la loi, et que le vote au scrutin du 4 septembre prochain sera effectué uniquement sur la base de la Carte d'identité nationale (CIN), l'objectif étant de renforcer davantage la transparence de l'opération électorale. Dans son communiqué, le ministre de l'Intérieur rappelle ainsi aux électeurs et électrices inscrits sur les listes électorales qu'ils peuvent s'informer sur les bureaux où ils peuvent voter en envoyant un SMS gratuit au numéro 2727, accompagné uniquement du numéro de la CIN, en appelant gratuitement le numéro vert 2727 ou en téléchargeant l'application MonBV sur le téléphone portable. 

*Assabah.:

- Selon des sources du journal, l'adoption de la carte d'identité nationale à la place de la carte d'électeur pour voter au scrutin du 4 septembre présente quelques difficultés. Le renoncement aux cartes électorales a compliqué la tâche des responsables électoraux, ces derniers ne disposant pas d'un moyen de communication pour informer les électeurs de l'horaire et du Bureau de vote, selon ces sources proches du dossier.

*Al Alam.:

- Mounia Ghalem, membre du comité exécutif du Parti de l'Istiqlal, appelle les citoyens à se rendre compte que leur choix serait décisif et déterminerait l'avenir de leur commune et de leur région pendant six ans. Elle a jugé nécessaire de mener une campagne d'information pour faire comprendre aux gens le sens de la loi sur la région et la régionalisation avancée.

*Bayane Al Yaoum.:

- Le Conseil Economique, Social et Environnemental (CESE) a adopté à l'unanimité lors de sa 53-ème session ordinaire, son rapport sur la situation des personnes âgées. Ce rapport indique que 10 % de la population marocaine ont plus de 60 ans et que le vieillissement croissant de la population pose plusieurs défis. Seul le 1/5-ème des personnes âgées dispose d'une couverture sociale et médicale. Peu ont accès aux soins, et leur dépendance physique et financière augmente, dans un contexte où la prise en charge de ces personnes dans le cadre familial est menacée, notamment par la nucléarisation croissante des ménages, selon le CESE. 

*Al Mounaataf.:

- Les éléments de la douane au poste frontière de Bab Sebta ont mis en échec, dans la nuit de dimanche à lundi, une tentative de sortie illégale de 121.350 euros, selon une source douanière. Cette opération a permis l'arrestation d'un Espagnol d'origine marocaine qui tentait de faire passer cette somme d'argent de manière illégale vers le préside occupé de Sebta, sans respecter les procédures juridiques en vigueur ni disposer d'une autorisation préalable des institutions financières nationales compétentes.
 

Libé
Mercredi 2 Septembre 2015

Lu 586 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs