Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Quinze longs métrages, célébrant la diversité, à la compétition officielle du FIFM




Quinze longs métrages, accordant une large place aux jeunes et à la diversité, sont programmés dans le cadre de la compétition officielle du 15ème Festival international du film de Marrakech qui aura lieu du 4 au 12 décembre 2015. "S'il y a en effet un fil rouge qui relie les films de la compétition, c'est l'ouverture sur les jeunes cinéastes qui ont fait l'événement cette année, ou attiré l'attention des critiques et des cinéphiles", indique la Fondation du  Festival de Marrakech dans un communiqué.
Plus des deux tiers des films en lice pour l'Etoile d'or sont soit une première ou une seconde œuvre. Autre caractéristique, la diversité est d'abord géographique : Marrakech continue à voir la planète cinéma en plan large avec des films qui viennent de différents continents, ajoute la Fondation qui explique que les films viennent du Japon, du Brésil mais aussi de Corée du Sud, d'Inde, du Kazakhstan, d'Iran, de Turquie, du Liban, d'Islande, du Danemark, de Belgique, du Canada, des USA, du Mexique et du Maroc bien sûr avec une  coproduction belgo-marocaine, “L'Insoumise” de Jawad Rhalib qui après une expérience intéressante dans le documentaire, aborde ici la fiction.
La section hors compétition reste fidèle à sa programmation ouverte sur de nouveaux films, grand public avec des stars et des thématiques fortes. C'est le cas avec le film d'ouverture “Rock the kasbah” de Barry Levinson avec Bill Muray à qui le festival rend un hommage, et le film de clôture “Carol” de Todd Haynes avec notamment Cate Blanchett dans une histoire d'amour, insolite et subtile. 
Le festival présente aussi en hors compétition en avant-première le nouveau film marocain "La marche verte" de Youssef Britel. La section "Coup de cœur", portée par une démarche d'exploration et de découverte, accueille cette année des films exprimant le foisonnement des modes d'expression et des thèmes avec de nombreuses coproductions comme “La Isla” de Ahmed Boulane, co-produit avec l'Espagne, et abordant un sujet qui avait défrayé la chronique politique entre les deux pays voisins, selon la même source. 
La section "Cinécoles" avec sa compétition de courts métrages réalisés par les lauréats des écoles de cinéma, propose une sélection de sept films provenant de différentes villes du Maroc : Marrakech, Rabat, Casablanca, et  Ouarzazate, la ville des productions internationales représentée cette année par deux institutions de formation. 



Libé
Lundi 30 Novembre 2015

Lu 404 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs