Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Rencontre entre le président sud-soudanais et le chef rebelle

Washington prend ses premières sanctions




Rencontre entre le président sud-soudanais et le chef rebelle
Le président sud-soudanais Salva Kiir et son ancien vice-président Riek Machar, à la tête d’une rébellion, doivent se rencontrer vendredi à Addis Abeba pour trouver une issue au conflit qui ensanglante le Soudan du Sud depuis mi-décembre, a annoncé mercredi la médiation.
«Les médiateurs espèrent que cette rencontre cruciale aidera à mettre fin à la violence et aux massacres au Soudan du Sud et fournira l’élan nécessaire au processus actuel» de pourparlers dans la capitale éthiopienne, destinés à trouver une solution politique à la crise, indique l’Autorité intergouvernementale pour le développement (Igad) qui assure une médiation dans ce conflit.
Les Etats-Unis ont annoncé mardi leurs premières sanctions contre le Soudan du Sud en ciblant deux leaders militaires —l’un issu des forces gouvernementales, l’autre de la rébellion— alors que la guerre civile ensanglante le jeune pays.
Ces deux généraux «sont responsables d’actes de violences inconcevables contre des civils», a déclaré le secrétaire d’Etat américain John Kerry à la presse à Washington. «Nous ferons tout notre possible pour éviter que le Soudan du Sud ne replonge dans la violence et le désespoir», a-t-il ajouté.
Le chef de la diplomatie américaine s’était rendu au Soudan du Sud la semaine dernière et y avait menacé les dirigeants des deux camps de sanctions ciblées s’ils ne mettaient pas fin aux combats et aux attaques contre les civils.
Il avait également mis en garde contre le risque de «génocide» dans ce pays, le plus jeune Etat de la planète né en 2011, où l’affrontement entre les troupes du président Salva Kiir et de son ancien vice-président Riek Machar s’intensifient depuis la mi-décembre. 
A la rivalité entre les deux dirigeants se greffent de vieilles rancunes entre peuples dinka et nuer, les deux principales communautés du pays, dont ils sont respectivement issus.
L’un des deux militaires sanctionnés mardi par les Etats-Unis, Marial Chinoum (ou Marial Chanuong), est un des leaders des forces loyalistes de l’Armée de libération du peuple du Soudan et un des commandants de la garde présidentielle. 
Il aurait notamment «mené les opérations» à Juba, capitale du Soudan du Sud, après le début des hostilités à la mi-décembre, a indiqué un responsable de l’administration américaine s’exprimant sous couvert de l’anonymat. La garde présidentielle aurait alors massacré plusieurs centaines de civils qui ont ensuite été enterrés dans «des fosses communes», selon un communiqué du Trésor.
L’autre dirigeant visé par Washington, Peter Gadet, est un dirigeant rebelle à la tête d’un commando responsable des «actes d’horreur» observés en avril à Bentiu, capitale de l’Etat pétrolifère stratégique d’Unité, a indiqué cette source.
Les rebelles ont été accusés d’avoir massacré des centaines de civils sur des bases ethniques lorsqu’ils se sont emparés de la ville à la mi-avril.
Aux termes de ces sanctions, ces deux dirigeants ne peuvent plus commercer avec des entités américaines et voient leurs éventuels avoirs aux Etats-Unis gelés.
 

AFP
Jeudi 8 Mai 2014

Lu 74 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs