Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Rencontre à Rabat : La calligraphie arabe confirme son aptitude à accompagner l'évolution des NTIC




La calligraphie arabe renferme des potentialités énormes de s’adapter et d’accompagner les évolutions dictées par les nouvelles technologies de l’information, selon des participants à une journée d'étude à Rabat.
Les intervenants à cette rencontre organisée, mardi, à l'occasion de la journée de la calligraphie arabe, ont soutenu que cette écriture artistique recèle, outre sa fonctionnelle, des valeurs diverses alliant esthétique, abstraction, richesse, diversité et harmonie.
Le vice-président de l'Université Mohammed V- Souissi, Hassan Abou Abdelmajid, a souligné que la calligraphie arabe est dotée d’une beauté d’écriture dont la structure, la souplesse et la simplicité ont grandement contribué au rayonnement de cette forme d'expression artistique.
La calligraphie arabe saisit le regard par son trait esthétique et sa force d'abstraction, deux qualités qui lui sont inhérentes et qui lui ont permis de se tailler une place de choix dans le domaine des arts plastiques.
Le directeur de l'Institut d'études et de recherches pour l'arabisation (IERA), Mohamed Benmoussa, a estimé que la célébration du 50-ème anniversaire de cet établissement, requiert une pause de réflexion pour méditer la calligraphie arabe, en mesurer les facettes linguistiques, artistiques et esthétiques et scruter ses potentialités d'évolution, en tant qu'outil de diffusion du savoir à l'ère de la mondialisation et des NTIC.  Mohamed Maghraoui, de la Faculté des lettres de Rabat, a affirmé que le calligraphe arabe présente, désormais, "un art de l'écriture de plus en plus bien maîtrisé, d'une présence plus profonde, grâce aux nombreux développements qu'ont connu sur le même pied d'égalité l'écriture et la toile".
Il a ajouté qu'en dépit du grand progrès qu'a enregistré la calligraphie arabe en matière d'art plastique, elle garde jalousement son secret "à l'intérieur du mot et de la structure de la phrase".  De nombreux artistes aspirent à explorer les arcanes de cette expression artistique porteuse d'une valeur esthétique confirmée qui conjugue coordination architecturale, uniformité et harmonie plastique, a-t-il fait observer.
 «Chaque calligraphe laisse, sur les lettres qu'il trace, un souffle de son âme", a-t-il soutenu.
Cette journée d'études s’articule autour d'une série de thématiques, dont "l'esthétique de la calligraphie arabe", "la calligraphie arabe entre imitation et stagnation" et "la lettre arabe entre évolution et spontanéité".
 Cette rencontre a été également rehaussée par une exposition des toiles du calligraphe marocain Mohamed Boukhana.

MAP
Jeudi 12 Janvier 2012

Lu 734 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs