Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Rachid Allali : "Oui pour le cinéma mais dans un rôle d'humour"




Rachid Allali : "Oui pour le cinéma mais dans un rôle d'humour"
Rachid Allali passe pour être le monsieur Caméra cachée pour les téléspectateurs. En effet, cet animateur de la chaîne d’Ain Sebaâ s’était engagé depuis des années, à présenter une émission porteuse de surprises. Cette année, "Takbar ou tensa" était diversement accueillie.
En effet, si des téléspectateurs ont trouvé l'idée bonne, d'autres l'ont dénoncée. Mais, à en croire les chiffres avancés par Marocmétrie, cette émission se serait accaparé une grande audience. La réussite vue de cet angle n'est pas toujours convaincante. Mais pour Rachid Allali, "l'important est que le taux d'audience n'a jamais connu de fluctuations, ce qui revient à dire que l'émission avait bel et bien ses admirateurs". N'empêche que Rachid Allali fait preuve d'un talent et cela, les téléspectateurs ont eu l'occasion de le constater.
On lui a aussi fait des propositions de participer à des films. Mais pour lui, ce serait une bonne chose quoiqu'il préfère rester dans un registre humoristique. "Le cinéma, oui pourquoi pas ? Mais autant que ce soit dans des rôles d'humour", précise-t-il. En effet, l'interprétation n'est pas un secret pour lui qui a déja joué dans des pièces théâtrales connues telles "Al Harraz", de Tayeb Saddiki, "Bouktef" d’Abdessamad Kenfaoui ou encore, "Chadaya" et "Hab Chebab" aux côtés d’Abdallah Didane, Souad Saber et Fatima Ouchay.
Lorsqu'on évoque le nom de Rachid Allali, il nous vient à l'esprit le nom de son partenaire de toujours, en l'occurrence Hicham. Ce duo était complémentaire à souhait à tous les niveaux même lorsqu'il s'agit de tourner des spots publicitaires.
Ils ont réussi ensemble au casting d'embauche à 2M, et fait les premiers pas ensemble, mais il fallait que chacun vole de ses propres ailes. Ainsi Hicham est parti sur le chemin de l'aventure avec une émission qui ne manque pas du tout d'intérêt, à savoir "Dakar-Fès Express" qui s'est avéré être une bonne expérience pour lui et une réussite pour la deuxième chaîne qui a relevé un défi en réussissant une telle émission.
Par ailleurs, Rachid Allali qui doit évoluer seul dorénavant, aime beaucoup le monde des enfants, d'où la présentation de l'émission "Alam Farid". "Oui j'aime beaucoup les enfants et c'est pour cela que j'ai tenu à présenter cette émission, mais je pense m'orienter vers autre chose que ce genre de programmes", précise-t-il. Quoi qu’il en soit, Rachid Allali semble détenir beaucoup de clés de réussite. Encore faut-il faire le bon choix entre l'animation, les émissions pour enfants, le théâtre ou le cinéma.

Libé
Samedi 8 Octobre 2011

Lu 2471 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs