Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Revue de presse du mardi 25 aout 2015


Voici les principaux titres développés par les quotidiens publiés mardi 25 aout 2015









*Le Matin.: 

- Les candidats de la CGEM, l'organisation professionnelle la plus représentative des employeurs, vont concourir pour remporter les huit sièges consacrés au patronat au sein de la Chambre des conseillers. Pour cela, elle a mis à jour ses statuts, son règlement intérieur et a élaboré une charte électorale. Dispositions qui s'ajoutent aux dispositions légales devant régir, le 2 octobre, les élections de la deuxième Chambre. Avant d'en arriver là, la CGEM a d'ores et déjà organisé une opération d'inscription des entreprises sur les listes électorales. Selon nos informations, environ 1.500 entreprises se sont inscrites sur ces listes. La deuxième étape consiste en l'inscription des membres de la CGEM présents sur les listes électorales en tant que candidats aux collèges électoraux. S'en suivront alors les élections visant la constitution du corps électoral : pour chacune des trois grandes circonscriptions (Nord, Centre et Sud), les inscrits sur les listes électorales devront élire le collège électoral de chaque circonscription.

*Al Bayane.:


- Mohamed Nabil Benabdallah, secrétaire général du PPS: La persistance de pratiques malsaines ne concerne pas uniquement l'achat de voix mais également de candidatures. Benabdallah a par ailleurs affirmé que son parti ambitionne de remporter au moins la présidence d'une région, la présidence de 300 communes et la formation d'un groupe parlementaire à la Chambre des conseillers.

- Collectivité territoriales: vision du PPS. Dans la nouvelle conception des collectivités territoriales comme espace de mobilisation de moyens et de ressources, le PPS souligne que les services de l'Etat doivent apporter, dans le cadre de leur mission d'appui, les moyens techniques, financiers, matériels et humains aux projets initiés par les collectivités territoriales à travers les processus contractuels et en mettant en place de façon effective le principe constitutionnel selon lequel le transfert des compétences doit accompagner le transfert des ressources.

*L'Economiste.:

- Le coup accélérateur de l'investissement des ministères se fait attendre: le taux de réalisation est à 57% à fin juillet. Sur les 54 milliards de dirhams prévus par la loi de finances, 30,8 milliards ont été émis à fin juillet, enregistrant une hausse de 2,9% par rapport à 2014. Une dépense qui tient compte du versement d'un montant de 8,3 milliards de dirhams aux comptes spéciaux du Trésor. L'investissement a mobilisé 20% des dépenses globales, soit un peu moins que le matériel auquel 20,8% ont été consacrés (21,2 milliards de dirhams).

- Le crédit-bail en panne. Les sociétés de financement continuent de subir le contrecoup de la conjoncture. L'encours des prêts octroyés a totalisé à fin juin plus de 96 milliards de DH ( environ 10% du PIB). Le volume s'est effrité de 2,5% par rapport au premier semestre 2014. Le ralentissement a eu raison des 34 sociétés du secteur. Un des principaux moteurs de l'activité, le crédit à la consommation accumule, entre autres, un encours de 26 milliards de DH à fin juin 2015 contre 30 milliards de DH un an auparavant. Pour l'heure, ce sont les sociétés de crédit de bail qui continuent à faire tourner la machine du financement. L'encours a enregistré, de son côté, plus de 50 milliards de DH, en quasi-stagnation sur les douze derniers mois.

- Le Maroc est la quatrième destination des investissements directs étrangers (IDE) en Afrique. Il est aussi classé premier au niveau du Maghreb. Ce sont d'ailleurs les secteurs de l'automobile, des services aux entreprises, du transport et logistique et du commerce de détail qui tirent leur épingle du jeu, selon une étude récemment publiée par la banque sud-africaine Rand Merchant Bank (RMB) sur les IDE en Afrique. Pour réaliser son étude, la RMB a comparé l'environnement des investissements de 54 économies africaines. Entre autres facteurs pris en compte : la taille du marché, le PIB, la croissance économique ou encore les prévisions de croissance.

*L'Opinion.:

- Une délégation marocaine de l'Association nationale des producteurs de la viande rouge a entamé lundi une visite à Bamako pour une cinquième mission de suivi et d'évaluation de la mise en œuvre du programme d'assistance apportée par le Maroc au Mali pour la réussite de la première campagne d'insémination artificielle bovine dans ce pays. Axe majeur de la coopération fructueuse et diversifié entre les deux pays, ce programme marocain d'assistance au développement de l'élevage intensif au Mali a été lancé à la faveur du don royal annoncé par SM le Roi Mohammed VI lors de la visite du Souverain en février 2014 à Bamako et consistant notamment en 125.000 doses de semences bovines ainsi que du matériel d'insémination artificielle composé de caisses d'insémination artificielle et de containers de stockage de semences.

- La Commission spéciale d'accréditation des observateurs des élections a accrédité 41 instances nationales et internationales, dont 34 associations marocaines, le Conseil national des droits de l'Homme (CNDH) et 6 organisations non gouvernementales internationales. Ces instances mobiliseront au total plus de 4.000 observateurs, dont 76 internationaux, qui assureront l'observation des campagnes et des scrutins des conseils régionaux et communaux, des conseils préfectoraux et provinciaux et de la Chambre des conseillers.

* Libération.:


- Le premier secrétaire de l'USFP Driss Lachgar a reproché au gouvernement le choix d'un timing inapproprié pour l'organisation des élections communales et régionales, qui coïncident avec les vacances d'été. Ce choix, a-t-il dit, montre de manière claire la mauvaise volonté du gouvernement visant d'une part à manipuler les résultats des scrutins du 4 septembre et d'autre part à dissuader les citoyens d'aller voter massivement.

- Le PJD redoute-t-il d'être défait lors des prochaines scrutins? Il ne se passe pas un jour sans qu'un leader du parti de la lampe ne déclare à cet effet que ce n'est pas la victoire ou l'échec du PJD qui prime mais la réussite du processus électoral. Pis, ses dirigeants prétendent que leur parti fait l'objet d'une campagne de dénigrement visant à barrer la route à l'ascension de leur parti.

*Aujourd'hui le Maroc.:

- Les politiques se ruent sur les réseaux. Avec 10 millions d'internautes et un quart de la population présent sur Facebook, le Web marocain est aujourd'hui une mine d'or en termes de marketing, encore peu exploitée par le milieu politique marocain. Deux partis sont loin devant en termes de présence sur Facebook: le PJD avec près de 450.000 abonnés sur sa page et le PAM qui en compte un peu moins de 180.000. Samedi dernier, quelques jours avant le début de la campagne électorale, les initiatives d'autant des personnes que des partis politiques se sont multipliées sur le Web, témoignant d'une volonté nouvelle d'user de l'outil digital pendant les campagnes.

- Les prix de la volaille auraient connu des variations contrastées durant le septième mois de l'année. Comparé à juillet 2014, le cours moyen du poulet de chair dans la région de Casablanca a reculé de 5%. La baisse a également touché le cours moyen pondéré de la dinde. Le repli évalué est de 15% par rapport à juillet 2014. Cependant, le poulet de chair a vu son prix moyen augmenter de 14% comparé à juin dernier, tandis que celui de la dinde s'est inscrit en hausse de 8%, selon la Fédération interprofessionnelle du secteur avicole.

*Akhbar Al Yaoum.:


- Mohamed Houssaine Al Amoudi, PDG de la Samir, a quitté le Maroc en laissant derrière lui le sort de 950 employés en suspens. Selon un responsable de la société, toutes les dispositions formelles ont été prises pour que les travailleurs perçoivent leurs salaires, mais la société n'a rien à leur offrir. Dans une déclaration au journal, le ministre de l'Emploi et des affaires sociales, Abdeslam Seddiki a indiqué avoir examiné cette question et a promis de garantir les droits du personnel.

*Al Massae.:

- Des commissions spéciales relevant de la Direction générale de la Sûreté nationale ont entamé des opérations d'inspection et de contrôle des sièges des dizaines d'agences bancaires pour vérifier si elles respectaient les mesures de sécurité mises en place auparavant dans le cadre du plan de lutte contre les opérations de cambriolage, selon des sources informées.

*Assabah.:

- Abdelilah Benkirane, secrétaire général du PJD, accuse certains dirigeants des partis politiques, sans les avoir cités nommément, d'enrichissement illicite par la vente d'accréditations et la coopération avec les symboles de la corruption à des fins personnelles au détriment des intérêts suprêmes de la nation.

*Al Ahdath Al Maghribia.:

- Quelque 95.216 enfants ont bénéficié des trois premières phases du programme national des colonies de vacances 2015 "Vacances pour tous", organisé par le ministère de la Jeunesse et des sports, en partenariat avec la Fédération nationale des colonies de vacances. Dans le cadre de cet important programme national, placé sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, 33.098 bénéficiaires ont participé aux différentes activités éducatives et aux ateliers programmés au niveau des colonies de vacances urbaines, contre 62.118 au niveau des colonies de vacances fixes, indique un communiqué du ministère de la Jeunesse et des sports.

*Bayane Al Yaoum.:

- Mohamed Nabil Benabdallah, secrétaire général du PPS, affirme dans un entretien à la presse que la participation massive des Marocains au vote "va créer la surprise". Il a par ailleurs plaidé pour la production d'élite capables d'interagir avec la Constitution et les attentes des citoyens. Le PPS a présenté 10.000 candidats pour les élections prochaines.

*Attajdid.:


- Le ministère de la Fonction publique et de la modernisation de l'administration a mis en place un programme intégré de services électroniques destiné à informer les citoyens aussi bien de l'intérieur que ceux résidant à l'étranger et à les orienter au sujet des procédures, démarches et services fournis par les administrations publiques. Ledit programme comprend un centre d'appel et d'orientation administrative, un portail électronique "service-public.ma" ainsi qu'une application bilingue (arabe-français), indique le ministère dans un communiqué.

*Al Ittihad Al Ichtiraki.:

- Le Maroc a importé, entre janvier et juin 2015, 6.658 tonnes d'épices d'une valeur de 153 millions de DH, contre 100,59 millions de DH pour 7000 tonnes de ces substances à la même période une année auparavant, indique l'Office des changes. Les importations marocaines de sucre ont enregistré une hausse de plus de 52% au niveau de la valeur et 4% au niveau des quantités importées.

*Al Haraka.:

- Le nombre des voyageurs transportés par l'Office national des chemins de fer (ONCF) a atteint 4,2 millions pendant la période allant du 20 juillet au 20 août 2015, pour un total de pas moins de 7000 trains qui ont circulé au cours de cette seule période, marquée notamment par les premiers départs en vacances estivales, indique un communiqué de l'ONCF. Avec un record de 153.000 voyageurs enregistré pour la seule journée du 27 juillet 2015, l'ONCF "confirme encore une fois sa position de leader national du transport", relève ce communiqué-bilan de l'ONCF.

*Al Alam.: - La Commission spéciale d'accréditation des observateurs des élections a accrédité 41 instances nationales et internationales, dont 34 associations marocaines, le Conseil national des droits de l'Homme (CNDH) et 6 organisations non gouvernementales internationales. Ces instances mobiliseront au total plus de 4000 observateurs, dont 76 observateurs internationaux qui assureront l'observation des campagnes et des scrutins des Conseils régionaux et communaux, des Conseils préfectoraux et provinciaux et de la Chambre des conseillers, indique dimanche un communiqué du CNDH.

*Rissalat Al Oumma.:

- Dans le cadre des élections des membres des conseils communaux et d'arrondissements et des conseils des régions prévues le 4 septembre 2015, le ministère de l'Intérieur annonce que le nombre des candidatures déposées au titre des élections communales a atteint 130.925 pour pourvoir 31.503 sièges, soit une moyenne de plus de 4 candidatures pour chaque siège.

*Assahra Al Maghribia.:

- Un traitement spécial sera réservé aux Marocains résidents à l'étranger (MRE) n'ayant pas pu rejoindre le Maroc avant le 30 septembre, délai maximal pour le renouvellement des permis de conduire sur support papier, annonce le ministère délégué chargé du Transport. "Un nombre important de Marocains résidents à l'étranger saisissent les services compétents du ministère pour s'informer sur les mesures à prendre pour le renouvellement de leurs permis de conduire sur support papier du fait qu'ils ne peuvent être présent au Maroc avant le 30 septembre 2015, délai maximal pour le renouvellement de tous les permis de conduire sur support papier", indique le ministère dans un communiqué.
 

Libé
Mardi 25 Août 2015

Lu 537 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs