Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Rajoy dément l’existence d’une «caisse noire» en Espagne


La Cour suprême envisage une enquête



Rajoy dément l’existence d’une «caisse noire» en Espagne
Le président du gouvernement espagnol, Mariano Rajoy, et d’autres responsables du Parti populaire (PP) au pouvoir ont démenti jeudi avoir bénéficié de versements d’argent illégaux de la part de leur formation, après la publication par le journal El Pais de relevés de compte les mettant en cause.
L’affaire Barcenas, du nom d’un ancien trésorier du PP, a été révélée il y a une dizaine de jours par le journal El Mundo, selon lequel des responsables du parti ont reçu pendant des années jusqu’à 15.000 euros mensuels de «compléments de salaire». Les versements consistaient surtout en commissions remises par des sociétés de construction, dont certaines ont bénéficié de contrats publics et d’autres ont été employées à titre privé par le PP, à l’époque de l’essor du marché immobilier espagnol dans les années 2000.
El Pais a publié mercredi des relevés de compte manuscrits, qui auraient été rédigés sur une période de vingt ans par deux trésoriers, dont Luis Barcenas. Ce dernier a quitté ses fonctions en 2009 lorsque des juges ont commencé à enquêter sur son implication dans le versement présumé de fonds occultes à des responsables du PP.
L’enquête a permis d’établir qu’il a détenu un compte en Suisse doté à un moment de 22 millions d’euros.
Les avocats de Barcenas ont remis au Tribunal suprême un document montrant que sa firme a demandé en 2012 à bénéficier d’une amnistie fiscale pour des fonds déposés en Suisse, a-t-on appris auprès du service de presse de la juridiction.
Le juge Pablo Ruz, qui instruit le dossier pour le Tribunal suprême, envisage désormais de demander au parquet d’enquêter sur les nouvelles allégations d’El Mundo et d’El Pais, ont rapporté à Reuters des sources proches de la magistrature.

Reuters
Samedi 2 Février 2013

Lu 245 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs