Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Quatrième Nekour méditerranéen du théâtre d’Al Hoceima : Hommage posthume à Aziz Alaoui




La 4ème édition du Festival Nekour méditerranéen du théâtre, organisé par l'Association "Tifswin pour le théâtre amazigh", a rendu récemment hommage à Al Hoceima, à la mémoire de l'artiste défunt Aziz Alaoui.
Initiée sous le signe: "La gouvernance et la gestion de la diversité culturelle dans le bassin méditerranéen", cette édition, qui se poursuit jusqu'au 13 mai, a retracé le parcours artistique de feu Aziz Alaoui, qui a entamé au début sa carrière sous l'égide de l'homme de théâtre, le défunt Abbas Ibrahim, avant de rejoindre, en 2000, la troupe du théâtre national où il a parfaitement brillé, à travers les différents rôles joués.
Au cours de cette cérémonie, le Festival Nekour méditerranéen du théâtre a, également, rendu hommage à la résistante Mme Ayada Dayhi, née en 1934 au douar Hadou (province de Taza), en reconnaissance des actions héroïques qu'elle a menées pour la liberté et l'indépendance du Maroc, en participant à plusieurs batailles contre les colonisateurs français et espagnols au Nord du Royaume, notamment dans une zone surnommée "le triangle de la mort" (Aknoul, Boured et Tizi-Ousli) et à la glorieuse Marche Verte.
Le public d'Al Hoceima a pu admirer, à cette occasion, la pièce de théâtre intitulée "La Civilisation ma mère", d'Amal Ayouch, réalisée par Karim Troussi.
Prennent part à cette édition plusieurs troupes nationales, telles la troupe de Madina Saghira de Chefchaouen, la troupe Macomba de Salé, le club de théâtre Tifawin d'Al Hoceima, la troupe de théâtre Moulay Mohand, la Fondation des arts vivants ainsi que des troupes en provenance de Tunisie, d'Italie, d'Algérie, de France, d'Espagne et d'Imarat Sharika (E.A.U), invité d'honneur.
La 4ème édition du Festival Nekour méditerranéen du théâtre est organisée en collaboration avec le ministère de la Culture et celui de la Jeunesse et des Sports, le Théâtre national Mohammed V, avec le soutien de la région Taza-Al Hoceima-Taounate, l'Agence pour la promotion et le développement du Nord, les conseils régional et provincial, la municipalité d'Al Hoceima et l'Institut Royal de la culture amazighe (IRCAM), entre autres.

Libé
Vendredi 11 Mai 2012

Lu 440 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs