Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Remise des prix de la troisième édition de “Tamayouz”

Fatima Zahra Beraich, Aicha Aarabi et Wafa Kiran primées pour respectivement les projets ‘’Biodome’’, ‘’Bionoor’’ et ‘’Zine et Zwine’’




Remise des prix de la troisième édition de “Tamayouz”
 Les lauréates de la troisième édition du prix "Tamayouz" consacrée à la "Création de l’entreprise féminine", ont été annoncées, mardi à Rabat, à l'occasion de la Journée nationale de la femme, lors d'une cérémonie présidée par le chef du gouvernement, Saâd Eddine El Othmani, en présence des membres du gouvernement et de personnalités éminentes du monde politique, économique et culturel.
Le premier prix a été décerné à Fatima Zahra Beraich pour le projet "Biodome" de la société biotechnologique. Ce projet offre aux agriculteurs une solution propre pour la transformation des déchets organiques en biogaz afin de réduire les coûts de l'électricité et du gasoil, énergie nécessaire à l'irrigation de leurs terres et au chauffage.
Le second prix est revenu à Aicha Aarabi pour le projet de la société "Bionoor" spécialisée dans la production et la vente des produits cosmétiques naturels marocains, sous la marque "Bionnor".
Tandis que le troisième prix a été attribué respectivement à Wafa Kiran pour le projet de la société "Zine et Zwine", qui crée du mobilier et des objets de décoration destinés aux professionnels, promoteurs, architectes et aux particuliers, et à Zineb Zaki pour le projet "Mâalem.com", considéré comme premier portail qui facilite la recherche des artisans sur le net.
La thématique de cette année consacre les programmes et les initiatives du gouvernement qui ambitionne de diffuser les principes de l'égalité, la lutte contre la discrimination et la garantie de l'autonomisation économique des femmes. La ministre de la Famille, de la Solidarité, de l'Egalité et du Développement social, Bassima Hakkaoui, a souligné que son département déploie des efforts énormes pour relever le défi et répondre aux attentes et aux ambitions de la femme marocaine, en tant que levier du développement.
Elle a mis en avant l'arsenal juridique dont dispose le Maroc en faveur de la femme, en attente de l'adoption de plusieurs projets-lois qui vont renforcer davantage le système institutionnel.
Son ministère a placé l’entreprise féminine au centre du plan "Ikram2" sur l'autonomisation économique des femmes, a-t-elle fait observer, appelant à lutter contre les clichés et l'image stéréotypée qui entravent le développement de l'entreprise féminine.
Le ministère a lancé le Prix Tamayouz de la femme marocaine, en récompense des initiatives portées par des personnes, des instances civiles ou des institutions nationales dans le domaine du développement social et de la promotion de la situation des femmes.

Vendredi 13 Octobre 2017

Lu 850 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs