Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Réhabilitation des monuments historiques de la Médina de Fès




Réhabilitation des monuments historiques de la Médina de Fès
Des efforts d'envergure sont consentis par l'ensemble des acteurs concernés pour la réhabilitation et la restauration des monuments historiques et le traitement du bâti menaçant ruine dans la ville de Fès, surtout au niveau de l'ancienne médina de la capitale spirituelle du Royaume, classée en 1981 patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO.
Plusieurs actions de réhabilitation, de restauration ou de reconversion de ces édifices et constructions ont été ainsi entreprises selon une approche à la fois socioéconomique, culturelle et patrimoniale.
Le programme de restauration et de réhabilitation des monuments historiques et le programme de traitement du bâti menaçant ruine dans la médina de Fès s'inscrivent justement dans le cadre de ces efforts visant la réhabilitation du tissu urbain de la ville et la préservation de son patrimoine historique, ainsi que l'amélioration des conditions de vie de la population de cette cité millénaire.
La précarité de la situation socio-économique des ménages concernés, la sur-densification et la surexploitation des bâtisses et leur statut d'occupation (la plupart des occupants sont des locataires), figurent parmi les principales causes de la prolifération de l'habitat menaçant ruine dans la ville de Fès.
L'approche qui a été adoptée à ce sujet repose sur le relogement des ménages occupant les bâtisses menaçant ruine et irrécupérables, la subvention à hauteur de 50 % pour l'aide à la réhabilitation, en plus de la prise en charge par l'Etat des frais des études et d'encadrement.
 Elle porte également sur la prise en charge par l'Etat de 100 % du coût de réhabilitation, selon une procédure légale pour les cas récalcitrants ou en cas d'absence d'interlocuteurs et sur l'intervention d'urgence, pour les cas critiques.

MAP
Jeudi 7 Mars 2013

Lu 763 fois


1.Posté par plékhanov le 07/03/2013 12:03
Le roman de cette"restauration et réhabilitation "de la Médina à Fès ,entamé dés le début du dernier quart du vingtième siècle,n'en finit pas d'accumuler les brouillons qui vont dirctement gonfler la poubelle de mensonges des responsables.Des crédits alloués et engloutis sans presque laisser de trace,des aides internationales évaporées et à part quelques pans de murailles repeints et parfois recimentés,hormis des madrillés soutenant quelques murs ,en dehors des discours ressassés à toute occasion,il n'y a rien,mais alors rien!

Dans n'importe quel autre pays,depuis le temps qu'on en parle,cette Médina et avec tout l'argent englouti aurait pu être reconstruire de fond en comble .

Cette histoire de la restauration de la Médina reflète fidèlement la politique officielle du Pays et explique pourquoi rien ne fonctionne dans nul secteur.

Je garde le souvenir ,ô pas très loin, d'un parapet d'environ un mètre de hauteur sur une dizaine de mètres de long,avec une ouverture en guise d'accès au quartier dit arsat lamdelsi,qui a été détruit et reconstruit de la même façon pas moins de trois fois sans jamais rien y ajouter et ce en l'espace de dix ou douz ans!Allez y comprendre quelque chose...

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs