Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Report de la grève nationale des transporteurs routiers




Report de la grève  nationale des  transporteurs routiers
Des professionnels du transport routier ont annoncé, samedi soir à Casablanca, le report de leur grève nationale initialement prévue pour ce lundi 2 février.
Les six syndicats signataires d'un communiqué conjoint avec la wilaya de la région du Grand Casablanca, parvenu à la MAP, se sont engagés à «reporter toutes les décisions de contestation prises lors de la réunion du 27 janvier à Bouznika, notamment la grève nationale à partir du 2 février 2015 et la marche des autocars».
Il s'agit de la Fédération marocaine de l'Union des transporteurs routiers, la Fédération nationale des patrons du transport routier public, la Fédération nationale des syndicats des patrons du transport routier public, la Fédération nationale du transport routier au Maroc, le Syndicat national des investisseurs dans les petites entreprises de transport routier de voyageurs au Maroc et du Syndicat national des professionnels du transport public, qui avaient menacé de mener une grève à partir du 2 février suite à la décision de suspendre les activités de plusieurs entreprises du transport routier. 
Le report de la grève intervient suite à la tenue de «plusieurs rencontres les 30 et 31 janvier entre les représentants des organismes susmentionnés et le wali de la région du Grand Casablanca, délégué par le ministre de l'Intérieur», précise-t-on de même source, ajoutant que cette démarche «ouvre ainsi la voie au ministre de l'Intérieur en vue d'œuvrer, dans le cadre de la solidarité gouvernementale, à surmonter cette situation». 
Selon le document, le ministère de l'Intérieur s'est engagé, pour sa part, à examiner, durant la période du report, la situation des agréments suspendus, à accompagner les professionnels pour le règlement des dossiers en suspens au niveau du ministère de tutelle, à suivre et à soutenir le dialogue sur la réforme du secteur.
La décision reflète également «la bonne foi» et «l'implication positive» des syndicats dans le dialogue ainsi que leur souci de préserver la paix sociale et garantir la continuité des services du transport interurbain au profit des citoyens, notamment durant cette période de vacances scolaires, souligne le communiqué.

Lundi 2 Février 2015

Lu 1250 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs