Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Quand les performances marocaines se conjuguent au féminin


2014, année de tous les records



Quand les performances marocaines se conjuguent au féminin
 
Qui aurait l’audace de prétendre que les femmes sont moins intelligentes que les hommes ? Les performances de certaines jeunes Marocaines sont là pour convaincre les plus sceptiques. Particulièrement cette année, nos génies  ont fait la une des journaux et ont été applaudies même dans les plus hautes sphères. Une belle fierté d’être femme et d’être marocaine.
La dernière inscrite (chronologiquement) dans ce palmarès est Souhaila Hayyat. Cette jeune Marocaine de l’école «Bishop David Brown School» à Londres, s’est vu décerner, il y a quelques jours, l’un des premiers prix pour sa performance dans le challenge des mathématiques «UK Junior Mathematical Challenge 2014», récompensant les meilleurs élèves. D’après le site «Morocco World News», qui cite le journal local « Stonegazette », elle a reçu le certificat d’argent pour être arrivée parmi les 1200 meilleurs élèves et est par conséquent éligible aux Olympiades juniors de mathématiques. La compétition « UK Junior Mathematical Challenge » a pour but d’encourager les élèves à utiliser les raisonnements logiques. Elle consiste à répondre à 25 questions mathématiques dans une épreuve de 60 minutes.

Quand les performances marocaines se conjuguent au féminin
Par ailleurs, nul doute que le nom de notre compatriote Myriam Bourhail, s’inscrira longtemps en lettres d’or dans les annales de l’Histoire. Cette lycéenne française d’origine marocaine, s’est vu octroyer la meilleure note au baccalauréat. Avec 21/20 de moyenne, elle est en même temps la fierté du Maroc et de la France. A ce titre, elle a fait l’objet de toutes les attentions. Elle a eu ainsi l’honneur d’être  reçue par SM le Roi lors de la Fête du Trône. Auparavant, elle a été invitée dans la tribune d’honneur du président de la République française pour assister au défilé du 14 Juillet. Rien que cela.
Même sur la plan national, la gente féminine n’a pas démérité. Et pour cause, la meilleure moyenne obtenue lors des examens du baccalauréat 2014 est revenue à Houda Naybi. Avec 19,45, notre jeune bachelière du quartier El Bernoussi-Casablanca a prouvé encore, si besoin en est, que la réussite se conjugue aisément au féminin. D’ailleurs, d’après les chiffres publiés par le ministère de l’Education nationale, le taux de réussite parmi les filles a atteint 43,06% alors qu’il n’est que de 36,25% chez les garçons. Et ce n’est pas un handicap qui viendra à bout des volontés de fer. Le meilleur exemple est encore celui de Yasmine Berraoui, élève trisomique d’un lycée de Casablanca qui a relevé le défi de décrocher son bac. Un exploit et non des moindres au vu de tous les sacrifices qu’elle et sa famille ont dû consentir pour obtenir ce résultat. Ce qui fait dire à son père :« …Là où il y a une volonté, il y a un chemin ». ll est certes jonché d’embûches, mais encore faut-il l’emprunter…
 

Nezha Mounir
Vendredi 15 Août 2014

Lu 1064 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs