Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Réunion animée de la Commission parlementaire euro-marocaine à Bruxelles

La langue de bois fait encore des siennes




Réunion animée de la Commission parlementaire euro-marocaine à Bruxelles
Pendant que les discussions allaient bon train  à Rabat autour de l’accord de libre-échange entre le Maroc et l’Union européenne, la Commission parlementaire mixte euro-marocaine tenait mercredi 24 avril une réunion préparatoire au siège du Parlement européen à Bruxelles. Une séance qui devait en principe, selon l’ordre du jour, être consacrée à la finalisation des présentations des travaux des binômes autour des thèmes déjà établis lors de la réunion de février de ladite Commission. Cette réunion préparatoire  fut animée en raison de deux points à l’ordre du jour, à savoir l’intégration régionale et les réformes politiques et l’accord de pêche dont on parle beaucoup dans les coulisses de la Commission européenne et au Parlement.
Certes, plusieurs parlementaires ainsi que des sources des services extérieurs européens ont confirmé à «Libé» que ledit accord est dans sa phase de finalisation, cependant les parlementaires sous l’influence de certaines associations et en raison de l’approche des élections européennes tentent d’introduire certaines notions et affichent des réserves sur certains thèmes devenus  classiques pour faire pression sur le Maroc. Il s’agit en particulier des droits de l’Homme et de la mise en application de la nouvelle Constitution marocaine dont l’opérationnalisation tarde à voir le jour. Il faut dire que le rôle de la Commission n’est pas décisionnel et qu’il s’agit de présenter des recommandations autour de quatre thèmes principaux, à savoir l’intégration régionale et les réformes démocratiques, la régionalisation, la pêche et la mobilité et l’intégration.
Mais ce qui a attiré l’attention lors de cette séance, c’est la volonté manifeste des parlementaires marocains qui tenaient à tout prix à exclure les journalistes marocains de l’enceinte du Parlement européen et qu’ils ont rencontrés par coïncidence dans les couloirs. Les journalistes qui se trouvaient là pour assister à une autre séance de la Commission de l’agriculture, décidèrent à l’unanimité d’assister aux travaux de la Commission parlementaire mixte considérant que cette dernière était plus importante que celle de l’agriculture.
Mais à la surprise générale, les parlementaires marocains conduits par Abderrahim Atmoun, coprésident de ladite Commission, ont tout fait pour exclure le groupe de journalistes marocains, arguant que le président de la Commission refusait leur présence dans la salle de réunion. Renseignés auprès du service de presse, ils furent les bienvenus pour suivre les travaux de la Commission. Cependant dans la salle, le coprésident et membre de la Chambre des conseillers et sans scrupule aucun, tenta de convaincre les journalistes marocains de ne pas assister à la séance, ce qu’ils refusèrent à l’unanimité.
Les travaux entamés, le secret était levé. Tout le monde a su pourquoi on voulait exclure le groupe de presse marocain. Langue de bois, non maîtrise des dossiers, arguments moins convaincants, nervosité, étalage des évidences furent au menu des interventions de nos illustres élus. «Vous êtes trop nerveuse madame», lança le président italien de la séance à l’une de ementaires.
A la sortie des journalistes, certains de nos élus sont venus non pour s’excuser de cette mascarade mais pour distribuer leurs cartes de visite. Incroyable mais vrai ! Et dire que les Marocains s’interrogent sur l’échec des pourparlers et des discussions quand il s’agit de défendre les intérêts du pays. Le mystère est élucidé.

Bruxelles -DNES : Kamal Mountassir
Vendredi 26 Avril 2013

Lu 671 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs