Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Réunion entre Kerry et les pays arabes à Jeddah

La Coalition contre l'EI se dessine




Réunion entre Kerry  et les pays arabes à Jeddah
Le secrétaire d'Etat américain John Kerry va rencontrer aujourd’hui et jeudi en Arabie saoudite les chefs de la diplomatie des six pays du Conseil de coopération du Golfe (CCG), de l'Irak, de la Jordanie et d'Egypte pour évoquer la lutte contre l'Etat islamique (EI), a annoncé mardi à l'AFP un haut responsable égyptien.
 M. Kerry est attendu aujourd’hui en Jordanie, première étape de sa tournée au Moyen-Orient. Sa rencontre avec les ministres arabes aura lieu à Jeddah, dans le cadre de la promesse des Etats-Unis de bâtir une large coalition de plus de 40 pays, censée durer des années, pour vaincre les jihadistes ultra-radicaux de l'EI qui sèment la terreur en Irak et en Syrie, a précisé cette source au sein du gouvernement égyptien.
Les ministres des Affaires étrangères des six pays du CCG --Arabie saoudite, Koweït, Qatar, Emirats arabes unis, Bahreïn et Oman-- et ceux d'Egypte, de Jordanie et d'Irak "vont rencontrer M. Kerry mercredi et jeudi à Jeddah dans le cadre des efforts pour contrer le terrorisme", a indiqué à l'AFP le haut responsable qui a requis l'anonymat. Selon lui, cette réunion entrait dans le cadre de la vaste coalition internationale annoncée par Washington contre l'EI.  A Beyrouth, un responsable du gouvernement a annoncé que le chef de la diplomatie libanaise, Gebrane Bassil, participera également à la réunion de Jeddah.
 L'Egypte soutient "tout effort international pour combattre le terrorisme, elle a depuis les années 1990 appelé à plusieurs reprises à une conférence internationale contre le terrorisme, elle va soutenir politiquement les efforts des Etats-Unis" pour lutter contre l'Etat islamique, a assuré le haut responsable égyptien.
"Mais, pour ce qui est d'une éventuelle participation de l'Egypte à des mesures sécuritaires concrètes, cela doit se faire sous mandat de l'ONU et dans le cadre d'une résolution du Conseil de sécurité", a-t-il précisé. 
Après la multiplication d'exécutions de masse et d'actes barbares comme des décapitations à mesure que les jihadistes s'emparent de vastes territoires en Irak et en Syrie, Washington a lancé il y a un mois une campagne de frappes aériennes contre les positions de l'EI en Irak.
 Le président américain Barack Obama doit annoncer ce mercredi son "plan d'action" contre l'Etat islamique.
 

AFP
Mercredi 10 Septembre 2014

Lu 473 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs